TRES LOGIQUEMENT, L'IRAN EXCLUT L'INSPECTION DE SES SITES MILITAIRES

 
Le leader de la Révolution islamique en Iran, sayed Ali Khamenei, a souligné que les ennemis en coopération avec des responsables lâches du Golfe œuvrent, par intérim, à entraîner la guerre à la frontière de l'Iran. «Nous riposterons fermement à toute idiotie de la part des ennemis», a-t-il indiqué mercredi.

Concernant la question du nucléaire, l'ayatollah a déclaré que l'inspection de sites militaires et lesL’Iran exclut l'inspection de sites militaires entretiens avec des scientifiques étaient exclus dans le cadre d'un accord sur le nucléaire iranien.

«Nous avons déjà dit que nous ne permettrons aucune inspection des sites militaires de la part des étrangers (...) Ils disent aussi qu'il faut autoriser des interviews avec les scientifiques nucléaires. C'est de l'interrogatoire. Je ne permettrai pas que des étrangers viennent pour parler aux scientifiques qui ont fait progresser cette science à ce niveau», a-t-il conclu.

L'Iran et les grandes puissances (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Chine, France, Allemagne, Russie) ont conclu le 2 avril un accord-cadre pour résoudre le dossier du nucléaire iranien, étape fondamentale sur la voie d'un accord final d'ici au 30 juin.

Depuis plusieurs semaines, les experts politiques et techniques des deux parties négocient pour finaliser les termes d'un accord final. Ils devaient se retrouver ce mercredi à Vienne pour continuer les discussions.

Source : agences et rédaction
20-05-2015 | 14:13
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau