LES MENACES CONTRE L'IRAN INTENSIFIEES APRES L'ACCORD NUCLEAIRE

Jaafari: Les menaces contre l’Iran se sont intensifiées aprés l’accord nucléaire
L’équipe du site

Le commandant en chef des Gardiens de la Révolution , le général Mohammad Ali Jaafari, a déclaré que " les menaces après l'accord nucléaire sont  plus importantes  contre le pays", appelant " à  être plus prudents à ce sujet" a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.


Et de poursuivre : " Dans le sillage de l’entrée en vigueur de l’accord nucléaire, les menaces se sont intensifiées contre l’Iran et malheureusement certains politiciens ne sont pas fidèles aux idéaux  et aux acquis de la Révolution . L'un des plus importants  défis que la région affrontent sont politiques . Malheureusement,  certains pays comme l'Arabie Saoudite convergent avec les politiques de l'entité sioniste, mais nous sommes convaincus que l'éveil islamique et  la résistance des peuples de la région sont sérieuses et peuvent déjouer toutes les conspirations".

Le général Mohammad-Ali Jaafari a souligné que" la sécurité de l’Iran ne dépend pas des armes et des équipements militaires".

"L’ennemi est doté des équipements les plus sophistiqués et des technologies dernier cri, mais ce qui l’inquiète ce sont les ressources humaines  révolutionnaires et engagées envers la république islamique d'Iran  qui disposent d’armes et d’équipements sophistiqués", a fait remarquer le général Jaafari.

Pour ce qui est des  capacités de missiles de l'Iran, le général Jafari a noté qu'"ils ont beaucoup de missiles équipées d'ogives nucléaires, mais on les ignore et donc cette campagne dirigée contre notre puissance de nos missiles vise ne fait notre  force de dissuasioncar ils craignent que nous renforcions cette capacité car elle les empêche d' exercer plus de pression contre nous "..

Interrogé sur son opinion envers  les médias américains qui l'ont décrit comme l'un des 500 plus puissantes figures dans le monde, Jaafari a répondu : "Je n'ai rien à dire sur ce sujet sauf que ces   analyses sont généralement fausses car nous tirons notre force de la population et de la république islamique et de la direction de la révolution".

Concernant le géle de ses avoirs financiers, le général Jaafari a affirmé qu'"il n'a pas de compte banquaire dans les banques locales ni dans  des banques à l'étranger et que cette interdiction est juste une guerre psychologique dirigée par les ennemis".

 

Source: Médias

22-04-2016 - 23:38 Dernière mise à jour 22-04-2016 - 23:38 | 496 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=299474&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau