MISE EN GARDE DE L'ARMEE IRANIENNE A "ISRAËL"

L’armée iranienne met en garde Israël

 Depuis 8 heures  13 juillet 2019

hatami4

 Iran - Monde islamique

 

Le ministre iranien de la Défense a déclaré que tout ennemi ayant l’intention de violer l’intégrité territoriale de la République islamique d’Iran serait confronté à une réponse ferme et implacable.

Le général de brigade Amir Hatami a déclaré que la menace du Premier ministre israélien était une violation claire et sans équivoque du paragraphe 4 de l’article 2 de la Charte de l’ONU qui interdit la menace ou l’emploi de la force contre la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance politique du tout État signataire.

En visite sur la base de l’armée de l’air de Nevatim (sud), Benjamin Netanyahu a inspecté mardi les F-35 acquis par l’armée israélienne en 2016 et mis en garde Téhéran contre la puissance de ces avions de combat qui « peuvent arriver n’importe où au Moyen-Orient, y compris en Iran ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a récemment soutenu « la politique belliqueuse anti-iranienne » de l’administration Trump répète toujours ses allégations sans fondement contre l’Iran qu’il accuse de chercher à fabriquer l’arme atomique, alors que le régime israélien est le seul détenteur d’ogives nucléaires dans la région. Israël dit également ne pas tolérer de forces de la Résistance en Syrie à la frontière avec l’entité israélienne.

Menacer un membre de l’ONU et du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) est lourd de conséquences.

« La République islamique d’Iran a le droit légitime de se défendre, conformément à la foi islamique, à sa stratégie de défense et à l’article 51 de la Charte des Nations unies. Les forces armées iraniennes sont disposées à réagir. Tout ennemi ayant l’intention de violer l’intégrité territoriale de la République islamique d’Iran sera confronté à une réponse ferme et implacable », a souligné le ministre de la Défense.

Il a appelé le ministère des Affaires étrangères à saisir la communauté internationale, les Nations unies et le Conseil de sécurité au sujet des positions dangereuses des pays qui menacent la paix et la sécurité mondiales.

Source: AlMasirah + PressTV + AFP

https://french.almanar.com.lb/1425459


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire