L'IRAN REJETTE FERMEMENT LES CRITIQUES CONTRE SON TEST DE MISSILE

 

 

L'Iran a assuré samedi que son dernier test de missile ne violait pas des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU comme l'ont affirmé les Etats-Unis et la France.

«Les tests de missile ne sont pas liés à la résolution 2231 qui ne parle que des missiles conçus pour porter des têtes L'Iran rejette les critiques contre son test de missilenucléaires», a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier.

«Aucun des missiles de la République islamique n'est conçu pour avoir une capacité nucléaire (...) et notre programme n'est pas concerné par les résolutions» du Conseil de sécurité, a déclaré M. Zarif, qui a répété que «l'arme nucléaire n'a aucune place dans la doctrine militaire de l'Iran».

Le 11 octobre, l'Iran, qui possède plusieurs types de missiles d'une portée de 2.000 kilomètres capables d'atteindre «Israël», a annoncé le test d'un nouveau missile, sans toutefois en préciser la portée exacte. Selon le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan, il s'agirait du «premier missile longue portée avec la capacité d'être guidé jusqu'au moment de la frappe de la cible».

L’ambassadrice américaine à l'ONU et le ministère des Affaires étrangères français avaient critiqué ce test de missile, non concerné par les résolutions.

Source : agences et rédaction

 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau