LA STRATEGIE MILITAIRE IRANIENNE VUE DES USA

 
Les straégies militaires iraniennes, peu conventionnelles.....

Les straégies militaires iraniennes, peu conventionnelles.....

IRIB- Selon une étude, publiée par une académie militaire américaine, la stratégie de guerre de l'Iran est l'une des plus performantes de toute la région:

"L’Iran évite, en général, des combats conventionnels, pour recourir aux guerres, par procuration, ou utiliser des guerres psychologiques, qui consistent à combiner le soft et le hard power, et c'est ainsi qu'il fait avancer ses objectifs.

Une première étude, publiée par cette même académie, datait de 2011, et évoquait, elle aussi, la stratégie militaire de la RII. L'étude fait allusion, cette fois, aux "méthodes uniques de la RII", dans le domaine de la gestion du pays, ainsi que dans celle de ses potentialités et ses forces. "Ce pays utilise, intelligemment, ses talents, pour faire face à des problèmes internes et externes".

 

"La stratégie militaire iranienne est basée, essentiellement, sur la possibilité d'élargir des capacités dissuasives.

 

L’Iran a fixé des lignes rouges, qui seraient les suivantes : toute attaque militaire directe contre l’Iran, tout tentative destinée à réduire la capacité de l’exportation de son pétrole, toute menace contre son intégrité territoriale, et des tentatives de renversement de l’Ordre de la RII, ou encore, le retour des militaires américains, en Irak.

 

L’Iran s’appuie sur la politique de la réponse ferme et destructrice, contre les agresseurs américains et israéliens.

 

Si les Américains et les Israéliens menacent l’Iran, ce dernier régirait, en frappant les villes, comme Haïfa et Tel-Aviv, par le biais des missiles, et en utilisant le système de défense anti-balistique. L’Iran repousse, quotidiennement, des menaces venant de l’Irak, et, pour cette raison, il a déployé ses forces, sur ses frontière avec l’Irak. Idem, pour ses bases de lancement de missiles, dans le Nord-Ouest et dans l’Ouest du pays, ou encore, pour sa puissance aérienne, déployée dans le golfe Persique. Il en est, également, de même, pour sa force maritime, présente dans le golfe Persique, et qui reflète la volonté iranienne de maintenir sa présence, dans les eaux internationales, et faire une démonstration de force.

 

L’étude mentionne, ensuite, les axes ci-dessous, comme les piliers stratégiques de la RII :

 

Les politiques de l’Ordre de la RII sont basées sur des approches réalistes et tendent vers une dimension défensive, qui conjugue philosophie et religion.

 

L’Iran cherche à éviter des combats conventionnels,  et, en même temps, en se faisant aider par les guerres, par procuration, et des guerres psychologiques, il combine puissance soft  et hard, pour faire avancer ses objectifs nationaux.

 

 L’Iran pratique, constamment, un mélange des puissances soft et hard, mais sa préférence va à l'usage du soft power. Cependant, des changements sont permis à ces principes, comme c'est le cas, en Irak et en Syrie.

 

Pour confronter l’ensemble des menaces qui l'entourent, l'Iran possède, aussi, des forces asymétriques, des commandos marins et des unités de missiles et roquettes . 

 

Les mots d'ordre de la stratégie militaire de la RII souligne la guerre indirecte, la patience et la  retenue.

 

Les autres caractéristiques de la stratégie iranienne à évoquer sont l'importance accordée aux relations réciproques, la souplesse tactique et la tendance à provoquer des fissures, dans les rangs des opposants.

 

Le texte conclut: le Guide suprême iranien est un homme logique, et il évite de mettre son pays en danger, et cela pourrait, largement, compliquer la donne et rendre difficile toute tentative destinée à former un équilibre dissuasif et stable, en présence d'un Iran nucléaire.

Nov 30, 2015 17:04 UTC

http://francophone.sahartv.ir/infos/actu_d%C3%A9cryptage-i11101-la_strat%C3%A9gie_militaire_iranienne


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau