LES USA RESTENT L’ENNEMI DE L’IRAN

Discours du Guide Suprême

Fri Jun 3, 2016 5:50AM

  1. Accueil
  2. Iran

Le Guide Suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei.

Le Guide Suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei.

Des milliers d'Iraniens assistent en ce moment au discours du Guide Suprême de la Révolution islamique, prononcé à l'occasion du 27ème anniversaire du décès de l'Imam Khomeini. 

Rassemblée dans le mausolée de l'Imam défunt, une foule immense commémore le mémoire de l'homme dont la pensée a défié l'emprise des puissances occidentales dans la région du Moyen Orient. 

Le Guide Suprême a ouvert son discours en rappelant ce que signifiait dans la pensée de l'Imam Khomeini, "un homme croyant et révolutionnaire" . "C'est cet aspect révolutionnaire qui fait peur aux ennemis de l'Iran. Les sanctions qui visent depuis 79 notre pays renvoient elles-aussi à cette volonté de punir une révolution qui a fait de l'Islam son mot d'ordre". L'Ayatollah Khamenei a rejeté le faux lien établi entre le révolutionnaire et l'extrémiste. "Est révolutionnaire celui ou celle qui s'estime lié par les valeurs de la révolution, qui cherche à ce que ces valeurs prennent corps, qui reste attaché à l'indépendance et à la souveraineté du pays, qui décante les complots de l'ennemi pour les déjouer et qui respecte les principes de l'éthique en religion et en politique", a souligné le Guide Suprême. 

L'Ayatollah Khamenei est revenu ensuite sur la différence entre le vrai islam et l'islam vu par les Américains. "La vraie religion musulmane défend les déshérités partout dans le monde et à toutes les époques et c'est cela qui le différence d'une lecture américaine de l'Islam" 

Le Guide Suprême a évoqué plus loin l'économie de la Résistance qui ne se base uniquement sur les investissements étrangers . " L'économie iranienne ne devrait pas être phagocytée par les lois du marché et l'indépendance économique ne peut s'obtenir qu'en mettant à profit les potentialités nationales" 

Le Guide Suprême a ensuite dénoncé les hostilités récurrentes des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne contre l'Iran qui se poursuivent même après la signature de l'accord nucléaire. 

"Huit ans de guerre Irak/Iran, l'abattage de notre avion de ligne, des années de sanctions, n'y a-t-il pas là, réunis, les signes d'une hostilité ouverte? , s'est interrogé le Guide Suprême. Il va sans dire que tout courant faisant confiance aux Etats Unis en fera les frais" 

Revenant sur l'accord nucléaire, le Guide Suprême a plaidé pour que tout refus de la partie américaine de remplir ses engagements soit riposté. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau