L'IRAN NE PERMETTRA PAS A L'ARABIE D'ANNULER SON ROLE

 
Zarif: nous ne permettrons pas à l’Arabie d’ annuler le rôle de l’Iran
L’équipe du site

L'Iran a affirmé samedi que "son dernier test de missile ne violait pas les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU comme l'ont affirmé les Etats-Unis et la France" ajoutant qu'"elle ne permettra pas  à l'Arabie dannuler son rôle".
   
"Les tests de missile ne sont pas liés à la résolution 2231 qui ne parle que des missiles conçus pour porter des têtes nucléaires", a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier.
   
"Aucun des missiles de la République islamique n'est conçu pour avoir une capacité nucléaire (...) et notre programme n'est pas concerné par les résolutions" du Conseil de sécurité, a déclaré  Zarif, qui a répété que "l'arme nucléaire n'a aucune place dans la doctrine militaire de l'Iran".

En réponse à la question d'un journaliste allemand sur les relations entre Téhéran et Riyad,  Zarif a assuré que " l'Iran ne cherche pas à annuler le rôle de l'Arabie-saoudite, toutefois il ne permettra pas  à l'Arabie d'annuler son rôle de l'Iran dans la région"

Selon lui, Riad oeuvre pour marginaliser le rôle de l'Iran provoquant par là une effusion de sang dans la région et une escalade des conflits . "Et donc, il faut empêcher l'Arabie de poursuivre cette politique , en fait l'Arabie devrait se  préoccuper des réalités de la région", a-t-il assuré.

Concernant la catastrophe de Mina , Zarif a déclaré : " nous  attendons de la part de  l'Arabie saoudite qu'elle précise la situation des Iraniens disparus dans la tragédie de Mina le plus rapidement possible".


Par ailleurs,  le chef de la diplomatie iranienne  a déclaré que son pays et l'Allemagne avaient des terrains de coopération communs dans le domaine économique. « Les questions d’intérêt commun, le terrorisme, le désarmement ainsi que les dossiers régionaux seront discutés par les parties iranienne et allemande », c’est ce qu’a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères.

« La coopération régionale est une question d’intérêt commun pour Téhéran et Berlin et nous croyons que l’Allemagne pourra assumer un rôle adéquat dans la région », a souligné  Zarif.


Pour sa part, le  ministre allemand des AE, Frank-Walter Steinmeier, a qualifié de réussi l'accord nucléaire de Vienne et a déclaré que les deux parties de l'accord avaient respecté leurs engagements. Insistant sur l'impératif de l'essor des relations avec l'Iran, le ministre allemand des AE a précisé:"L'Allemagne et les autres pays membres du G 5+1 essayaient d'élargir leurs coopérations avec l'Iran dans tous les domaines".

 

Source: Divers

17-10-2015 - 15:47 Dernière mise à jour 17-10-2015 - 15:59
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau