QUE VISENT LES CAMPAGNES MEDIATIQUES ANTI-IRAN ?

 

L'Accord nucléaire avec l'Iran, un nouveau chapitre s'ouvre dans les relations internationales

L'Accord nucléaire avec l'Iran, un nouveau chapitre s'ouvre dans les relations internationales

IRIB- Conduire les relations régionales vers la tension !

C’est l’objectif des campagnes médiatiques anti-iraniennes, sous la houlette de l’Occident, qui, tel un mouvement rampant, visent à conduire les relations des pays de la région avec l'Iran aux tensions et prises de bec.
Juger l’accord nucléaire avec l’Iran «un mauvais accord», alors qu’il n’a même pas abouti, accuser l’Iran d’ingérence, dans les affaires intérieures des autres pays, et prétendre le soutien de l’Iran au terrorisme, sont les phrases et expressions, qui sont utilisées, dans le sens de l’intensification de la guerre des nerfs contre l’Iran. Dans un rapport portant sur le  "rôle positif de l’Iran, au Moyen-Orient", Al-Jazeera fait remarquer, sur son site web : «Les Républicains américains et Israël, qui s’opposent à l’accord nucléaire avec l’Iran, prétendent que cet accord est mauvais, car il n’a pas pu éliminer la menace nucléaire iranienne. Les détracteurs du plan global d’action commune ne cessent de crier que l’Iran est le principal supporter du terrorisme, dans le monde, et que le versement de milliards de dollars, dans le trésor iranien, l’encouragera à étendre son influence, dans les pays arabes modérés, proche de ses frontières. Or, les événements survenus et l’action de l’Iran, dans la région, démentent toutes ces allégations, comme l’a écrit Al-Jazeera, en rappelant : «Les responsables saoudiens sont les vrais acteurs de cette campagne d’intoxication. Mécontents de la fin des tensions, montées de toutes pièces autour du programme nucléaire iranien, ils avancent des allégations, dans des milieux politiques et médiatiques, allégations qui ne font que répéter les positions du régime sioniste. La question qui s’impose est de savoir comment un pays islamique, qui peut jouer un rôle constructif, dans le règlement des problèmes de la région, s’est laissé aller à un tel égarement, qui préfère la guerre et la crise à la paix et à la sécurité, dans la région. L’Arabie a opté pour la voie dont la fin s'annonce terrifiante. Expédier des militaires, dans un pays musulman voisin, où ils ont massacré les citoyens et détruit les maisons et les infrastructures, n’est justifiable ou défendable par aucun prétexte, et ne témoigne que de l'alignement saoudien sur la politique du régime sioniste, dans le but de semer la discorde, parmi les Msulmans. Cette politique médiatique cherche à présenter une fausse image de l’Iran, le montrant comme la source des menaces, dans la région. Quoi qu’il en soit, pour les commanditaires de ces campagnes d'intoxication, peu importe que ce prétexte soit la menace du programme nucléaire ou d'autres allégations du même genre, comme celle d'ingérence, dans les affaires des voisins…
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau