LE PS SIONISTE FABIUS, L'HOMME DU SANG CONTAMINE EN IRAN !

vendredi, 24 juillet 2015 10:34

La vraie mission de M. "sang contaminé", en Iran?!!!

 
 
 
 
IRIB- La véhémence avec laquelle Laurent Fabius attaque, voire, insulte
 la RII, que ce soit, dans le dossier nucléaire iranien ou via le fameux argument droit de l'Hommiste, ne fera pas oublier aux Iraniens le "crime" que fut le sien, dans les années 80, et que les Français, toujours, adeptes des euphémismes langagiers, appellent l'"Affaire du sang contaminé" .
 
 L'ex-Premier ministre socialiste, qui se targue d'avoir dressé les plus sérieuses entraves à un accord nucleaire entre l'Iran et l'Occident, qui est fier de servir de caisse de résonance aux intérêts de l'axe Riyad/Tel-Aviv, quand bien même cela irait à rebours des intérêts de la France, est, rappelons-le,  responsable de la contamination de 300 malades hémophiles iraniens, par le virus VIH!
 
Sur un total de 300 hémophiles, devenus, ainsi séropositifs, 125 sont, déjà, décédés.
 
Il pourra, tant qu'il le voudra se montrer soucieux des risques de prétendues dimensions militaires cachées du nucléaire iranien et réclamer qu'on châtie l'Iran, pour la faute non commise, n'empêche que M.Fabius est,  lui-même, le "fautif "qui a échappé à la justice nationale et internationale par des combines dont seule la justice française a le secret!
 
Après près de 8 ans de relations tumultueuses irano françaises, le voilà M.  Fabius intéressé par l'Iran....
 
Non pas qu'il veuille, à l'instar de ses pairs allemands, italiens, autrichiens, polonais et autres, mettre à profit l'ouverture créée, dans la foulée de l'accord du 14 juillet.
 
Non loin s' en faut....M Fabius,  les yeux, si intensément  tournés vers Tel-Aviv, qu'il ne voit  ni la France, ni son secteur industriel, ni son Peugeot.. ni son  Renaut, et encore moins, son Total.... 
 
La presse libanaise donne Fabius investi d'une autre mission : Outre le fait de réitérer à ses hôtes iraniens la condition, sine qua non, à une reprise des liens Paris/Téhéran, qui est, évidemment, la reconnaissance d'Israël, l'intéressé aurait trois noms à livrer aux Iraniens : Il s' agit, en effet, de trois candidats à la présidence, pour le moment, vacante du Liban, le même Liban, que la France a jeté en pâture aux hordes takfiries, là, encore, pour plaire aux Al-e Saoud !
 
"Ad-Diyar" souligne que cette mission, ce sont les saoudiens qui l'ont définie, pour le patron de la diplomatie française, lequel voue, d'ailleurs, une haine incommensurable à une grosse partie de la population libanaise,  pour cause de lien ou de sympathie envers le Hezbollah.
 
Ainsi, tiraillé entre Tel-Aviv et Riyad, Laurent, le contaminateur, n'aurait-il aucun temps à consacrer au pays, dont il est le représentant...tant pis, pour les entreprises françaises, qui rongent, depuis 2013, les freins, pour retrouver leur place perdue, sur le méga-marché iranien...
 
C'est vrai que la France hollandaise a trop de sang yankee, dans les veines, pour être intéressée par autre chose que la vente d'armes aux Emirats du golfe Persique......
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau