ZOOM SUR LA PRESSE IRANIENNE

lundi, 10 août 2015 08:03

Zoom sur la presse iranienne (10 août )

 
IRIB

Afarinech

Larijani : l’accord nucléaire a ouvert un nouveau chapitre pour l’essor des coopérations bilatérales

«L’accord nucléaire entre l’Iran et les 5+1 a ouvert un nouveau chapitre, pour le renforcement des coopérations entre l’Iran et la Géorgie», a affirmé le président du Parlement iranien.«En facilitant les activités des hommes d’affaires, des Chambres du commerce et des secteurs privés des deux pays, nous pouvons être témoins de l’élan des activités commerciales et économiques des deux parties», a ajouté Ali Larijani, le Président du Parlement iranien.«Tenant compte de leurs affinités culturelles et de leur proximité géographique, l’Iran et la Géorgie jouissent d'un bon nombre de potentialités, pour augmenter leurs échanges économiques et développer leurs relations, dans différents domaines», a précisé Larijani, lors d sa rencontre avec Goubaz Sanikidzé, le Président du groupe d’amitié parlementaire Iran-Géorgie, en allusion aux coopérations de longue date entre les deux pays. «L’Assemblée islamique d'Iran accueille, favorablement, le renforcement de ses coopérations avec le Parlement géorgien, tandis que les groupes d’amitié parlementaires pourront jouer un rôle efficace et privilégié, dans ce droit fil», a-t-il ajouté.«La Géorgie entretient, depuis longtemps, des relations amicales et étroites avec l’Iran, d’autant plus que leurs relations, dans différents domaines, notamment culturelle, sont en croissance», a, pour sa part, affirmé Goubaz Sanikidzé, tout en se félicitant de sa visite, à Téhéran. "Les Parlements des deux pays mènent une coopération de haut niveau. Dans ce droit fil, l’Iran est prêt à faciliter et à accélérer ses coopérations bilatérales. Voici l'objectif final de cette visite", a souligné la partie géorgienne.

Ressalate

Zarif : si l’Iran ne résistait pas, beaucoup de capitales étaient tombées dans les mains de Daech

Le ministre iranien des Affaires étrangères a affirmé que le dossier nucléaire de l'Iran sera fermé, dans dix ans, et sortira de l'agenda du Conseil de sécurité.Lors d'une réunion, dimanche, portant sur l'examen des dimensions de l'accord nucléaire Iran/5+1, le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad-Javad Zarif, a annoncé que les négociations nucléaires Iran/5+1 ont abouti, après 12 à 13 ans, à la forme qu'il fallait. "Ce dont disposait la partie des négociations avec l'Iran, c'était son plan de politisation du dossier nucléaire iranien, ce qui a été lancé, avec l'adoption, par le Conseil de sécurité, de six résolutions, dans le cadre du chapitre 7 de la charte de l'ONU, avec l'article 40, en premier lieu, et, enusite, avec l'article 41, tandis que ce dont disposait la RII et qu'elle a présenté, tout au long des années de négociations, c'était son pouvoir à préserver sa science et sa technologie. Le chef de la diplomatie iranienne a, ensuite, qualifié d'équilibré, le texte final de l'accord Iran/5+1. Le ministre iranien des Affaires étrangères, qui a considéré la situation du dossier nucléaire iranien, comme exceptionnelle, a rappelé que le programme nucléaire iranien n'est plus considéré comme une menace, pour la paix et la sécurité mondiale. 

Syast-e-Rouz

Le doigt accusateur, encore pointé sur Parchin

Alors que l’accord nucléaire n’a pas été encore réalisé, la première séquence des scénarios occidentaux consistant à  accuser la RII a été mise en œuvre.Après la conclusion de l’accord entre l’Iran et l’agence internationale de l’énergie atomique sur les modalités du plan d’action, certains milieux occidentaux ont lancé un nouveau jeu contre l’Iran, pour mettre en question l’accord nucléaire et formuler de nouvelles accusations infondées à l’encontre de la RII.Il y a quelques jours, l’institut pour la science et la sécurité américaine a prétendu qu’il est possible que l’Iran ait nettoyé le centre militaire de Parchin. Les occidentaux prétendaient que l’Iran menait des activités douteuses dans ce centre, liées aux essais militaires nucléaires. Mais ces allégations ne sont pas restées sans réponse de la part de l’Iran. La délégation de la RII à l’Onu a émis un communiqué en réponse aux nouvelles allégations publiées dans les médias américains concernant les opérations de nettoyages à Parchin, les allégations ridicules et répétitives basées sur les scénarios sans fondements, alors qu’on a approuvé la nature mensongère de ces allégations.Par ailleurs, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad zarif a déclaré sur ce sujet que  ces propos prouvent que ces allégations sont dépourvues de sens.

Arman

Obama tacle Netanyahu  

Lors d’une interview avec la CNN, Barack Obama a souligné qu’aucun responsable étranger ne s’était ingéré autant que Netanyahou  dans les affaires américaines. Le président américain, Barack Obama a déclaré que le Premier ministre du régime sioniste se trompait au sujet de l’accord nucléaire Iran-5+1.Le président américain a souligné : je pense que les théories principales évoquées par Netanyahou au sujet de l’accord nucléaire sont fausses.Obama a poursuivi : je ne me rappelle pas qu’un responsable étranger s’était ingéré autant que le Premier ministre du régime sioniste dans les affaires des Etats-Unis pour entraver l’accord nucléaire avec l’Iran.  Barack Obama a souligné que l’accord nucléaire Iran/5+1 pourrait aboutir aux relations constructives avec l’Iran, pourtant cela ne se réaliserait pas bientôt.
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau