S. NASRALLAH : ETRE AVEC LA CAUSE PALESTINIENNE C'EST ETRE AVEC L'IRAN

S.G.S.Hassan Nasrallah:"être avec la cause palestinienne c’est être avec l’Iran"
L’équipe du site

Le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a affirmé que " soutenir  la cause palestinienne implique  obligatoirement d’être avec la république islamique de l’Iran, et que par contre  s’opposer à l’Iran signifie  obligatoirement être contre la cause palestinienne " ajoutant "  l"'Iran est la seule planche de salut qui reste aux Palestiniens aprés Dieu".

S’exprimant à l’occasion de la Journée mondiale d’ alQods, à travers un écran géant, dans le Forum du Maitre des Martyrs , dans la banlieue-sud de Beyrouth, sayyed Hassan Nasrallah a souligné que « la région traverse l’une des plus cruciales et difficiles  époques qu’elle est jamais connue dans son histoire » notant que « l’ennemi israélien a conclu lors de sa conférence international annuelle d'Herzlya qu’il jouissait d’un environnement stratégique favorable ».

Son excellence a évoqué la situation en Syrie, au Yémen, au Bahreïn , au Koweit et au Liban , tout en mettant en garde sur ce qui se complote contre l’Algérie avec les derniers événements.

Les principaux titres de son discours:

 


La célébration de la Journée internationale d’alQods  , en ces circonstances extrêmement difficiles  que traversent notre région, prouve la clairvoyance de l’Imam Khomeini quand il a consacré le dernier Vendredi du mois de Ramadan à alQods et la justesse de son but à savoir garder la question palestinienne vivante dans la mémoire de tous les peuples de notre Oumma..


En cette journée nous commémorons aussi  l'agression sioniste barbare contre la bande de Gaza au  mois de Ramadan. Ce peuple , courageux et digne , qui continue à lutter et à résister contre l’occupation israélienne malgré un blocus inhumain.

Or, en dépit de toute la situation difficile qui prévaut dans la région,  des  millions ont répondu à l’appel de l'imam Khomeiny :en Iran , en Arabie-Saoudite dans la région d’alqatif,  en Irak, au Yémen, en Syrie, en Jordanie, à Bahreïn, en Mauritanie, au Soudan, en Turquie, au Pakistan, dans certaines villes européennes. Et cela représente en soi un indice  très important à savoir que les peuples n’ont pas oublié alQods  au contraire ils sont descendus à la rue et ont élevé leurs  voix en faveur de la cause palestinienne.


Cela dit, je souhaite m’arrêter devant deux manifestations : la première au Yémen où le peuple yéménite se fait massacrer par des raids qui n’ont pas cessé, il n’empêche que des dizaines de milliers de yéménites sont descendus à la rue pour réaffirmer leur soutien à la question palestinienne.  Fidèle à leur doctrine, à leur religion, ce peuple a défié la guerre et la mort. Certes, certains invoqueront le facteur psychologique en ce sens que le  peuple yéménite se sent abandonné par les arabes, par la communauté internationale, pire il est agressé par un pays arabe et musulman,  et donc quand un tel peuple exprime un tel soutien, on ne peut pas ne pas se pencher et saluer la noblesse de ce peuple..


Et la deuxième manifestation est celle du Bahreïn où le peuple est opprimé, tyrannisé, persécuté, brutalisé  et torturé par un régime despote.. Malgré cela, il est descendu à la rue et a exprime son engagement politique et doctrinale envers la question palestinienne, car il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une question politique mais doctrinale. Ce peuple a défié les menaces de Daech qu’il a menacé de faire exploser ses mosquées et aussi il a défié les mesures répressives  du régime bahreïni.


Ces manifestations nous réconfortent..

A suivre

 

Source: Spécial notre site

10-07-2015 - 19:44 Dernière mise à jour 10-07-2015 - 20:47
 
 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=247433&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau