L'IRAN VEUT SON ARGENT

 

Thu Apr 28, 2016 2:38PM
 
Le président iranien Hassan Rohani. ©Tasnim News
 
Le président iranien Hassan Rohani. ©Tasnim News

Le président iranien Hassan Rohani a déclaré jeudi que son gouvernement n’épargnerait aucun effort en vue de récupérer les avoirs de la Banque centrale iranienne qui ont récemment fait l’objet d’une saisie illégale suite à la condamnation d’une cour de justice américaine.

Le président tient le gouvernement américain pour responsable de la violation des droits de la nation et du gouvernement iraniens, suite à la décision récente de Washington de saisir près de 2 milliards de dollars de la Banque centrale iranienne en invoquant prétexte fallacieux du prétendu rôle que Téhéran aurait joué dans un attentat ayant tué des Marines américains au Liban il y a plus de 30 ans.

Le chef du gouvernement iranien a estimé que les ressources financières apportant aux banques centrales des divers pays devraient être à l’abri des saisies, insistant sur le fait que tout jugement prononcé par un tribunal étranger au sujet de ces avoirs était « indubitablement illégal. »

S’engageant à n’épargner aucun effort pour recouvrer l’argent iranien, le président Rohani a indiqué que son cabinet avait mis sur pied un groupe de travail pour régler le problème et informer le public des résultats.

Mercredi, le président a également dénoncé cette mesure américaine comme « un vol flagrant et un scandale juridique considérable pour les Etats-Unis. »

Mercredi dernier, la Cour suprême américaine a émis un jugement permettant aux familles des Marines de l'attentat de 1983 à Beyrouth de ponctionner les 2 milliards de dollars détenus par la Banque centrale iranienne sur un compte de la Citiba

 

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/04/28/462994/Rohani-lIran-veut-son-argent/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau