ZOOM SUR LA PRESSE IRANIENNE

lundi, 03 août 2015 06:52

Zoom sur la presse iranienne ( 3 août )

 
 
 
IRIB

Iran

Erdogan joue aux cartes de Daech

La région stratégique du Moyen-Orient est depuis quelques années le théâtre des agissements terroristes des différents groupes dont les takfiris de Daech. Elle représente aussi une scène où des puissances régionales et internationales dont l’Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar et les Etats-Unis font l’étalage chacune de leur force et cherchent à assurer leurs propres intérêts. Parmi les évolutions les plus importantes qui se sont récemment produites au Moyen-Orient, on peut faire allusion à l’accord nucléaire signé entre l’Iran et les 5+1, l’adhésion officielle de la Turquie à la Coalition internationale anti-Daech et l’exploitation par les Etats-Unis de deux bases militaires en Turquie. Lesdites évolutions pourraient espérer la fin de la présence des terroristes de Daech au Moyen-Orient et constituer une sonnette d’alarme pour ces forces infernales. Elles mettent en évident également un important changement stratégique dans la région. Bien que le revirement d’Ankara face à Daech relève des visées politiques des autorités turques mais il exerce pourtant sa propre influence au sein du front anti-Daech.

Jam-e-Jam

Dans quel camp se trouve-t-il Amano ? 
 
Le directeur général de l’Agence internationale de l’Energie atomique, Yukiya Amano, a accepté l’invitation des sénateurs américains qui lui ont demandé de prendre part à une session de la Commission de la politique extérieure du Sénat, prévue le 5 août. En réalité, si Yukiya Amano ou tout autre directeur et responsable tient vraiment à assumer leurs responsabilités, il leur revient donc d’appeler les Etats-Unis et d’autres détenteurs d’armes nucléaires à démanteler leurs armes et à respecter le TNP. C’est seulement sous cette condition que la présence et le discours de Yukiya Amano au Congrès et au Sénat des Etats-Unis seront acceptables et appréciés mais son feu vert aux sénateurs américains provoque des doutes, vu les positions qu’ils adoptent contre l’accord de Vienne, et les informations selon lesquelles les sénateurs cherchent à mettre la main sur les documents confidentiels de l’Iran. Là, une question se pose : « Dans quel camp se trouve-t-il Amano ? »

Ettelaat

Les sanctions pétrolières annulées d’ici décembre (Zanganeh)

Le ministre iranien du Pétrole a brossé un tableau de la dernière situation de l’industrie pétrolière de l’Iran, expliquant la tactique particulière de l’Iran, dans le secteur pétrolier, pour l’époque après-sanction. « Toutes les sanctions visant le secteur du pétrole seront annulées d’ici le mois de décembre », a déclaré Bijan Zanganeh. Le ministre iranien du Pétrole, qui s’exprimait en direct sur le plateau de la télévision iranienne, a déclaré : « Avant l’adoption des sanctions contre le secteur du pétrole, l’Iran exportait entre 3,8 millions et 3,9 millions de barils de brut par jour mais après les restrictions internationales imposées à ce secteur, le nombre des barils exportés à l’étranger s’est réduit d’abord à 2,2 millions de barils et ensuite à presque un million de barils par jour. Selon les prévisions, toutes les sanctions internationales imposées au secteur pétrolier de l’Iran seront annulées d’ici le mois de décembre et la part de l’Iran sur le marché pétrolier sera restituée ». Concernant les sommes bloquées de l’Iran, M. Zanganeh a déclaré : « Le Japon, la Corée du Sud et l’Inde devront verser les sommes qu’ils doivent à l’Iran au compte de la Banque centrale ».

Farhikhtegane

Les Monafeghines rejoignent Daech

Le groupuscule terroriste Monafeghine, âgé d’une trentaine d’années, et actuellement basé en Irak, vient de rejoindre le groupe terroriste Daech. Le groupuscule terroriste Monafeghine, qui s’est mis sur pied en 1980 pour lutter contre la Révolution islamique, a été expulsé de l’Iran, après y avoir semé des discordes interethniques et interconfessionnelles et assassiné des responsables politiques et militaires ainsi que les citoyens. Les Monafeghines ont pris une fuite en bloc et se sont installés en Irak, en coordination avec le Parti Baathiste de l’Irak et de son président Saddam, alors ennemi juré de la Révolution islamique. Il semble que les Monafeghines auraient accepté la responsabilité de l’identification des responsables et des commandants irakiens impliqués dans la lutte contre Daech afin de préparer le plan de leur assassinat.

http://french.irib.ir/info/iran-actualite/item/377291-zoom-sur-la-presse-iranienne-3-ao%C3%BBt


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau