L'IRAN REITERE SON SOUTIEN AU DIALOGUE INTER-SYRIEN A GENEVE

Abdullahian réitère le soutien de son pays au dialogue inter-syrien à Genève

Abdullahian
 

Téhéran/ Le ministre iranien adjoint des Affaires étrangères pour les affaires arabes et africaines, Hussein Amir Abdullahian, a réitéré le soutien apporté par son pays au dialogue inter-syrien à Genève et à la cessation des hostilités en Syrie.

Lors de sa rencontre hier avec le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères, Martin Tlapa, Abdullahian a fait noter que les organisations terroristes avaient considérablement violé la cessation des hostilités en Syrie, appelant la communauté internationale à œuvrer sérieusement pour lutter contre le terrorisme.

Abdullahian a qualifié de ”positifs” ses pourparlers avec l’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, qui était tenu la semaine dernière à Téhéran et avait porté sur la cessation des hostilités et sur le processus politique visant à régler la crise en Syrie, ainsi que sur l’acheminent d’aide humanitaire, affirmant à ce propos la disposition de l’Iran à coopérer avec les Nations unies dans le but de booster le processus du dialogue inter-syrien et d’accélérer l’accès de l’aide.

Pour sa part, Tlapa a affirmé que son pays soutient le règlement politique visant à mettre fin à la crise en Syrie, assurant qu’«il faut laisser le peuple syrien décider lui-même son avenir».

D.H./ L.A.

 
 
 

Abdullahian réitère le soutien de son pays au dialogue inter-syrien à Genève

Abdullahian
 

Téhéran/ Le ministre iranien adjoint des Affaires étrangères pour les affaires arabes et africaines, Hussein Amir Abdullahian, a réitéré le soutien apporté par son pays au dialogue inter-syrien à Genève et à la cessation des hostilités en Syrie.

Lors de sa rencontre hier avec le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères, Martin Tlapa, Abdullahian a fait noter que les organisations terroristes avaient considérablement violé la cessation des hostilités en Syrie, appelant la communauté internationale à œuvrer sérieusement pour lutter contre le terrorisme.

Abdullahian a qualifié de ”positifs” ses pourparlers avec l’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, qui était tenu la semaine dernière à Téhéran et avait porté sur la cessation des hostilités et sur le processus politique visant à régler la crise en Syrie, ainsi que sur l’acheminent d’aide humanitaire, affirmant à ce propos la disposition de l’Iran à coopérer avec les Nations unies dans le but de booster le processus du dialogue inter-syrien et d’accélérer l’accès de l’aide.

Pour sa part, Tlapa a affirmé que son pays soutient le règlement politique visant à mettre fin à la crise en Syrie, assurant qu’«il faut laisser le peuple syrien décider lui-même son avenir».

D.H./ L.A.


 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau