L'IRAN VEUT ELARGIR LA COOPERATION AVEC LA CHINE POUR CONFRONTER L' "UNILATERALISME"

tourtaux-jacques Par Le 28/04/2022 0

Dans IRAN

L’Iran veut élargir la coopération avec Pékin pour confronter l’«unilatéralisme»

L’Iran veut élargir la coopération avec Pékin pour confronter l’«unilatéralisme»

folder_openIran access_timedepuis 13 heures

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec AFP

Le président iranien Ebrahim Raïssi a appelé mercredi 27 avril à une coopération des puissances indépendantes pour confronter l'unilatéralisme dans le monde, lors d'une rencontre avec le ministre chinois de la Défense en visite à Téhéran.

«Contrer l'unilatéralisme et créer la stabilité et l'ordre n'est possible que grâce à la coopération de puissances indépendantes partageant les mêmes idées», a indiqué Ebrahim Raïssi cité dans un communiqué officiel, en référence à l'Occident.

Le président iranien a fait cette déclaration lors d'une rencontre avec le ministre chinois de la Défense, Wei Fenghe.

«La politique intangible de la République islamique d'Iran consiste à étendre ses relations stratégiques à long terme dans divers domaines» avec Pékin, a indiqué Ebrahim Raïssi.

La Chine est le premier partenaire commercial de la République islamique même si, selon des chiffres iraniens, le volume des échanges bilatéraux a baissé considérablement avec le rétablissement, en 2018, de sanctions américaines contre Téhéran, dans la foulée de la dénonciation par Washington de l'accord international sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015. Les échanges commerciaux ont connu un boom en 2021, selon les douanes iraniennes. Les exportations vers la Chine ont augmenté de 58% sur la période (mars 2021-mars 2022) et les importations de Chine ont cru de 29%.

Téhéran est engagé depuis un an dans des négociations avec les puissances mondiales dont la Chine pour rétablir le pacte sur le nucléaire, qui avait permis à l'Iran un allègement des sanctions en échange de restrictions sur son programme nucléaire. Lors de la rencontre avec le ministre chinois, Ebrahim Raïssi a estimé que la «priorité» pour son pays est la «mise en œuvre réussie du plan global de coopération de 25 ans», signé entre Téhéran et Pékin fin mars 2021.

Selon Téhéran, il s'agit, d'une «feuille de route complète», comportant des «clauses politiques, stratégiques et économiques» pour «25 ans de coopération» entre les deux pays.

Mercredi, Ebrahim Raïssi a souligné que «les développements régionaux et mondiaux montrent plus que jamais la valeur de la coopération stratégique Iran-Chine», selon le communiqué.

Le ministre chinois a également été reçu par son homologue iranien, le général de brigade Mohammamd-Réza Achtiani. Lors de la réunion, ce dernier a souligné «la nécessité de contrer l'hégémonie américaine dans le monde en renforçant le multilatéralisme», selon un communiqué de son ministère.

https://french.alahednews.com.lb/43906/337

chine iran

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire