ISRAËL

ISRAËL

LES PLEURS DU CHEF DES ARMEES D'ISRAËL : LA RUSSIE NE FAIT RIEN POUR EMPECHER LE TRANSFERT D'ARMES AU HEZBOLLAH

Chef d’état major israélien: la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes russes au Hezbollah

 Depuis 11 minutes  21 juin 2017

Chef d’état major israélien: la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes russes au Hezbollah
Chef d’état major israélien: la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes russes au Hezbollah

 Entité sioniste - Moyent-Orient - Spécial notre site

Le chef d’état major israélien a appelé à la nécessité de contrer les capacités du Hezbollah. Selon Gadi Eizenkot, « cette organisation libanaise constitue la première menace pour Israël », a-t-il dit mardi lors de la conférence d’Herziliya.

Selon lui, « le Hezbollah viole la résolution 1701 du conseil de sécurité, en renforçant ses capacités militaires dans plus de 200 villages et localités au sud du Liban ».

Et d’ajouter : « Israël est au courant que le Hezbollah possède des dizaines de milliers de missiles ainsi que d’autres armements sophistiqués fournis par l’Iran et l’armée syrienne.  Le Hezbollah a même obtenu des armements russes sophistiqués, et la Russie ne fait rien pour empêcher le transfert d’armes de fabrication russe au Hezbollah ».

Eizenkot a reconnu qu’ « Israël » a œuvré ces dernières années à interdire le transfert d’armes sophistiquées au Hezbollah. « Nous avons mené plusieurs opérations pour interdire le transfert d’armes au Hezbollah, et nous sommes déterminés à poursuivre cette voie », en allusion à de nouvelles frappes militaires en Syrie.

Il a en revanche estimé qu’ « il est dans l’intérêt d’Israël que le calme persiste sur le front avec le Liban. Le Hezbollah a acquis des expériences militaires qu’on ne peut pas ignorer ».

Sur un autre plan, le chef d’état major israélien a mis en garde le Liban contre l’accueil des dirigeants du Hamas sur son sol. « L’expulsion des dirigeants du Hamas du Qatar vers Liban est un mauvais signe pour ce pays, dont le gouvernement est appelé à traiter à la hâte ce sujet », a-t-il dit.

Traduit par la rédaction à partir d’AlAkhbar

http://french.almanar.com.lb/459732


 

ALORS QU'ARRIVENT DES EMISSAIRES US "ISRAËL" LANCE LA CONSTRUCTION D'UNE AUTRE COLONIE

« Israël » lance la construction d’une nouvelle colonie alors qu’arrivent des émissaires US

 Depuis 1 heure  20 juin 2017

colonies3

 Entité sioniste - Moyent-Orient

« Israël » a entamé mardi la construction d’une nouvelle colonie en Cisjordanie, une première en 25 ans dans le territoire palestinien occupé, au moment même où des émissaires américains tentent de relancer le ‘processus de paix’ moribond notamment du fait de la colonisation israélienne.

« Après des décennies, j’ai le privilège d’être le Premier ministre qui construit une nouvelle colonie en Judée-Samarie (Cisjordanie) », a écrit Benjamin Netanyahu sur Twitter, rapporte l’AFP.

La Cisjordanie est un petit territoire palestinien occupé depuis 50 ans par l’armée israélienne et où vivent actuellement plus de 400.000 colons, de façon illégale selon le droit international.

« Aujourd’hui, les travaux ont débuté sur le terrain, comme je l’avais promis, pour créer une nouvelle colonie pour les colons d’Amona », a ajouté M. Netanyahu au-dessus d’une photo d’une pelleteuse et d’une foreuse s’activant sur une colline rocailleuse.

La colonie d’Amichai, la première dont la construction est lancée depuis 25 ans, doit accueillir une quarantaine de familles évacuées en février d’Amona, une colonie dite « sauvage », c’est-à-dire illégale même aux yeux de la loi israélienne.

Les travaux consistent pour le moment à aplanir le terrain afin  d’accueillir une dizaine de mobile-homes, a indiqué un porte-parole de la principale organisation des colons à l’AFP.

Cette annonce intervient au lendemain de l’arrivée de Jason Greenblatt, l’envoyé du président américain Donald Trump qui doit rencontrer des responsables israéliens et palestiniens pour tenter de relancer des négociations interrompues pour la dernière fois au printemps 2014.

Il sera rejoint mercredi par le gendre et conseiller de M. Trump, Jared Kushner.

Dans la foulée de l’investiture de Donald Trump, considéré comme plus favorable aux positions israéliennes que son prédécesseur Barack Obama, « Israël » a procédé à cinq annonces d’extension de colonies portant sur plus de 6.000 logements.

La construction de colonies, qui s’est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967, ronge les territoires sur lesquels serait créé un mini Etat palestinien ou compromet la continuité territoriale, donc la viabilité d’un tel Etat.

http://french.almanar.com.lb/458852


 

HAUSSE DES CAS DE SUICIDE DANS L'ARMEE ISRAELIENNE

Hausse « considérable » des cas de suicide au sein de l’armée israélienne

 Depuis 28 minutes  20 juin 2017

soldats-israel

 Entité sioniste - Moyent-Orient

La multiplication du nombre des soldats qui se donnent la mort inquiète vivement l’état-major de l’armée surtout que des enquêtes ne définissent aucune cause précise à cette tendance , rapporte le site libanais AlAhed.

« Les informations sur le nombre croissant de suicide se répand très rapidement dans les casernes et minent le moral des soldats israéliens. Rien que dimanche dernier, deux jeunes soldats se sont suicidés provoquant le désarroi au sein de l’unité qu’ils servaient », poursuit l’information qui évoque un autre cas de suicide, celui d’un soldat qui s’est donné la mort à Tsalem, une base militaire située au Neguev.

La police militaire continue à enquêter sur cette mort sans pour autant beaucoup avancer. Toujours citant des sources israéliennes, Al-Ahed se demande: « Pourquoi les soldats israéliens se sentent-ils contraints de se donner la mort ? ».

Les sources en question remettent en cause « les autorités politiques et militaires d’Israël » qui « affichent une indifférence totale face à ce phénomène » et qu’elles ne pensent qu’à leurs intérêts ». Or « quand un militaire est en crise, il faut régler cette crise », ajoutent ces sources.

« Israël » dont l’armée a été vaincue en 2006 face à la toute puissante force militaire du Hezbollah, se targue d’avoir l’une des armées les plus performantes de la région. Et pourtant, l’état-major israélien est bien conscient des failles organiques dont souffre son armée: l’absence de motivation des jeunes soldats qui savent mieux s’amuser que se battre.

La perspective d’une offensive terrestre du Hezbollah contre le nord de l’entité sioniste inquiète toujours l’armée israélienne.

http://french.almanar.com.lb/458995


 

 

TEL AVIV : EXPLOSION DANS UNE USINE A MUNITIONS

Mystérieuse explosion dans une usine de munitions à Tel Aviv

 Depuis 3 heures  20 juin 2017

pompier-israel

 Entité sioniste - Moyent-Orient

Une mystérieuse explosion et un incendie ont frappé lundi soir un site de production d’armement dans le centre de l’entité sioniste.

L’explosion a eu lieu sur le site d’une usine des industries militaires israéliennes à Ramat Hasharon, près de Tel Aviv, rapportent les médias israéliens qui ont fait état d’un blessé.

L’enquête préliminaire a mis en évidence que le feu avait commencé par une explosion sur une ligne de production. Sa cause n’est pas connue et les industries militaires ont indiqué qu’elles tentaient de déterminer l’origine de cet incident.

http://french.almanar.com.lb/458401


 

L'INCULTE MINISTRE DE LA "CULTURE" D'ISRAËL VEUT EMPECHER LA LECTURE D'UN POEME DE MAHMOUD DARWICH

12 juin 2017

La ministre de la "culture" israélienne veut empêcher la lecture d’un poème de Mahmoud Darwich

Miri Regev, la reine de la provocation et du racisme en Israel, s’est élevée contre la lecture ce lundi en Israel d’un poème du grand écrivain palestinien Mahmoud Barwich par une actrice et chanteuse israélo-palestinienne.



Qualifiant de "provocation" la lecture de Darwich par Mira Awwad, qui doit recevoir un prix lors d’une cérémonie culturelle ce lundi, elle a demandé son annulation, selon le journal israélien Maariv.

Darwish, qui est mort en 2008, est connu comme l’un des plus grands poètes palestiniens, qui a pris clairement position contre l’occupation. Regel, le qualifie de "plus grand fabricant palestinien de mensonges".

Mira Awwad, qui ne manque ni de charme ni d’humour, a répondu ce dimanche, dans une interview, que la ministre ne devait pas bien avoir lu l’oeuvre de Mahmoud Darwich.
Ainsi, dans son poème de 1964, intitulé "Carte d’identité", et particulièrement honni par les politiciens israéliens, Darwish a écrit "je n’ai aucune haine, mais je commence à avoir faim, et la chair de l’usurpateur sera ma nourriture".

Le fasciste Avigdor Lieberman avait comparé, en juillet dernier, le fait de lire ce poème sur une radio israélienne à une apologie de "Mein Kampf" d’Hitler.

Mira Awwad fait remarquer à ce propos : “Si Miri Regev se reconnait comme un occupant et un usurpateur, ce poème s’adresse effectivement à elle. Il ne cible en aucun cas tous les juifs !"

Pour le moment, les auteurs et organisateurs de cet événement culturel ont refusé de se plier aux exigences de Miri Regev qui, en matière de provocation en connait un rayon. C’est elle qui s’est pointée au dernier festival de Cannes dans une robe longue représentant Jérusalem, et notamment la Mosquée Al-Aqsa !


CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/spip.php?article13087


 

ENCERCLE PAR LES S-300 RUSSES, "ISRAËL" SE SENT TRAHI PAR LA RUSSIE

Israël se sent trahi par Moscou

Mon Jun 12, 2017 7:28AM

Les S300 russes livrés à l'Iran et à la Syrie et à l'Égypte inquiètent Israël (Photo d'illustration)

Les S300 russes livrés à l'Iran et à la Syrie et à l'Égypte inquiètent Israël (Photo d'illustration)

Selon le site russe "warfiles", Israël est de plus en plus inquiet de voir la Russie vendre "ses S-300" aux pays qui entourent Israël.

"Moscou a déjà vendu ses S-300 à la Syrie qui les a installés à sa frontières. L'Égypte, elle aussi, va acquérir bientôt ce même modèle de missile antimissile russe et Moscou compte aussi lui livrer un autre type d'engin, missiles S-200. Tout ceci ne passe pas inaperçu à Tel-Aviv qui regarde d'un oeil inquiet les missiles russes se multiplier dans son environnement immédiat".

"Les S-300 dont s'est procurée l'Égypte pourront viser des cibles situées à 250 kilomètres de distance et à une altitude de 30 kilomètres. Ce sont des engins qui ne ratent aucun objet volant. Que l'Égypte parvienne à en avoir, cela ne peut que mettre en colère et inquiéter Israël, car ses chasseurs ne pourront plus survoler librement le ciel égyptien", note le site.

Avant que Le Caire ne finalise l'accord sur l'achat des S-300 avec la Russie, les chasseurs israéliens avaient toute la latitude pour voler le long des frontières avec l'Égypte ou encore au-dessus du Sinaï. C'est fini désormais puisque "tout peut arriver", si Israël viole sans préavis le ciel égyptien. Le régime israélien est surtout inquiet pour l'avenir de ses opérations militaires au Moyen-Orient et les contraintes que celles-ci connaitront désormais, depuis que la Russie s'est mise à livrer ses engins aux pays voisins d'Israël. Il est vrai qu'à mesure que le nombre des pays ayant des intérêts divergents avec Israël et dotés de larges capacités aériennes augmente, la marge de manoeuvre israélienne se rétrécit.

Avant l'Égypte, l'Iran et la Syrie ont pu s'acquérir les S-300 au détriment d'Israël et de ses capacités de manoeuvre aériennes contre les pays de la région. 

http://presstv.com/DetailFr/2017/06/12/525016/Isral-encercl-par-les-S300-russes/


 

LA GOUVERNANCE SENEGALAISE RENOUE AVEC "ISRAËL"

Un an après, le Sénégal et Israël devraient reprendre leurs relations diplomatiques

Tue Jun 6, 2017 12:3PM

Macky Sall et Benyamin Netanyahu s’étaient rencontrés en marge du 51e sommet de la CÉDÉAO. ©senego.com

Macky Sall et Benyamin Netanyahu s’étaient rencontrés en marge du 51e sommet de la CÉDÉAO. ©senego.com

Le bureau du Premier ministre israélien a annoncé que le Sénégal reprendrait ses relations avec Israël et que l’échange d’ambassadeurs aurait lieu prochainement, a rapporté Fars News.

Alors que l’année dernière, en soutien à la résolution anti-israélienne du Conseil de sécurité des Nations unies, qui interdit la colonisation israélienne, le Sénégal avait rappelé son ambassadeur à Tel-Aviv, ce pays a désormais l’intention de reprendre ses relations avec Israël, a écrit Reuters.

Cette décision a été prise après la rencontre du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, avec le président sénégalais, Macky Sall,en marge du 51e sommet de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO).

Dans le communiqué du Premier ministre du régime israélien, on lit que le Sénégal a accepté de soutenir la candidature d’Israël pour rejoindre l’Union africaine en tant qu’observateur.

http://presstv.com/DetailFr/2017/06/06/524370/Isral-Sngal-reprise-relation-diplomatique


 

EN JUIN 1967, "ISRAËL" AVAIT PLANIFIE UNE ATTAQUE NUCLEAIRE CONTRE LE SINAÏ

Israël a planifié une attaque nucléaire contre le Sinaï

 Depuis 6 minutes  4 juin 2017

New York Times
New York Times

 Entité sioniste - Moyent-Orient

Rédaction du site

Le journal américain New York Times a révélé qu’Israël avait planifié une attaque nucléaire contre le Sinaï lors de la guerre de juin 1967, sous le mandat du président égyptien Jamal Abdel Nasser.

D’après le journal israélien Yediot Aharonot, c’est le colonel dans l’armée israélienne Isaac Yaacov a fait ces révélations au New York Times.

Un quart de siècle à la fin de cette guerre, des informations assurent que l’opération israélienne baptisée « Jour du Jugement » était planifiée à l’avance et consistait à asséner une frappe nucléaire contre le sommet d’une montagne dans la péninsule du Sinaï pour « dissuader la direction égyptienne et les armées arabes ».
Avant sa mort, le colonel Yaacov, président du département de recherches et de développement au ministère de guerre israélien, a été emprisonné pendant deux ans pour « divulgation de secrets militaires ».

« Il est normal qu’Israël réfléchisse de la sorte. Nous avions un ennemi qui disait qu’il allait nous jeter en mer. Nous croyions à ceci, et nous devions le dissuader par les moyens disponibles », rapporte le New York Times les propos du chercheur israélien.

Ledit colonel disait craindre qu’une telle opération ne « dévoile au grand jour les capacités nucléaires d’Israël, et ne provoque la mort du commando israélien qui l’exécuterait ».

Dans ce contexte, l’ambassadeur israélien à Washington Ron Dirmer a déclaré que « la direction israélienne n’allait pas réagir au témoignage d’Issac Yaacov sur la guerre des six jours ».

A l’occasion du 50ème anniversaire de cette guerre, le « bureau des archives d’Israël », une institution gouvernementale affiliée au bureau du Premier ministre, a autorisé la divulgation d’une partie de documents et de dossiers secrets sur les protocoles liés aux réunions du cabinet pour les affaires sécuritaires et politiques lors de la guerre de 1967.

Une guerre qui s’est soldée par l’occupation israélienne du Sinaï, du Golan syrien, de la Bande de Gaza, de la Cisjordanie, et d’al-Qods.

Traduit du site al-Mayadeen

Source: site

http://french.almanar.com.lb/432397


 

LE MOSSAD PERD UN PROCES D'UN MILLIARD DE DOLLARS CONTRE FACEBOOK ACCUSE DE ROULER POUR LE HAMAS

31 mai 2017

Le Mossad perd un procès à 1 milliard de dollars contre Facebook accusé de relayer la communication du Hamas

Le groupe d’avocats israélien Shurat HaDin, lié au Mossad, a engagé des poursuites d’un milliard de dollars contre Facebook, aux USA, en l’accusant de servir de plateforme à la propagande du Hamas. Et il a perdu.


L’ officine israélienne accusait le directeur de FB, Mark Zuckerberg, de "faciliter la communication terroriste du Hamas" et de ’violer la législation anti-terroriste" .

Un tribunal fédéral de New York a débouté les parties civiles, estimant que que Facebook ne peux être tenue pour responsables de l’activité de ses utilisateurs.

Shurat HaDin poursuivait Facebook au nom de familles américaines de 5 victimes d’attaques soi-disant menées par le Hamas, en essayant de s’engouffrer dans la législation américaine anti-terroriste.

C’est raté ! Le juge Garaufis a également débouté Israel sur d’autres poursuites engagées par le même groupe d’avocats (qui avait déjà perdu contre l’universitaire australien Jack Lynch dans une affaire de boycott universitaire d’Israël) au nom de 20.000 Israéliens qui se disaient "menacés par la violence virtuelle de propos présents sur Facebook".

Le tribunal a estimé irrecevable cette plainte, car les parties civiles n’avaient subi aucune blessure ni autre dégât liés aux activités de Facebook.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement israélien s’en prend à Facebook., qui est l’objet d’une intense campagne de dénigrement. L’an dernier, le ministre israélien de la "sécurité", Gilad Erdan, l’avait accusé d’être responsable des attaques contre les Israéliens dans les territoires palestiniens occupés.

Et en plus des procès, Israel avait financé une campagne d’accusation en placardant des affiches en face du domicile personnel de Mark Zuckerberg.

Terrorisez, terrorisez, il en restera toujours quelque chose. C’est la doctrine israélienne de hacèlement systématique et par tous les moyens de tous ceux qui laissent le moindre espace d’expression aux Palestiniens ou à leur cause, afin de mettre en place une censure ou une autocensure permettant de faire disparaître la Palestine des radars.

L’omertà actuelle est déjà énorme, comme on a pu le constater avec le non traitement par la plupart des médias de la grève de la faim des prisonniers palestiniens. Mais ce n’est jamais assez pour Israël, qui exige un négationnisme à la hauteur de sa propre propagande.

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/spip.php?article13046


 

DES MEDIAS SOCIAUX CONTRAIGNENT "ISRAËL" A RECONNAITRE LE TEST D'UN SYSTEME POUVANT INTERCEPTER DES MISSILES IRANIENS

« Israël » contraint à reconnaitre le test d’un système de propulsion de missile capable d’intercepter des missiles iraniens

 Depuis 4 heures  29 mai 2017

test-missile

 Entité sioniste - Moyent-Orient

Le ministère israélien de la Défense a annoncé lundi avoir testé un système de propulsion de missile dans une base militaire situé au centre du pays.

Le ministère a également précisé qu’il s’agissait d’un test qui avait été planifié et conduit selon le programme annoncé, rapporte la chaine de télévision israélienne i24.

Des résidents de la région côtière ont déclaré avoir vu le lancement d’un missile, publiant sur les réseaux sociaux des images et des vidéos du test, et obligeant ainsi le ministère à reconnaître officiellement qu’un test avait été réalisé.

Le ministère n’a pas précisé si ce tir a été couronné de succès ou pas. Mais, il s’est contenté d’indiquer que ces systèmes de propulsion de missile peuvent être utilisés pour des missiles sol-sol capables d’intercepter les missiles iraniens de longue portée, ou des missiles balisitiques comme le ‘Jericho’ susceptible de porter des têtes nucléaires.

Source: Sites

http://french.almanar.com.lb/422354