ISRAËL

ISRAËL

Dans ISRAËL

"ISRAËL" : L'US ARMY PREND LES COMMANDES !

Par Le 24/06/2022

Israël: US Army prend les commandes!

Thursday, 23 June 2022 2:19 PM  [ Last Update: Thursday, 23 June 2022 2:19 PM ]

 30  Palestine

Des combattants palestiniens participent à un exercice militaire conjoint sur une plage de la ville de Gaza le 29 décembre 2020. ©Getty Images

le journal hébreu "Haaretz" a révélé mercredi soir que les forces de l'armée israélienne ont organisé un exercice conjoint avec le Commandement central américain dans la région (Centcom) pour faire face aux "défis sécuritaires communs", notamment sur le nord front des territoires occupés (frontière avec le Liban) ont eu lieu. L'exercice a eu lieu ces "derniers jours" après avoir examiné les scénarios possibles d'une confrontation militaire avec des "défis communs" lors d'une réunion entre des officiers supérieurs du Centcom et de hauts responsables militaires israéliens, a rapporté Shahabat, citant Haaretz. Alors les spéculation se sont mises à s'enfler autour du but de la manoeuvre vu que l'entité vient très récemment de clore un mois d'exercice qu'elle m^me qualifié de plus grand de toute son histoire. Alors le vrai but d'Israël? en voici la réponse :  Les médias palestiniens ont publié une vidéo de la fuite des militaires sionistes en Cisjordanie où l'entité  craint comme de la peste Jénine, érigé en QG des opérations anti sioniste en lien direct avec Gaza. 

 

La vidéo diffusée montre des forces sionistes en train de s’enfuir en Cisjordanie suite aux tirs des combattants de la Résistance. Lors de leur incursion contre le camp d’al-Far’a, dans le sud de Tubas, les militaires sionistes se sont heurtés à des tirs des combattants palestiniens après quoi ils ont préféré fuir. Au fait l'exercice palestinien qui s'est déroulé mardi a inclu de nombreux volets où les palestiniens ont testé leurs missiles anti navire, la précision de leur ciblage, leurs unités d'artillerie entre autres. Or l'image des Sionistes en fuite alors que les coups de feu palestiniens fusent de loin cadre très mal avec l'image d'un QG US/Israël prêt à tirer sur la Résistance sur le front Nord ou suir le front sud. 

Coup de grâce contre Israël!

Coup de grâce contre Israël!

Manœuvre surprise du Jihad islamique de la Palestine

Dans son communiqué, les Brigades de Qods, branche armée du Jihad islamique de la Palestine,affirme viser via cet exercice à préparer les troupes au prochain cycle de combats. Et les exercices ont effectivement durer plusieurs jours. Ce jeudi, Seyed Hassan Nasrallah, secrétaire général du mouvement libanais du Hezbollah, et Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du mouvement de résistance islamique palestinien (Hamas), se sont rencontrés à Beyrouth pour discuter des développements politiques et sur le terrain en Palestine, au Liban et dans la région. Selon un communiqué signé Hezbollah,  Nasrallah a consulté Ismail Haniyeh sur les développements liés à  l'Axe de la Résistance, et s'est entretenu avec des menaces, des défis et des opportunités, et en même temps de la nécessité d'une coopération de toutes les sections de l'Axe de la Résistance pour servir l'objectif principal lié à Jérusalem, aux saintetés islamiques et à la cause palestinienne. Ismail Haniyeh, étant arrivé récemment au Liban à la tête d'une délégation de haut niveau. Mais ce n'est pas tout. 

 

Le Hamas vient de décider de rétablir les liens avec la Syrie plus de dix ans après le départ de ses dirigeants de Damas passant un éponge sur la période antécédente.  Al-Akhbar, le journal libanais a déclaré que le Hezbollah et le Corps des gardiens de la révolution islamique d'Iran ont fait des efforts pour rétablir les relations entre le Hamas et la Syrie. Des sources informées à ce sujet ont déclaré à Al-Akhbar que la direction du Hamas, qui est actuellement en visite au Liban, ne se rendra pas en Syrie de si tôt. Cependant, un accord entre le Hamas et la Syrie pourrait être proche. La décision du Hamas de rétablir les relations avec la Syrie malgré les différences marquées vise à renforcer sa position contre Israël. 

Et l'Iran

Et l'Iran

En mai 2021, plus de 4 000 missiles ont été tirés en direction des territoires occupés au cours de 11 jours de combat dans la bande de Gaza et cette opértaion est donnée comme la première démonstration de force hybride de la Résistance contre Israël. Une démonstration de force qui a toute les raisons du monde de se reproduire. Au fait et selon une étude israélienne récente le nombre de missiles dans l'arsenal de missiles du Hezbollah et de Gaza a considérablement augmenté ces dernières années et les deux partis posséderait 200 000 missiles et roquettes. En outre, le Hezbollah possède le missile Fajr 3, d'une portée de 43 km et une ogive de 45 kg, et le missile plus avancé Fajr 5, d'une portée de 75 km et d'une ogive de 90 kg. Puis Le Hezbollah possède les missiles "Raad-2" et "Raad-3", capables de viser les profondeurs d'Israël. Et puis son oeuvre de précision, le Hezbollah l'applique au missile Zelzal-1, qui a une portée de 125 à 160 kilomètres et une ogive pesant 600 kg, et le Zelzal-2, avec une portée de 210 km et une ogive pesant 600 kg. L'arsenal de missiles du Hezbollah comprend également le missile Fateh-110, un missile balistique à courte portée qui semble être une version différente du Zelzal-2, avec une portée de 250 à 300 km et une ogive pesant 500 kg. Mais il y a pire : il y a cette interchgangeabilité Hezbollah-Hamas auquel participe désormais et plus puissamment la Syrie.

Frappe contre Tel-Aviv, imminente?

Frappe contre Tel-Aviv, imminente?

Gaza : les Brigades Al-Qods ont le doigt sur la gachette

L'étude affirme : " le Hezbollah se prépare à la prochaine guerre avec 1 500 missiles atterrissant en Israël par jour, ce qui fait que 300 colons seraient tués au cours des neuf premiers jours de combat. En effet, dans une vidéo mise en ligne en 2020, le secrétaire général du Hezbollah libanais, Seyyed Hassan Nasrallah a évoqué la capacité du Hezbollah à cibler les positions sionistes dans n'importe quel point de la Palestine occupée. Et le rapport de conclure :  « Le Hezbollah ripostera à toute attaque israélienne sur le territoire libanais. L'armée israélienne considère que la menace des missiles de précision du Hezbollah est stratégique contre Israël, et la puissance de ces missiles pourrait paralyser les systèmes stratégiques d'Israël. Le Hezbollah est en mesure de frapper la base militaire de Hakirya, à Tel-Aviv, par ses missiles de haute précision ».

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/23/684389/Exercice-de-la-Resistance-a-Gaza-messages

Dans ISRAËL

LES RADARS D' "ISRAËL" SOUS LE FEU DE LA RESISTANCE

Par Le 17/06/2022

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/17/684076/Isra%C3%ABl-Gaza-incendie-ballon-espion

La vague d’incendies continue à secouer l’entité sioniste

Friday, 17 June 2022 4:28 PM  [ Last Update: Friday, 17 June 2022 4:40 PM ]

 30  Israël

Un incendie dû aux frappes sur une raffinerie de Haïfa en Israël. (Archives)

Décidément le feu qui frappe depuis avril et à raison de 3 a 4 incendies par semaine les territoires occupés de la Palestine n’en fini pas de dire son dernier mot ! Après un dimanche, un lundi et un mardi marqué par un triple feu déclaré sur des sites pétrochimiques et pétroliers a Haïfa, incendies combinés à une vaste cyberattaque ciblant mercredi le réseau d'électricité, les médias sionistes font état de deux autres « incidents » ce vendredi. Le premier vise un complexe militaire lié a l’industrie d’armement sioniste, ce qui est loin d’être un hasard quand on sait que la stratégie que le régime sioniste dit vouloir appliquer à l’Iran à pour nom « mille coups de canifs jusqu'à la mort ». Parallèlement à cet « incident » les médias sionistes reconnaissent avoir perdu un ballon espion à Gaza ! N'est ce pas ce genre de gadget à l’aide de quoi Israël cherche à prévoir les tirs de missiles de Gaza ou du sud Liban ?

Lire aussi : 3e explosion-incendie à Haïfa en 15 jours

Un ballon espion des FDI s'est écrasé à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza.

Selon I24 News, un ballon espion militaire s'est écrasé dans le nord de la bande de Gaza vendredi après-midi, ont déclaré les Forces de défense israéliennes.

Selon les médias palestiniens, le ballon a atterri dans la ville de Beit Hanoun et a été récupéré par des membres de la résistance palestinienne Hamas.

L'armée du régime sioniste a déclaré qu'elle ne craignait pas de violation "significative" des informations, indiquant que le Hamas pourrait être en mesure d'obtenir certains renseignements.

L'appareil était équipé de divers capteurs et caméras.

Selon des rapports palestiniens, le ballon a été abattu par des groupes palestiniens, qui en sont désormais les propriétaires.  

L'armée israélienne a déclaré que le ballon s'est déconnecté de son ancrage pour des raisons inconnues.

Lire aussi : Explosions et incendies au port de Haïfa

Au cours de l'incident, une alerte au projectile entrant a été activée dans une zone ouverte près du poste frontière d'Erez, dans le nord de la bande de Gaza, mais l'armée sioniste a déclaré qu'elle était due à des tirs d'avertissement des troupes israéliennes.

Selon les médias palestiniens, les tirs d'avertissement visaient à empêcher les Palestiniens de s'approcher de la zone de l'accident.

Des sources palestiniennes locales ont signalé auparavant le bruit de deux explosions dans l'est de Beit Hanoun, au nord-est de Gaza. Les médias hébreux ont indiqué que des tirs provenant de Gaza avaient déclenché une alarme dans les zones ouvertes de la ville de Sderot, près de la bande nord.

Par ailleurs, des sources d'information ont fait état d'un incendie dans l'usine de production de cartes électroniques militaires du régime sioniste. Selon l'agence de presse Tasnim, la société qui produit les cartes électroniques Altech a signalé un incendie dans l'une des zones sensibles de son usine à Petah Tikva, dans le centre de la Palestine occupée. (Regarder la vidéo ci-jointe)

Le point qui mérite réflexion est que cette usine est similaire à l'entreprise "Tamar", toutes deux impliquées dans la production et le soutien d'équipements militaires pour le régime d'occupation, et toutes deux ont subi des incendies et des explosions au cours d'incidents similaires.

Lire aussi : Le réseau des caméras de surveillance hacké, bases militaires ouvertes aux commandos

Une usine située dans le quartier de Rehovot à Tel-Aviv a pris feu mercredi 15 juin, suite à une fuite d'ammoniac, une substance toxique.

Plusieurs personnes auraient été blessées et emmenées à l'hôpital après avoir inhalé de l'ammoniac provenant de l'usine, située au sud de Tel-Aviv. Mercredi dernier, des sources locales ont signalé un incendie dans une raffinerie du port de Haïfa, en Palestine occupée.

Au cours de la semaine dernière, plusieurs zones de la Palestine occupée ont été le théâtre d'incidents, notamment des incendies et des explosions dans des centres industriels, militaires et universitaires.

Israël: le système bancaire piraté!

Israël: le système bancaire piraté!

Les informations des comptes des clients du système bancaire du régime sioniste sont tombées entre les mains de hackers et sont désormais accessibles dans le cyberespace.

Alors que Tel-Aviv exerce une forte pression pour empêcher les médias de couvrir les récents événements visant le régime sioniste, des sources locales ont rapporté jeudi qu'un incendie s'est déclaré dans la raffinerie du port de Haïfa en Palestine occupée.

Selon les rapports, l'incendie de l'installation était visible de loin et une grande et épaisse colonne de fumée recouvrait toute la zone.

Parallèlement, les médias israéliens ont rapporté qu'un problème détecté dans la section "craquage catalytique fluide" du compresseur de l'une des unités de la raffinerie de Haïfa était à l'origine de l'incendie.

Lire aussi : 3e explosion-incendie à Haïfa en 15 jours

 

Israël: l'Iran cyber-attaqué, attaque!

Israël: l'Iran cyber-attaqué, attaque!

Le ministre Benny Gantz reçoit un sérieux avertissement en ligne, tandis que des informations sensibles sur des centaines de soldats sont divulguées sur le Net.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/17/684076/Isra%C3%ABl-Gaza-incendie-ballon-espion

Dans ISRAËL

"ISRAËL" : QUE PREPARE GAZA ?

Par Le 17/06/2022

Manœuvres militaires, préparatifs aux combats ; nouveaux rounds commencent ?

Friday, 17 June 2022 5:55 PM  [ Last Update: Friday, 17 June 2022 5:55 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les combattants de la Résistance palestinienne. ©Tasnim

Bien qu'Israël ait fait de son mieux pour se préserver des menaces croissantes de l'axe de la Résistance, en particulier de la Résistance palestinienne, en recourant à la guerre psychologique comme l'extension de la détention en Cisjordanie et l'organisation de diverses manœuvres, la vigilance et les nouvelles mesures de la Résistance palestinienne ont non seulement contrecarré les plans d'Israël, mais ont également renforcé son pouvoir de dissuasion contre le régime israélien.

Les groupes de la Résistance palestinienne ont tenu une réunion extraordinaire cette semaine, ce qui constitue une étape importante dans la lutte contre les actions israéliennes et met clairement en évidence la cohésion et l'unité des groupes de la Résistance palestinienne..

Au cours de la réunion extraordinaire, les groupes de résistance ont discuté des développements sur le terrain, de l'agression israélienne contre le peuple palestinien, des lieux saints dans les territoires occupés, ainsi que de la condition des prisonniers palestiniens, en particulier ceux en grève de la faim.

Dans la déclaration finale de la réunion, les groupes de résistance palestiniens, soulignant la légitimité du peuple palestinien à défendre ses droits, ont également affirmé leur soutien continu au peuple palestinien.

Gaza assiège Israël!

Gaza assiège Israël!

La Résistance palestinienne est arrivée à créer la dissuasion chez Israël.

En outre, ils ont appelé la communauté internationale et les pays arabes, en particulier le gouvernement égyptien, à prendre des mesures pour empêcher l'agression du régime sioniste à Qods et en Cisjordanie.

Il convient de noter que la demande des groupes de résistance à l'Égypte signifie l'implication d'un pays dans les développements en Palestine, lequel a toujours joué un rôle de médiateur.

Les nouvelles images publiées par la Résistance islamique palestinienne de Mohammed al-Daif, commandant des Brigades Izz al-Din al-Qassam, ont semé la peur parmi les Israéliens à l'échelle de celle de la guerre de Gaza, car la figure de l'ombre pour les sionistes est celle qui a mis en garde Israël contre le début de l'opération de l'épée de Qods.

Les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, la branche militaire du Hamas, ont récemment publié une nouvelle vidéo intitulée "L'âme dans deux corps" qui retrace les biographies de deux des commandants de l'organisation, Hazem al-Khatib et Defer al- Shawa, et révèle pour la première fois des informations sur le développement des drones et le réseau de communication de la Résistance.

L’assaut naval contre Israël

L’assaut naval contre Israël

Un ancien général de l’armée israélienne a averti contre la capacité navale de la Résistance palestinienne.

Il est également révélé dans le film que les deux commandants opéraient sous le commandement de Muhammad al-Zawari, l'ingénieur des drones des Brigades Qassam.

Dans la vidéo publiée, des événements importants sont mentionnés, comme la présence de Hazem Al-Khatib dans l'opération d'identification du matériel restant de l'unité Sayeret Matkal de l'armée sioniste en 2018, et le rôle important de ces deux martyrs dans l'opération appelée "balle pénétrante" menée en 2004 contre l'appareil de renseignement du régime sioniste.

Toutes les actions entreprises par la Résistance palestinienne ces derniers jours s'inscrivent dans la continuité de la même dissuasion qui a été créée depuis la bataille de l'épée de Qods et qui s'amplifie chaque jour.

Les récentes actions coordonnées et précises de la Résistance palestinienne montrent sa vigilance et le renforcement de son pouvoir de dissuasion face aux actions du régime sioniste.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/17/684071/Isra%C3%ABl-Que-pr%C3%A9pare-Gaza

Dans ISRAËL

"ISRAËL", BIENTOT LA FIN...

Par Le 16/06/2022

L'entité sioniste, intenable

Thursday, 16 June 2022 4:04 PM  [ Last Update: Thursday, 16 June 2022 4:31 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Israël confronté à six crises internes. (Illustration)

Le régime israélien intensifie les tensions et multiplie les menaces à l’encontre de l’Iran afin de dissimuler ses six crises internes dont les plus importantes sont la confrontation de la religion et de la politique, mais aussi l’approche du courant sioniste laïc par rapport aux courants religieux, en particulier les juifs « ashkénazes » dans l’ouest et les « séfarades » dans l’est, rapporte Al-Jazeera dans un rapport publié mardi 14 juin.

Alors que les dirigeants sionistes craignent l’émiettement du tissu démographique de la communauté juive, la montée des tensions entre Israël et l’Iran, alimentée par le gouvernement de Naftali de Bennett qui lui-même est sur le point de s’effondrer, a de nouveau enflammé les tensions accumulées par l’ancien Premier ministre Benyamin Netanyahu dans la bande de Gaza avec pour objectif d’exporter les crises à l’extérieur des territoires occupés, affirme Al-Jazeera.

Et de poursuivre que l’escalade des tensions avec Gaza a été exacerbée suite à l’échec de Netanyahu à consolider son gouvernement ; un gouvernement instable pendant deux ans alors que les crises internes ont éclipsé quatre élections législatives pour faire accumuler à Netanyahu des défaites militaires et politiques lors de la bataille Épée de Qods face aux groupes de résistance palestiniens et au Hamas.

L’histoire se répète sur la scène interne en Palestine occupée où le gouvernement de Bennet risque de s’effondrer : les coalitions écroulées les unes après les autres mettent en évidence de profonds désaccords qui divisent les dirigeants sionistes incapables de voir la vérité en face pour parvenir à un consensus qui sauverait l’avenir, a noté Al-Jazeera.

Mais Israël tente-t-il de dissimuler les crises internes en exacerbant les tensions ? Oui, c’est la réalité du gouvernement Bennett : cherchant à détourner les attentions des crises internes, il reprend le ton de menace à l’égard de l’Iran en répétant le programme nucléaire du pays et les menaces du Hezbollah pour installer le concept d’ennemi commun dans l’esprit des Israéliens dans l’espoir d’obtenir le soutien de son gouvernement par le biais des partis d’opposition dirigés par Netanyahu, explique la chaîne qatarie, citant un journaliste sioniste.

Haïfa à nouveau frappée

Haïfa à nouveau frappée

Mais le général de brigade Gershon Hacohen, membre du centre d’études Begin-Sadat, se montre sceptique quant au succès de la méthode de l’escalade des tensions à laquelle ont recouru les gouvernements israéliens successifs pour exporter les crises internes. Il est peu probable, selon lui, que Bennett emboîte le pas étant donné que les menaces qu’il profère sont au même niveau que les défis sur le terrain dans la région.

Cité par Al-Jazeera, Hacohen a qualifié le gouvernement de Bennett de fragile et d’instable dès sa formation allant jusqu’à le désigner comme le « gouvernement le plus faible » de toute existence de l’entité sioniste. Cette crise politique, affirme-t-il, est liée aux crises internes et aux affaires brûlantes dans la région dont la non-résolution de la cause palestinienne, le programme nucléaire iranien, la présence militaire de l’Iran en Syrie et son approvisionnement du Hezbollah en armes.

Israël:Assad bombarde al-Tanf !

Israël:Assad bombarde al-Tanf !

Raid raté US/Turquie contre Alep.

L’enchaînement des crises en Palestine occupée

1- Le défi d’Oslo et l’assassinat d’Isaac Robin restent une affaire sérieuse !

L’assassinat du Premier ministre israélien Yitzhak Rabin en 1995 par un tireur juif est un problème grave lié à l’évolution politique, religieuse et sociale de la société israélienne. Cet assassinat politique qui était une première, a provoqué des frictions, mais aussi une polarisation des partis juifs qui a bouleversé l’équilibre entre les trois camps politiques sionistes à savoir, droite, centre gauche et gauche.

Cette polarisation et les évolutions politico-sécuritaires, tant au niveau du dossier palestinien que des dossiers brûlants du Moyen-Orient, se sont intensifiées jusqu’à provoquer des crises internes, lesquelles ont été dissimulées au moyen de l’escalade des tensions sur le front nord avec le Hezbollah et avec les Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

2- Nucléaire iranien

Netanyahu, qui a formé la coalition au pouvoir en Israël en 2006, a pu attirer l’attention sur la question nucléaire iranienne en abandonnant l’affaire pour gagner des voix lors des élections. Se servant de cette affaire et des menaces existentielles contre Israël, Netanyahu a réussi à rester Premier ministre jusqu’en mars 2021, alors que d’une part la crise du programme nucléaire s’aggravait et d’autre part les affaires de corruption visant Netanyahu étaient révélées les unes après les autres.

Pour la plupart des partis sionistes, les contradictions dans l’approche de Netanyahu sont le signe de la destruction de la démocratie juive étant donné que l’affaire est liée au nucléaire iranien, aux menaces du gouvernement de Bennett et ses incitations à attaquer les installations nucléaires iraniennes pour contrecarrer la conclusion d’un nouvel accord.

3- La dialectique du judaïsme et de la politique en Israël ; Crise chronique

La confrontation entre la politique et les courants religieux en territoires occupés a donné lieu à de nouvelles interprétations du sionisme laïc qui ont influencé certains aspects du discours religieux juif dans le but d’attirer différents segments de juifs.

Néanmoins, les immigrants juifs d’origine russe poursuivent leurs tentatives de dominer les centres de pouvoir et de décision. Ce conflit a créé un nouveau courant appelé « sionisme religieux » qui intègre le discours religieux juif et laïc à condition qu’il adhère aux principes du sionisme, alors qu’ils sont en conflit avec les idées et les principes d’autres parties.

4- La pensée religieuse dans la scène politique israélienne... La crise de gouvernance non résolue

Différentes pensées religieuses et politiques s’enracinent chaque jour dans la scène politique israélienne, alors que chacun de ces courants rivalise avec l’autre pour renforcer sa présence et son influence auprès des Israéliens, et ce, au détriment des principes de laïcité. Cela a déclenché des conflits aux niveaux culturel et social parmi différentes couches de la société juive, reflétant l’ampleur de la crise de gouvernance dans les territoires occupés.

5- La loi de la nationalité et le projet d’État juif.... Crises accumulées

Le projet d’un gouvernement juif, lancé par Ariel Sharon en 2001 pour établir un État juif, a échoué. Cet échec a consolidé la « loi sur la nationalité » votée par la Knesset en 2018, qui reconnaît « Israël comme un pays pour le peuple juif ».

L’adoption de ces lois racistes n’a pas seulement mis la race juive au premier plan, mais a également déclenché une bataille démographique et un conflit géographique dans les territoires occupés en unissant tous les Palestiniens qui ont adhéré aux principes de la cause palestinienne et rejeté tout compromis pour contrer le projet de construction de colonies en Palestine occupée.

6- Gérer le conflit avec les Palestiniens... Un autre aspect de l’apartheid

Dans une tentative d’évasion, les gouvernements israéliens successifs ont rejeté toute solution suggérée par l’Autorité palestinienne, en particulier l’hypothèse de « deux États » qui s’est avérée irréaliste en raison des politiques imposées par le projet d’urbanisation sioniste et l’approche d’apartheid du système politique israélien sur les deux côtés de la ligne verte, ligne de démarcation établie dans les accords d’armistice de 1949 après la guerre israélo-arabe.

En raison des décennies de répression, de l’adoption des lois discriminatoires, Israël est qualifié d’un régime d’apartheid, comme le confirme Amnesty International dans un rapport récent.

Bombe iranienne aura raison d’Israël

Bombe iranienne aura raison d’Israël

Atlantic Council : La stratégie dite « Mille coups de canifs » a échoué.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/16/684014/Iran-Israel-gouvernement-Bennett

 

Dans ISRAËL

LA BOURSE ISRAELIENNE DECLAREE HS!

Par Le 09/06/2022

Le cabinet israélien s’approche de l’implosion 

Thursday, 09 June 2022 4:28 PM  [ Last Update: Thursday, 09 June 2022 4:28 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La Knesset, vide. (Photo à titre d'illustration)

Des sources d’information font part de lourdes attaques cybernétiques contre les infrastructures israéliennes.

Dans un flash info, la chaîne Telegram Sabereen News proche de la Résistance irakienne, a fait part jeudi 9 juin d’une cyberattaque menée par un groupe irakien contre la bourse israélienne dont le site Web est devenu hors service suite à l’attaque.

Selon l’agence de presse Fars News qui rapporte la nouvelle, ce n’est pas la première fois que les infrastructures israéliennes font l’objet d’attaques cybernétiques depuis l’Irak. La plus récente en date a été menée vers la fin-avril par un groupe s’appelant Al-Tahirah. Cette attaque qui avait été menée, selon la devise choisie par ses auteurs, pour venger l’assassinat du numéro 2 des Unités de mobilisation populaires d’Irak, Abou Mahdi al-Mohandes, a mis hors service la plus grande compagnie de transport en Palestine occupée.

Haïfa/Néguev sous le feu

Haïfa/Néguev sous le feu

Base aérienne Hatzerim au Néguev frappée

Un peu plus tôt toujours en avril dernier, des hackers irakiens avaient mis hors service pendant deux jours d’affilés le site et les serveurs Web de l’aéroport Ben Gouron ainsi que le site web d’Israel Bank. Le même groupe, Al-Tahirah, a par la suite revendiqué ces attaques, et d’ajouter ayant également été à l’origine d’une attaque cybernétique contre le site web d’une chaîne de la télévision israélienne. La chaîne Telegram Sabereen News a elle aussi annoncé que cette attaque avait été menée au jour anniversaire de la mort en martyre du général Soleimani et son compagnon et numéro 2 des Hachd al-Chaabi, Abou-Mahdi al-Mohandes, à la même heure de la journée où le lâche assassinat avait été commis par les forces américaines.

Israël: Riposte iranienne tombe!

Israël : Riposte iranienne tombe !

 

Même les sources occidentales reconnaissent qu’Israël est au bord de l’implosion et évoquent d’ores et déjà des signes précurseurs.

- La coalition au pouvoir en Israël depuis un an a échoué le lundi 6 juin à renouveler au Parlement un ensemble de textes de loi qui entretiennent, depuis 1967, un système d’apartheid en Cisjordanie. Cette loi maintient les Palestiniens sous occupation militaire, tout en appliquant le droit israélien dans les colonies. Si cette situation persiste, la loi militaire s’appliquera sur les colonies, les systèmes discaux connaîtront de grandes perturbations et cela augmentera fortement le risque d’émeutes sociales en Israël. Plus curieux encore : la majorité de la Knesset, partisane du Likoud de l’ancien Premier ministre Netanyahu, n’a pas voté en faveur de cette loi juste pour saper la coalition au pouvoir.

Lire aussi :

Israël : vers un effondrement total ?

- Le cabinet israélien vit sous le coup des départs consécutifs de ses membres : le 15 mai, la conseillère diplomatique du Premier ministre Naftali Bennett, Shimrit Meir, a présenté sa démission. Le 19 mai, la députée Ghaida Rinawie Zoabi, membre de la Knesset, a annoncé son départ dans une lettre dénonçant la politique du gouvernement à l’égard des Arabes israéliens. Le 31 mai, tombe la troisième démission en deux semaines ; l’assistante du Premier ministre, Naomi Sasson a quitté son équipe. Et le 6 juin, le porte-parole du Premier ministre, Matan Sidi, a démissionné.

- Le gouvernement de coalition Bennett-Lapid a perdu sa majorité parlementaire en raison exactement de la démission de certains de ses membres au sein de la Knesset (Parlement), ce qui d’ailleurs ouvre la porte à la convocation de nouvelles élections.

- Le report de la visite du président américain Joe Biden en Palestine occupée est évoqué ces jours-ci comme un signe précurseur de l’implosion du cabinet israélien. À ce sujet, le journal Jerusalem Post a écrit que l’annonce de cette information n’aurait étonné personne ; “le dirigeant d’aucun autre pays, non plus, ne se donnerait la peine de se déplacer pour aller à la rencontre d’un cabinet dont on ignore combien de jours encore il pourra survivre”.

Haïfa/Néguev sous le feu

Haïfa/Néguev sous le feu

Base aérienne Hatzerim au Néguev frappée

Tout ce qui vient d’être mentionné pourrait bel et bien s’avérer en faveur de l’axe de la Résistance qui pourra en profiter afin de porter des coups durs à un régime israélien qui va devoir se replier de plus en plus sur soi-même, rien que pour assurer sa survie…

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/09/683607/attaque-cybern%C3%A9tique-isra%C3%ABl-bourse-banque-implosion-cabinet-bennett

Dans ISRAËL

LE MEGA FAUX PAS D'ISRAËL?

Par Le 08/06/2022

Comment l'entité risque de se faire noyer en Méditerranée?

Wednesday, 08 June 2022 5:52 PM  [ Last Update: Wednesday, 08 June 2022 5:52 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Le Liban a mis en garde Israël contre toute action agressive dans le champ gazier de Karish. ©Arab Observer

Le Hezbollah se dit prêt à défendre les intérêts des Libanais dans le champ gazier de Karish en Méditerranée. Dans ce sens, longtemps silencieux sur l'affaire, le Hezbollah a franchi un nouveau pas en désignant un représentant officiel pour les pourparlers sur les démarcations des frontières navales avec Israël. 

Après que le voile a été levé sur de véritables desseins des États-Unis et du régime sioniste dans les négociations indirectes sur la démarcation de la frontière maritime entre le Liban et Israël et que la partie israélienne a procédé à des agissements provocateurs dans la région contestée, la question de la démarcation refait surface et devient maintenant l'une des priorités du gouvernement libanais.

La nouvelle action du régime israélien dans le champ pétrolier et gazier Karish, a entre-temps amené le Hezbollah, longtemps resté silencieux sur cette affaire, à  passer à l’action en désignant un représentant officiel à cet égard.

Le journal libanais Al-Akhbar écrit à cet égard :

« Alors qu'Israël cherche à imposer un fait accompli sur le champ de Karish et qu’il réitère l'avertissement que « tout dommage à ses plateformes gazières équivaudrait à une déclaration de guerre », le gouvernement de Beyrouth a néanmoins poursuivi ses efforts pour contenir la situation en déplaçant sa "diplomatie" sur plus d'une ligne, à commencer par le vice-président du Parlement Elias Bou Saab, qui a complété sa tournée de contacts locaux et internationaux et contacté le médiateur américain Amos Hochstein afin de fournir les préparatifs de sa visite à Beyrouth. »

Karish: Israël craint le Hezbollah!

Karish: Israël craint le Hezbollah!

Missiles antinavires : Israël marche sur la pente raide

Selon le rapport, les Libanais sont actuellement divisés en deux groupes sur cette question ; Certains mettent l'accent sur la "Ligne 29" à laquelle se sont ajointes les représentants du "Changement", d'autres mettent l'accent sur la "Ligne 23" et rejettent la modification au décret "6433" publié en 2011. Une nouvelle affaire a été annoncée hier, le Hezbollah désignant formellement l'ancien député Nawaf al-Moussaoui, figure clé de l'affaire, ce qui montre l'importance de l'affaire pour le Hezbollah après un long silence, et le leader du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah est censé donner un discours jeudi soir pour abordera cette question.

La place Karish est située dans la 29ème zone frontalière entre le Liban et Israël. Le régime illégitime d’Israël revendique la souveraineté sur toute la région, mais le Liban a déclaré qu'une grande partie du champ gazier se trouvait à l'intérieur des frontières maritimes du Liban. Beyrouth a écrit une lettre aux Nations unies appelant à la désignation de la ligne 29 au lieu de la ligne 23 (360 kilomètres carrés).

Hezbollah: le Liban tournera vers l'Est

Hezbollah: le Liban tournera vers l'Est

Un député du bloc parlementaire du Hezbollah a déclaré que la coopération avec l’Est est une nécessité pour le Liban.

Par ailleurs, le président du Parlement libanais, Nabih Berri, a annoncé hier mardi que le médiateur américain se rendrait à Beyrouth dimanche ou lundi de la semaine prochaine pour revenir sur les litiges entre le Liban et Israël, mais des sources proches du ministère libanais des Affaires étrangères indiquent que la date exacte de sa visite n'a pas encore été précisée.

Soulignant que le navire de forage Stena IceMax, qui travaille au profit de la société américaine Halliburton, a entamé il y a quelques jours le processus de forage d'un quatrième puits dans la partie sud du champ « Karish », le long de la ligne 29, sous le nom de KM- 04, après que ses sondages aient indiqué la possibilité de "pétrole liquide" sous le puits KN-01 situé dans la partie nord du champ "Karish", c'est-à-dire dans l'espace de la ligne 29. Les sources ont suggéré que Stena IceMax se déplacera dans quelques semaines au nord, après quoi il sera possible de convertir le puits d'exploration KN-01 en puits de production et de le connecter aux puits à partir desquels la plate-forme de production de "Energen" commencera le processus d'extraction.

Récemment, Naim Qassem, le secrétaire général adjoint du Hezbollah au Liban, a souligné que le mouvement était prêt à répondre au régime sioniste. « Dès que le gouvernement libanais annoncera qu'Israël empiète sur nos eaux et notre pétrole en Méditerranée, nous sommes prêts à jouer notre rôle en mettant la pression et la dissuasion contre Israël », a déclaré le responsable de la Résistance libanaise.

Cheikh Naim Qassem a souligné que le mouvement est prêt à soutenir les droits des Libanais en utilisant des moyens appropriés, y compris la force. « Sur la question du tracé des frontières maritimes, s'il y a une impasse dans les négociations, ils devraient annoncer que les négociations sont dans l'impasse et terminées », a-t-il poursuivi.

Le secrétaire général adjoint du Hezbollah a conclu : « Nous ne fixons pas de délai au gouvernement [sur les pourparlers navals] ; puisque dans de telles décisions, nous obéissons au gouvernement, mais nous l'encourageons à les accélérer. »

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/08/683561/Karish---le-m%C3%A9ga--faux-pas-d-Isra%C3%ABl-

Dans ISRAËL

"ISRAËL" : DIMONA EN FEU

Par Le 06/06/2022

Attaque contre la centrale atomique israélienne

Sunday, 05 June 2022 6:05 PM  [ Last Update: Sunday, 05 June 2022 6:05 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un important incendie s'est déclaré dans l'entrepôt industries textiles de la zone industrielle d'Arad. (Illustration)

Un important incendie s'est déclaré dans l'entrepôt industries textiles de la zone industrielle d'Arad.

Selon des médias israéliens un incendie géant s’est déclaré, dimanche 5 juin, dans la zone industrielle d'Arad, située autour de Dimona dans la région du Néguev dans les territoires occupés et des casernes de pompiers ont été mobilisées depuis des zones voisines, y compris Dimona, pour empêcher sa propagation.

Des témoins oculaires ont signalé une épaisse colonne de fumée provenant d'un incendie dans un entrepôt de textile et de plastique avec un risque de propagation aux bâtiments voisins

Les services d'incendie et de secours notent que l'entrepôt contient du plastique et des matériaux mixtes et, par conséquent, une épaisse fumée noire a enveloppée la zone industrielle d'Arad.

Le commandant de la station de Dimona qui était sur les lieux, a déclaré : « Il s'agit d'un incendie de matériaux mixtes et hautement inflammables qui a créé une épaisse fumée, l'effort principal est d'empêcher le feu de se propager ».

Israël: Eilat frappée!

Israël: Eilat frappée!

Après Haïfa et Ashdod c’est Eilat qui est frappée

Les services d’incendie et de secours n'ont pas été en mesure de maîtriser l'incendie pendant les premières heures qui l'ont suivi, alors que certains journalistes ont signalé la propagation du feu aux zones voisines.

Il convient de mentionner que la zone industrielle d'Arad a été construite en 1962 sur les ruines du village de Tel Arad dans la région de Néguev.

Au cours des dernières 24 heures, deux incendies ont été signalés dans le sud de la Palestine occupée, dont l'un a provoqué une explosion dans la ville portuaire d'Eilat.

Des sources d'information ont rapporté que deux incendies ont éclaté jeudi 2 juin dans les régions du Néguev et d'Eilat, dans le sud des territoires occupés palestiniens.

Israël: Jaffa brûle…

Israël: Jaffa brûle…

Le régime sioniste se confronte à divers incidents dont l’origine d’un bon nombre reste inconnue.

Selon les rapports, l'incendie semble s'être produit dans une zone industrielle de la ville de Rahat, située dans le nord du désert du Néguev.

Des témoins oculaires ont fait état d'une épaisse colonne de fumée s'élevant de la zone en feu, mais l'incident a fait l'objet d'une intense censure de la part des médias israéliens.

D'autre part, un incendie s'est déclaré jeudi à l'aube dans l'un des centres industriels de la ville d'Eilat, à l'extrême sud de la Palestine, provoquant une forte explosion et se propageant aux logements situés autour du lieu de l'incident.

Selon les experts du service de sécurité incendie du port d'Eilat, l'incendie a été provoqué par un phénomène extérieur.

Iran: Haïfa explosé !

Iran: Haïfa explosé !

Le port d'Eilat est l'une des villes touristiques de la Palestine occupée, visitée chaque année par des millions de touristes nationaux et étrangers.

Malgré les efforts des autorités israéliennes pour censurer et dissimuler les incidents et les rebondissements en matière de sécurité, plusieurs incendies ont récemment été signalés, entraînant des explosions dans certaines zones civiles et industrielles du régime israélien.

Le régime sioniste est confronté à divers incidents, dont l'origine de nombre d'entre eux reste inconnue.

Un incendie s'est déclaré mercredi 1er juin dans un parking à l'est de la ville de Jaffa, dans les territoires occupés. 

Deuxième frappe contre Haïfa en 24 heures!

Deuxième frappe contre Haïfa en 24 heures!

Israël : Incendie généralisé dans la zone industrielle

Le dimanche 29 mai, une explosion et un incendie se sont déclarés dans les systèmes de contrôle automatisés des conteneurs de stockage de produits chimiques, toxiques et dangereux d'Ashdod. Le mercredi 25 mai, un incendie s'est déclaré dans un dépôt de carburant à Haïfa.

La cause des incidents et le nombre de victimes éventuelles n'ont pas été annoncés en raison des politiques de censure des médias du régime.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/05/683377/Isra%C3%ABl---Dimona-en-feu-

 

Dans ISRAËL

LA PIRE PERTE D' "ISRAËL" ?

Par Le 04/06/2022

Israël perd la bataille cognitive face à Gaza

Saturday, 04 June 2022 6:20 PM  [ Last Update: Saturday, 04 June 2022 6:20 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les combattants de la Résistance palestinienne. ©Fars News

L’analyste des affaires arabes à la radio de l'armée israélienne Jacky Hugi s’est penché dans un rapport sur les menaces qui pèsent sur Israël, notamment la récente guerre psychologique de la Résistance palestinienne contre les institutions sécuritaires et politiques israéliennes.

Les avertissements du Hamas concernant l'entrée des colons à la mosquée Al-Aqsa lors de la Marche des drapeaux ont conduit à une guerre psychologique à grande échelle contre les institutions sionistes, a noté l'analyste.

"Les menaces et avertissements récurrents de la Résistance palestinienne ont mis les institutions sécuritaires israéliennes au plus haut niveau d'état d'alerte. Les tirs de missiles, en grand nombre, en direction de Tel-Aviv en mai 2021 (guerre de 12 jours à Gaza) montrent à quel point les menaces du Hamas sont à prendre au sérieux", a dit cet expert sioniste.  

"A la veille de la Marche des drapeaux israélien, les dirigeants du Hamas ont appelé les Palestiniens à descendre dans la rue en portant le drapeau palestinien pour faire une démonstration de force face aux manifestants sionistes", a-t-il annoncé.

Israël: Eilat frappée!

Israël: Eilat frappée!

Après Haïfa et Ashdod c’est Eilat qui est frappée

"Par crainte d'une répétition du scénario du 10 mai de l'an dernier, Israël a décrété l'état d'alerte, déployant des centaines de soldats aux alentours de la bande de Gaza ainsi que des milliers de policiers à Qods", a-t-il ajouté. 

Il a souligné que la crise sécuritaire avait directement affecté la vie des colons sionistes vivant dans le sud et le centre de la Palestine occupée, de sorte qu'ils ont toujours peur des événements futurs.

Missile: sale temps en Israël!

Missile: sale temps en Israël!

Israël a construit des murs autour des colonies par crainte des missiles de la Résistance.

« La veille du la Marche des drapeaux, la branche militaire de la Résistance palestinienne a tiré plusieurs roquettes en direction de la mer pour montrer aux responsables sionistes combien ses menaces sont sérieuses », a-t-il souligné avant d’ajouter : « Le Hamas a toujours essayé d'arriver à ce point de pouvoir contraindre les Israéliens à faire des choses contre leur gré, ce que fait exactement depuis longtemps Seyyed Hassan Nasrallah.»

Selon l’analyste israélien, après la guerre de 12 jours à Gaza en mai 2021, de nombreux analystes et responsables sionistes ont reconnu la capacité de la Résistance palestinienne à imposer ses exigences à la partie sioniste et à changer les équations dans les territoires occupés.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/04/683323/La-pire-perte-d-Isra%C3%ABl-

Dans ISRAËL

"ISRAËL" : YAFFA BRULE...

Par Le 01/06/2022

Après Haïfa et Ashdod, nouveau ciblage à l’EMP à Yaffa?

Wednesday, 01 June 2022 5:33 PM  [ Last Update: Wednesday, 01 June 2022 5:33 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un incendie s’est déclaré dans un parking situé à l’est de la ville de Yaffa, le 1er juin 2022. ©Tasnim

Le régime sioniste se confronte à divers incidents, dont l’origine d’un bon nombre reste inconnue.

Un incendie s’est déclaré, mercredi 1er juin, dans un parking situé à l’est de la ville de Yaffa, dans les territoires occupés par le régime israélien. Les images montrent une épaisse colonne de fumée qui s’élève du parking en feu.  

Le dimanche 29 mai, une explosion et un incendie se sont déclarés dans les systèmes de contrôle automatisés des conteneurs de stockage de produits chimiques, toxiques et dangereux d’Ashdod.

Lire aussi: Comment Haïfa sera submergée par les drones ?

Le mercredi 25 mai, un incendie s’est déclaré dans un dépôt de carburant à Haïfa.

La cause de l’incident et le nombre de possibles victimes n’ont pas été annoncés en raison des politiques de censure médiatique du régime.

Iran: Haïfa explosé !

Iran: Haïfa explosé !

Comme l’ont rapporté les médias du régime sioniste début mai, un incendie s’est déclaré dans un dépôt de carburant à Kiryat Haïm à Haïfa.

Des responsables du régime israélien ont prétendu que l’incendie avait éclaté dans un réservoir de stockage en cours de réparation à cause de l’incrustation du dépôt, et d’ajouter qu’une enquête avait lieu pour découvrir les raisons de l’incident.

En plus, les informations qui ont fuité des sources locales et des réseaux sociaux font part d’une importante entrave dans les activités des stations-service de Rishon LeZion en raison d’une explosion qui a causé des flammes.

Lire aussi: Vidéo-choc du Jihad islamique de la Palestine

Mardi 24 mai, un autre incident s’est produit dans une usine de fabrication de navire, située sur le port de Haïfa.

Le même jour, le Chemin de fer israélien a annoncé que le trafic ferroviaire entre les gares d’Ashkelon, de Sderot et de Beer-Sheva avait été temporairement suspendu en raison d’un incendie qui s’était déclaré sur la route d’Ashkelon.

Deuxième frappe contre Haïfa en 24 heures!

Deuxième frappe contre Haïfa en 24 heures!

Israël : Incendie généralisé dans la zone industrielle

Le 26 mai, un grand incendie s’est déclaré dans la zone industrielle de la ville Qalansawe située dans le district Central des territoires occupés.

La zone industrielle de Qalansawe est l’une des principales zones industrielles du district central des territoires occupés, qui est également considérée comme le centre de l’industrie du bois dans la zone.

Lire aussi: Un second hélico militaire israélien abattu en Cisjordanie!

Le système officiel du régime sioniste déploie des efforts considérables pour empêcher la diffusion généralisée des informations.

De graves incendies ont également été signalés dans un centre de l’industrie alimentaire des territoires occupés, qui se serait trouvé à l’intérieur d’une usine de transformation de la viande.

Parallèlement à la cérémonie de la marche du drapeau, le régime sioniste s’est confronté à divers incidents, dont l’origine d’un bon nombre reste inconnue.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/01/683149/Israel-Haifa-Yaffa-Ashdod-explosion-incendie-

Dans ISRAËL

"ISRAËL" A FEU ET A SANG

Par Le 28/05/2022

Nouvelle explosion et incendie à Acre, quatrième en quatre jour ...

Saturday, 28 May 2022 12:54 PM  [ Last Update: Saturday, 28 May 2022 1:56 PM ]

 30 

L'usine de matériaux de construction à Acre explose ce 28 mai/Tasnim

Depuis avril 2022, cinquante incendies ont frappé avec un rythme croissant l'entité dont une dizaine ces 15 derniers jours. Tout a commencé avec ce cimetière Baha'i à Acre, secte anti-chiite et anti-iranienne qui va de pair avec le sionisme et qui est parti en feu en avril juste après qu'une usine de substance chimique a brûlé au Néguev et juste avant que les raffineries de Haïfa ne soient "accidentées"... et depuis, cette pyro-saga n'a jamais cessé en dépit de la forte censure qu'exerce Israël pour que cela ne se sache pas.

Le Nord d'Israël frappé!

Le Nord d'Israël frappé !

Méga incendie et explosions à Acre

Rien que mercredi et jeudi, un accident s'est produit au chantier naval du port de Haïfa, et des ambulances ont été envoyées à ce centre puis un peu plus tard aux sites pétrochimiques de Haïfa et dans la zone industrielle de la ville de Qalansawe, centre de l'industrie de bois d’Israël qui ont été en proie à des flammes avec en toile de fond la perturbation de la distribution de l'essence dans des stations de service et bien que les autorités sionistes aient tout fait pour prouver par A + B qu'il ne se passait absolument rien d'inhabituel, il n'en a pas été ainsi puisque le feu n'a pas tardé à faire le saut et à se déclarer ce 27 mai non loin des frontières de la Jordanie, près de la mer Morte où cette fois ce sont des lignes de hautes tensions qui ont brûlé provoquant des coupures d'électricité.

 

Vidéo : Incendie en mer Morte/Tasnim 

La veille, soit mardi, des chemins de fer ont également annoncé que les trains avaient cessé de circuler entre les gares Ashkelon - Sdérot - Afkim – Beer Sheva en raison d'un incendie sur une route dans la région d'Ashkelon. Et cette trainée de feu continue à se propager partout où elle le veut sans que l'entité, son armée de terre, sa marine et son armée de l'air puissent le contrer de quelle que manière que soit. 

Iran: Missile anti-satellite

Iran : Missile anti-satellite

Un deuxième satellite a été lancé en orbite par la Force aérospatiale du CGRI.

A preuve, ce samedi après que le secteur pétrolier, pétrochimique, chimique, ferroviaire, électrique y sont passés, on a appris une très grande déflagration semblable à celle qui avait secoué l'usine de Tomer à Gush Dan, cette usine où l'entité fait fabriquer des fusées Shavit et ses missiles intercepteurs, ayant frappé l'une des plus grandes usines de matériaux de construction israélienne, Tambor Company, une société privée affiliée à l'entité sioniste travaillant dans le domaine des peintures, des revêtements et des matériaux de construction avancés, une usine située à Acre où travaillent plus de 100 ouvriers. Cette entreprise exportait environ 10 % de ses produits. 

Avec cette énième explosion, l'entité continuera-t-elle encore son attitude de déni quitte à parler "de coup de chaleur", de "saturation accidentelle de gaz", de "dérapage du feu de barbecue"?! Sans nul doute, car elle n'oserait jamais avouer que les choses échappent à son contrôle dans le ciel sioniste aussi bien au niveau de la DCA qui ne voit ni plus de drones, ni de roquettes ni de missiles ennemi venir jusqu'au cœur d’Israël qu'à un niveau supérieur, soit dans l'espace où il semblerait que les "ennemis d'Israël" pratiquent après des hésitations en 2021, des armes orbitales et ils la pratiquent mêmes très bien.

Le ciel d'Israël attaqué

Le ciel d'Israël attaqué

Un drone israélien a été abattu par la DCA du Hezbollah dans le sud du Liban.

Est-ce l'effet de Nour 2 ce deuxième satellite militaire que les Iraniens ont lancé voici quelques semaines dans l'espace et qui a prouvé que ces derniers sont bel et bien capables d'explorer l'orbite basse (LEO) à des fins militaires. Rappelons que cela ne fait pas longtemps que la presse occidentale a publié des images tournées par ce même satellite à l’intérieur de la Ve flotte US à Bahreïn, dans le golfe Persique.

C'est que ce satellite tout comme son prédécesseur Nour-1 est bien loin d'un " scanner tremblant" comme disait M espace de Trump. Nour-2 lancé le 8 mars depuis le désert du nord-est de Shahroud et qui a été mis sur orbite par le porte-satellite Ghassed, une fusée triphasée à carburant mixte. Nour-2 qui est un satellite d’évaluation, mais aussi de reconnaissance qui a une vitesse de 7.6 km/s. et qui a été placé en orbite 480 seconds après son lancement et qui a atteint depuis une orbite basse de 500 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre de la, dixit AP, il a envoyé des images bien claires de l'intérieur de la Ve flotte US à Bahreïn.

Une

Une nouvelle opération commando antisioniste a eu lieu, mardi matin, à l’est de Naplouse.

Alors une OGCh (du russe : Orbital'noi Golovnoi Chasti c'est-à-dire « tête orbitale ») ou en anglais FOBS (Fractional Orbital Bombardment System c'est-à-dire « système de bombardement orbital fractionné ») à l'iranienne ? Avouons qu'au regard de la tendance que commence à prendre l'arsenal iranien et l’intérêt spatial qui y est apporté rien n'est impossible. Car à part l'aspect nucléaire, l'Iran possède tout d'une OGCh. L'OGCh devait être placé en orbite par une version du missile balistique intercontinental sur quoi l'Iran travaille et qui selon certaines sources du CGRI aurait été acquis dès 2011.

Le 28 janvier, juste après la tenue d'un exercice militaire géant, Grand Prophète 17 dont l'épisode final a reproduit le démantèlement d'une réplique grandeur nature de Dimona et ce, en impliquant un cocktail de 10 drones et de 12 missiles de longue et de moyenne portée dont d'aucuns à tête manœuvrable (comme le sont les missiles hypersoniques), le commandant en chef de la force aérospatiale du CGRI, le général de brigade Amir-Ali Hajizadeh a annoncé le test couronné de succès d’un porte-fusée à propergol solide, Raafe, capable de délivrer une poussée de 66 tonnes. Plus d'un a pensé alors qu'il s'est agi d'un ICBM déguisé.

Iran: Israël...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Iran : Israël...

On se rappelle du porte-satellite iranien Simorgh, inauguré il y a des années, et qui a fait couler beaucoup d’encre, notamment dans les milieux médiatiques US/Israël puisque l'engin était capable, techniquement parlant, de transporter une ogive de 700 kg d’une portée allant jusqu’à 7500 km.  

 

Le lanceur de fusée Raafe possède quant à lui un fuselage en composite non métallique, ce qui augmente l'énergie et entraîne des économies considérables sur les coûts correspondants. En janvier le test a été effectué sur une plate-forme horizontale de test de combustible solide aux coordonnées 36°13'03.7″N 55°21'44.0″E, toujours à Shahroud d'où a été lancé ce mardi Nour-2. La longueur du moteur « Raafe » est de 9 mètres et son diamètre est de 1,25 mètre conformément au diamètre standard des missiles de longue portée iraniens  Shahab-3, Ghadr, ou encore Safir. 

 

Aussi, il est parfaitement plausible que ces incendies et ces explosions qu’Israël cherche à cacher et qui éclatent avec une cadence croissante partout le long de ces 65 km que mesure la longueur des territoires occupés s'originent dans l'espace. Qu'en pourraient être les conséquences? A la veille de 29 mai, soit cette ridicule fête des drapeaux pour une entité factice, marquée par l'une des révélations les plus choc de ces 12 derniers mois concernant "Épée de Qods", le feu ciblant Israël pourrait devenir encore plus omniprésent. Dans un entretien accordé à Al Jazeera, Muhammad al-Sinwar, un haut cadre de l'état-major des brigades al-Qassam, a commenté ce vendredi quelques épisodes de "Épée de Qods" :

Deuxième frappe contre Haïfa en 24 heures!

Deuxième frappe contre Haïfa en 24 heures !

Israël : Incendie généralisé dans la zone industrielle

« Nous concrétisons toute menace verbale à l’adresse du régime sioniste. Nous sommes entièrement disposés et nous avons ordonné à l'unité d'artillerie d'être prête et de surveiller minutieusement les évolutions à Qods. »

Usine de matériaux de construction à Accre/tasnim

 ​​​​​​​

« Nous connaissions les points faibles des usurpateurs et nous leur avions infligé des coups durs. Au début de l’opération de l’Épée de Qods, nous avons essayé de capturer des soldats israéliens afin de forcer le régime occupant à procéder à une opération d'échange de prisonniers. Mais la plus grande gifle, nous l'avons infligée au régime israélien en frappant Tel-Aviv".

1ers drones frappent Israël !

1ers drones frappent Israël !

Et de conclure : Nous avons établi l'équation selon laquelle l’attaque contre Tel-Aviv est plus facile pour nous que de boire un verre d’eau. Et tenait cela bien, Pendant l’opération "’Épée de Qods, une salle d'opération de sécurité conjointe a été mise en place par les Brigades al-Qassam où étaient présents des officiers du renseignement d'al-Qassam, du Hezbollah et du Corps des gardiens de la Révolution islamique... »... Avec ou sans OGCh ?

http://french.presstv.ir/Detail/2022/05/28/682879/Epee-de-Qods-Hezbollah-Hamas-confondus-

Dans ISRAËL

HAÏFA EXPLOSE !

Par Le 25/05/2022

La méga raffinerie de Haïfa cible d'explosions et d'incendies

Wednesday, 25 May 2022 3:27 PM  [ Last Update: Wednesday, 25 May 2022 4:16 PM ]

Un incendie s’est déclaré, ce mercredi 25 mai, dans un dépôt de carburant à Haïfa et la zone de l’incendie est couverte par une fumée épaisse, selon les médias israéliens.

Le dépôt de carburant en proie aux flammes est l’un des dépôts appartenant à l’installation pétrolière de Sonol, située dans la région de Shemen à Haïfa, qui est proche des zones d’habitation.

Selon Haifa News (Haipo), « un grand nombre de secouristes et de pompiers ont été empêchés sur le lieu de l’incident ».

Lire aussi: Comment Haïfa sera submergée par les drones ?

Le rapport ajoute que de tels incidents se produisent à Haïfa presque tous les jours, ajoutant que les responsables du régime sioniste doivent élaborer un plan pour fermer les dépôts de carburant à proximité des zones d’habitation.

Lire aussi: Vidéo-choc du Jihad islamique de la Palestine

La cause de l’incident et le nombre de possibles victimes n’ont pas encore été annoncés en raison des politiques de censure médiatique du régime.

C’est la deuxième fois en un mois qu’un dépôt de carburant prend feu dans la ville portuaire de Haïfa.

 

Comme l’ont rapporté les médias du régime sioniste début mai, un incendie s’est déclaré dans un dépôt de carburant à Kiryat Haïm à Haïfa.

Des responsables du régime israélien ont prétendu que l’incendie avait éclaté dans un réservoir de stockage en cours de réparation à cause de l’incrustation du dépôt, et d’ajouter qu’une enquête avait lieu pour découvrir les raisons de l’incident.

Lire aussi : Un second hélico militaire israélien abattu en Cisjordanie !

Après l’explosion survenue dans cette réserve de stockage de carburant des vieilles installations de Kiryat Haïm qui sont construites en 1957, des responsables municipaux de Haïfa ont encore une fois haussé le ton contre l’existence de telles installations tout près des zones d’habitation.

 

En plus, les informations qui ont fuité des sources locales et des réseaux sociaux font part d’une importante entrave dans les activités des stations-service de Rishon LeZion en raison d’une explosion qui a causé des flammes.

Lire aussi: Explosions et incendies au port de Haïfa

Hier mardi 24 mai, un autre incident s’est produit dans une usine de fabrication de navire, située sur le port de Haïfa. Un grand nombre de secouristes ont été acheminés sur place, mais le régime israélien a imposé un black-out total et n’a permis la publication d’aucun détail à ce propos.

Lire aussi: Que Haïfa se tienne prête, le Hezbollah sort ses roquettes hybrides

Plus tard dans la journée, le Chemin de fer israélien a annoncé que le trafic ferroviaire entre les gares d’Ashkelon, de Sderot et de Beer-Sheva avait été temporairement suspendu en raison d’un incendie qui s’était déclaré sur la route d’Ashkelon.

Lire aussi: Haïfa/Ashdod : piratage des caméras de surveillance

Le même jour, un incendie d’une importante ampleur a eu lieu dans une usine de traitement de la viande, située dans les territoires occupés.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/05/25/682726/Israel-Haifa-petrochimique-explosions-incendies-

Dans ISRAËL

DES COMPLEXES ELECTRONIQUES RUSSES ONT DESACTIVE DES SYSTEMES DE DEFENSE AERIENNE ET ANTIMISSILES ISRAELIENS

Par Le 04/02/2022

Tsahal : des complexes russes ont désactivé des systèmes de défense aérienne et antimissile israéliens

 Depuis 38 minutes  4 février 2022

antimissiles

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

‘Israël’ a accusé la Russie d’utiliser ses systèmes de guerre électronique, qui auraient perturbé ses défenses aériennes et antimissiles dans le nord du pays. En raison de l’exposition directe aux émissions radio, les complexes ne peuvent pas suivre les lancements de missiles depuis le territoire de la Syrie, de l’Iran et du Liban. Cela expose les plus grandes villes israéliennes, y compris Tel-Aviv, au risque de tirs de missiles.

« Ces dernières semaines, l’armée russe a intensifié ses opérations en Syrie avec l’armée d’Assad. L’armée russe aurait également utilisé des systèmes de guerre électronique conçus pour protéger ses soldats d’éventuelles attaques. L’activité de l’armée russe sur la base de Hmeimim en Syrie a conduit à l’exploitation de systèmes de défense avancés et puissants sous l’influence des ondes électromagnétiques dans l’est de la Méditerranée », rapporte la chaîne de télévision israélienne Kan 11 faisant référence à des représentants de l’armée israélienne.

Pour le moment, il n’y a pas de rapports de fausses alarmes des systèmes de défense aérienne/de défense antimissile israéliens à la frontière avec le Liban et la Syrie, cependant, si ‘Israël’ ajuste ses systèmes à une sensibilité plus faible, cela conduira au fait que son espace aérien  sera faiblement protégé contre les attaques de missiles depuis les côtés de la frontière libanaise.

Il convient de noter qu’auparavant, l’impact des systèmes de brouillage électronique russes avait conduit au fait que les anti-missiles israéliens attaquaient des cibles inexistantes, dites fantômes.

Source : Avia.pro

https://french.almanar.com.lb/2241274

    

Dans ISRAËL

MUTINERIE AU SEIN DE L'ARMEE ISRAELIENNE

Par Le 08/01/2022

Banditisme, trafic, prostitution... à quoi ressemble l'armée "élue"

Saturday, 08 January 2022 6:36 PM  [ Last Update: Saturday, 08 January 2022 6:36 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des soldats de l'armée du régime sioniste. (Archives)

L'armée israélienne est en état de crise. Alors que les médias rapportent des niveaux élevés de viols et d'agressions sexuelles au sein de la structure de l’armée israélienne, d'autres parlent de l'insurrection des forces réservistes du régime sioniste.

Dans un récent article sur cette affaire, Yediot Aharonot a révélé que pendant un an, l’armée israélienne avait été témoin de 1542 cas d’agressions sexuelles et viols. Selon le journal, bien que 1 542 plaintes aient été déposées auprès du bureau du procureur militaire et des parties compétentes au sein de l'armée, seulement 31 cas ont été traités et l'armée israélienne a ignoré le reste.

« Lors de la réunion de la commission de la défense et des affaires étrangères de la Knesset, des informations horribles ont été publiées sur les crimes sexuels dans l'armée israélienne en 2020 et montrent que ce taux est en augmentation depuis 2012, et ce alors que malgré l’existence de cette grande quantité de plaintes, seuls 51 soldats israéliens ont comparu devant le tribunal », précise Yediot Aharonot.

Les soldats sionistes s’entre-tuent!

Les soldats sionistes s’entre-tuent!

Suicide, drogue, trafic ; bienvenue dans l’enfer de "Tsahal"

En effet, les statistiques publiées par Yediot Aharonot montrent qu'au cours des 12 premiers mois de 2020, 26 viols, 391 actes immoraux et 92 cas liés à la publication des images et clips de femmes soldats israéliennes ont été enregistrés.  

Dans une autre partie de son rapport, le journal en hébreu, citant Ram Ben-Barak, président de la commission de la Knesset a écrit : « Je dois avouer qu'il s'agit d'un phénomène dangereux et menaçant, l'armée israélienne doit trouver une solution à cette crise. »

Mais ce n’est pas le seul problème auquel est exposée l’armée du régime sioniste. La chaîne KAN a récemment publié un rapport selon lequel des dizaines de soldats réservistes avaient révolté et refusaient de participer à une manœuvre d’urgence.

Selon ce rapport, 120 soldats réservistes ont refusé d'assister à un exercice militaire ordonné par leurs commandants d'unité, et l'unité a organisé cette manœuvre avec la moitié de ses troupes. Ces militaires faisaient partie de la 55e Brigade de parachutistes, qui menaient des exercices dans la région de Goush Etzion et devaient rentrer chez eux samedi soir, mais soudainement, il a été ordonné qu'ils soient envoyés dans la vallée du Jourdain pour une autre manœuvre qui ne figurait pas à l’agenda de cette unité ; du coup, des soldats réservistes ont désobéi aux ordres de leurs commandants et sous prétexte du fait qu’ils avaient promis à leurs familles de rentrer chez eux, ils n’ont pas participé aux exercices dans la vallée du Jourdain.

Révolte au sein de l'Armée de l'air sionsite

Révolte au sein de l'Armée de l'air sionsite

Plusieurs Arabes et Druzes ne veulent plus faire partie d’une armée qui a commis autant de crimes contre les habitants de Gaza 

http://french.presstv.ir/Detail/2022/01/08/674331/Isra%C3%ABl-arm%C3%A9e-viol-agression-sexuelle

Dans ISRAËL

"ISRAËL" 2022 : L'ANNEE DE L'APOCALYPSE ?

Par Le 01/01/2022

Un cocktail de 16 missiles - 10 drones et Israël ne sera plus

Saturday, 01 January 2022 3:00 PM  [ Last Update: Saturday, 01 January 2022 5:36 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des millions d'Irakiens commémorent la mort en martyr des commandants de la victoire sur Daech, à Bagdad, le 1er janvier 2022. ©Iran Press

Samedi 1er janvier 2022, simultanément à l’expiration du délai légal de retrait des occupants américains d’Irak, la capitale Bagdad assistait à un rassemblement de millions de personnes pour marquer le deuxième anniversaire du martyre des commandants de la victoire sur Daech et une foule immense d’Irakiens de tout le pays ont afflué dans la capitale pour assister à ces cérémonies commémoratives glorieuses.

En plus de la population, un grand nombre de personnalités politiques et de responsables irakiens ont assisté à l’événement. Les médias irakiens ont publié des images de Hadi al-Ameri, chef de l’alliance al-Fatah, Faleh al-Fayadh, chef des Hachd al-Chaabi, Akram al-Kaabi, secrétaire général d’Al-Nujaba, Seyyed Ammar al-Hakim, chef du Mouvement de la sagesse nationale, Qasem al-Mosleh commandant de l’opération de la province d’al-Anbar et Qasem al-Araji, conseiller à la sécurité nationale d’Irak, qui font partie des personnalités irakiennes qui se sont rendues à al-Jadriya à Bagdad.

Soleimani : la vengeance continue!

Soleimani : la vengeance continue!

« Aujourd’hui est le jour de la loyauté envers les martyrs de la victoire. Nous faisons alliance avec les commandants martyrs de la victoire sur Daech pour continuer le chemin de la victoire. L’assassinat des commandants de la victoire sur Daech était un crime contre la souveraineté de l’Irak », a déclaré Faleh al-Fayadh, chef des Hachd al-Chaabi.

« Le retrait des forces étrangères n’est pas une position émotionnelle, mais il vise à protéger l’Irak et sa souveraineté. Ce retrait est garant d’une vie digne en Irak. Nous appelons le gouvernement irakien à remplir son devoir de procéder au retrait des forces d’occupation et de libérer l’Irak des griffes des forces étrangères. La présence étrangère ne sera pas bénéfique pour les Irakiens, surtout pour la coexistence pacifique », a-t-il souligné.

Depuis ce samedi matin, des milliers d’Irakiens ont afflué vers la place al-Hurriya, dans le quartier d’al-Karada, dans le centre de Bagdad, pour participer à une marche grandiose marquant le deuxième anniversaire de la mort en martyr des commandants de la victoire sur Daech, près de l’aéroport de Bagdad pour rendre hommage au défunt général Qassem Soleimani, ancien commandant de la Force al-Qods, à Abu Mahdi al-Muhandis, ex-commandant adjoint des Hachd al-Chaabi et à leurs compagnons de guerre.

Ces commandants ont été assassinés sur la route de l’aéroport de Bagdad dans la matinée du 3 janvier 2020, sur ordre direct du président américain de l’époque, Donald Trump.

Soleimani...tué, pourquoi?

Soleimani... tué, pourquoi ?

Selon les médias irakiens, dès le matin, comme l’année dernière, toutes les entrées de Bagdad ont connu un trafic intense et des embouteillages avec l’arrivée d’un grand nombre de véhicules transportant des personnes qui souhaitaient atteindre la capitale et participer à ces cérémonies. La marche a commencé dès 13h00, heure de Bagdad.

Les images publiées dans les médias irakiens et sur les réseaux sociaux mettent en scène les préparatifs nécessaires à la tenue de ces cérémonies et à la mise en place des tentes et des cortèges pour accueillir les manifestants. Des combattants des Hachd al-Chaabi ont également été déployés pour assurer la sécurité des participants.

La différence entre l’événement de cette année et celui de l’année dernière est qu’à partir d’aujourd’hui, la date limite fixée par le peuple et la Résistance irakiens pour que les forces d’occupation américaines quittent le pays a expiré.

G. Soleimani: cuisante révélation de Trump

G. Soleimani: cuisante révélation de Trump

« C’est Netanyahu qui m’a demandé de l’éliminer » (Trump)

http://french.presstv.ir/Detail/2022/01/01/673836/Irak-Bagdad-c%C3%A9r%C3%A9monies-assassinat-Qassem-Soleimani

Dans ISRAËL

"ISRAËL" : UN SEISME FRAPPE LE MOSSAD APRES UNE SERIE DE DEMISSIONS PARMI SES HAUTS DIRIGEANTS

Par Le 14/11/2021

 

Un séisme frappe le Mossad après une série de démissions parmi ses hauts dirigeants

 Depuis 10 heures  14 novembre 2021

Le sigle du Mossad

Le sigle du Mossad

 Article traduit - Entité sioniste - Moyent-Orient

 

Rédaction du site

Au cours des dernières semaines, trois hauts responsables du service de renseignement israélien, Mossad, ont annoncé leur démission, à la suite de changements organisationnels, opérés par le nouveau directeur du service de renseignement, David Barnea.

Les grades de ses derniers sont devenus équivalents au poste de général de division au sein de l’armée, ont indiqué les médias israéliens.

Un quatrième haut fonctionnaire envisage d’annoncer prochainement sa démission, a-t-on annoncé de même source.

Barnea a été nommé en juin chef du service de renseignement et des opérations spéciales du Mossad, succédant à Yossi Cohen, qui a dirigé l’agence pendant cinq ans.

La télévision israélienne Channel 13 a qualifié de « séisme » les démissions au sein du service de renseignement israélien.

La chaîne a ajouté : « Jusqu’à présent, trois chefs de département ont démissionné de leur poste, tandis qu’un quatrième envisage de présenter sa démission, et il est prévu qu’ils seront suivis par quatre chefs de département adjoints ».

Et de poursuivre: « Tout cela découle des changements organisationnels initiés par Barnea », citant comme exemple la fermeture de départements, la fusion entre plusieurs départements et l’ouverture de nouveaux autres. »

Parmi les démissionnaires figuraient « le chef du département (Tzomt), qui est chargé du recrutement des agents, le chef du département technologique, un responsable de la lutte contre le ‘terrorisme’ et un autre responsable d’un département technologique sensible », a fait savoir Channel 13.

Dans ce contexte, les spécialistes des affaires sionistes ont estimé que les changements en cours dans le Mossad israélien pourraient représenter une nouvelle page pour la résistance palestinienne. Cette dernière a confirmé à plusieurs reprises l’échec du Mossad à mener des opérations de renseignement à l’intérieur de la bande de Gaza.

 

Source: Traduit à partir d'AlQods al-Arabi

https://french.almanar.com.lb/2189310

Dans ISRAËL

LE PARTI COMMUNISTE ISRAELIEN REELIT A L'UNANIMITE ADEL AMER AU POSTE DE SECRETAIRE GENERAL

Par Le 10/11/2021

10 Novembre 2021

Mardi 9 novembre 2021
Le Parti communiste israélien réélit Adel Amer à sa tête


Adel Amer, secrétaire général du CPI. Photo : Al-Ittihad

Lors du 28e congrès du Parti communiste d'Israël (CPI), le mois dernier, les délégués ont réélu à l'unanimité Adel Amer au poste de secrétaire général du parti. 
 
Ayant initialement succédé en 2015 au précédent secrétaire général Mohammed Nafa'h (1940-2021), le célèbre écrivain druze arabo-palestinien de Galilée, Amer est un éducateur et journaliste bien connu de Kafr Kassem, dans le centre du pays.
 
Après sa réélection incontestée le samedi 6 octobre, Amer s'est adressé au Comité central : "Je remercie tous les camarades pour la grande confiance qu'ils m'ont accordée en me réélisant à ce poste. Il est de ma responsabilité et de notre responsabilité collective de diriger le parti, de poursuivre de manière cohérente notre politique de classe ouvrière et d'ancrer nos valeurs et nos principes dans les deux peuples qui habitent ce pays."

Amer a rejoint la Ligue des jeunes communistes d'Israël (mouvement de jeunesse du CPI) en 1979, et a obtenu une licence en communication à l'Université de Moscou. Il a occupé de nombreux postes au sein du parti, notamment en tant que membre du comité central du CPI, secrétaire du district du Triangle et membre du comité de rédaction d'Al-Ittihad, le journal en langue arabe du CPI. En plus de son activisme politique et de son rôle d'enseignant, Amer est bien connu en tant que chef de groupe pour l'éducation à la démocratie. 
maki.org.il

source : https://www.idcommunism.com/2021/11/israels-communist-party-re-elects-adel.html

Tag(s) : #Israel#Communiste#PCI

Dans ISRAËL

JACQUES-MARIE BOURGET : "ISRAËL VOULAIT MA PEAU"

Par Le 29/10/2021

Jacques-Marie Bourget: « Israël voulait ma peau »

 

28 Oct 2021

   

Il est l’un des journalistes les plus engagés de la planète. Il s’appelle Jacques-Marie Bourget, un professionnel qui s’est illustré sur le terrain, en honorant la profession à travers des couvertures reflétant la réalité des évènements, loin du diktat idéologique ou de la logique des médias mainstream. Son engagement pour l’éthique et les causes justes ont failli lui coûter la vie lors de la couverture de la seconde Intifada, en Palestine occupée, déclenchée fin septembre 2000, suite à la violation par Ariel Sharon de l’esplanade de la Mosquée d’Al Aqsa. Jacques-Marie Bourget a été la cible d’un sniper de l’armée sioniste le Tsahal le 21 octobre 2000.

A quelques jours, du 21ème anniversaire de ce lâche attentat, Jacques-Marie Bourget a bien voulu répondre aux questions d’Algérie54, au sujet de cette dure épreuve, son combat judiciaire mené contre Israël,  le manque de soutien de la France, et le rôle indigne de cette ONG, appelée Reporters Sans Frontières dirigée par Robert Ménard, puis,Christophe Deloire.

Algérie54:Journaliste en mission pour couvrir  la seconde Intifada, vous êtes la cible, le 21 octobre 2000, d’un tir d’un sniper israélien posté dans Ramallah occupée. Vingt et un ans plus tard, que ressentez-vous de cette dure et longue expérience ?

 Jacques-Marie Bourget:Statistiquement je suis un miraculé. Logiquement un homme atteint d’une balle de M16 dans le poumon gauche juste au-dessus du cœur est un homme mort. C’est pourquoi je parle de miracle. Il y a une satisfaction animale d’être resté en vie, mais quelle vie ? Une suite d’opérations étalées sur plusieurs années, un handicap permanent et surtout un psychisme définitivement morbide. Outre les dégâts physiques, je souffre d’un « syndrome post-traumatique » impossible à effacer.

Parallèlement, en dehors du soutien de ma femme, dont la vie a été bouleversée, et celui d’une poignée d’amis, j’ai été abandonné par la presque totalité de la profession. Lutter à mes côtés pour que me soit reconnu le statut de « victime », c’était aussi affronter Israël et ses soutiens. Les courageux furent rares. Pourtant je n’ai jamais abandonné la lutte. Au-delà de mon cas, il s’agissait de dénoncer un État volontairement criminel. Et j’ai déposé plainte pour « tentative d’assassinat ». L’État hébreu ayant refusé de coopérer avec la justice française, cette démarche n’a pu aboutir. Finalement après de multiples étapes et obstacles, en 2020 la Cour d’Appel de Paris m’a reconnu « victime ». Sans pouvoir juger les coupables, ceux qui ont donné l’ordre à un tueur de m’éliminer. Reste qu’il sera dit qu’Israël a fait tirer sur un journaliste dans le but de l’assassiner. C’est écrit et c’est important. Même si la presse a observé le silence sur ce jugement.

Algérie54:Vous avez affirmé que le gouvernement israélien a refusé de vous soigner. Pouvez-vous nous dire plus sur ce refus ?

 Jacques-Marie Bourget: Il y a ici une logique, pourquoi Israël s’en viendrait soigner un individu qu’il a tenté de liquider. Blessé, j’ai été pris en charge par le Croissant Rouge Palestinien. A l’hôpital de Ramallah, peuplé de professionnels admirables même s’ils sont dotés de peu de moyens, les médecins ont pris contact avec l’interface israélienne afin que je sois soigné « de l’autre côté ». La réponse a été « non ». Les Palestiniens se sont donc mis au travail. Ils ont hélas l’habitude de traiter les blessures les plus graves. Et ils m’ont sauvé la vie. En France, à mon retour, les chirurgiens français ont été surpris de la qualité des soins appliqués à Ramallah.

Pour marquer l’entêtement mis par Israël pour avoir ma peau, il faut savoir que ses responsables, après mon opération, ont interdit mon transfert vers l’aéroport Ben Gourion où un avion sanitaire m’attendait. Il a été nécessaire que Jacques Chirac, alors président de la République, se mette en colère pour que mon ambulance (palestinienne) puisse se rendre jusqu’à l’avion.

Algérie54:Vous n’avez jamais abandonné le combat judiciaire. Où en êtes-vous, avec vos poursuites à l’égard de l’État hébreu ?

Jacques-Marie Bourget:Je vous ai évoqué le refus d’Israël d’appliquer la convention d’entraide judiciaire signée entre Paris et Tel Aviv en 1958. Après quatre années d’attente, le juge d’instruction français n’a pas eu d’autre choix que de déclarer un « non-lieu ». Israël disparaissait ainsi du dossier. Mon seul recours pourrait être une plainte devant la Cour Pénale Internationale, pour « crime de guerre ». Mais c’est une démarche lourde longue et coûteuse. Sans soutien, c’est usant. Et aucun gouvernement français, n’a osé poser la question de cette tentative d’assassinat à un quelconque « responsable » israélien.

Algérie54: A plusieurs reprises, vous avez critiqué l’ONG Reporters Sans Frontières (RSF), dénonçant son attitude dans votre cas. Qu’en est-il au juste ?

Jacques-Marie Bourget: Au début de mon drame, le patron de RSF était un Robert Ménard. Un personnage peu recommandable dont je savais qu’il allait devenir ce qu’il est devenu, un agent de l’extrême droite. C’est un triste sire que j’ai très vite traité par le mépris et l’insulte. Ce Ménard, proche des trotskistes dans sa jeunesse, qui dans sa carrière de « journaliste », n’a écrit qu’un petit livre sur les vins du Midi était bien embarrassé par mon « cas ». En lisant le livre que Maxime Vivas a consacré à la face cachée de RSF, j’ai alors découvert la vraie nature des sponsors de RSF : l’argent venait essentiellement de Washington et de l’extrême droite cubaine réfugiée à Miami. Combattre un crime d’Israël n’entrait pas dans la feuille de route de RSF.

Cette « ONG » (sic) n’a donc rien fait pour me soutenir, elle a été créée pour des actions, « en creux », comme celle qui la concernait dans mon cas : provoquer l’étouffement. Ce n’est pas l’arrivée de Christophe Deloire, un nouveau Ménard à la tête de RSF, (« Robert » étant devenu maire de Béziers soutenu par l’extrême droite), qui allait changer un iota à la politique de cet outil de l’OTAN.  Deloire via un « forum » sur la « liberté de la presse » (!) -colloque fantoche qui devait se tenir à cheval entre Libreville et le Maroc  n’a pas hésité à solliciter l’argent de ces organisateurs, modèles de liberté. Puis il a obtenu une somme colossale via le Prix Dan David, le « Nobel israélien ». Hélas, ici, l’argent a été partagée avec le directeur de « l’université » fondée par Soros en Hongrie. La tête de la marionnette n’est plus la même, mais les yeux de Washington sont toujours derrière ses lunettes.

Il faut se souvenir le cas tragique de José Cuso, un confrère espagnol tué par les troupes américaines à Bagdad, la famille de la victime a exigé que RSF sorte de sa défense. Les affidés de Ménard jouant ouvertement la carte américaine.

Algérie54: À la suite des dernières déclarations du président français Emmanuel Macron, les relations entre l’Algérie et la France sont au bord de la rupture. Que pense Jacques-Marie Bourget de cette histoire qui intervient dans un contexte marqué par un discours orienté vers la diabolisation des Maghrébins et des Africains ?

 Jacques-Marie Bourget: Nous n’allons pas évoquer la perspective, qui ne sera jamais effective, de la signature d’un traité d’amitié entre l’Algérie et la France. En réalité la France ne s’est jamais remise de cette nouvelle guerre perdue entre 54 et 62 en Algérie. Puisque toutes ses guerres précédentes, depuis 1918, ont été des défaites, le départ d’Algérie a été le dernier clou dans un cercueil, celui de l’orgueil de l’armée française. Je prends un signe actuel qui peut vous sembler trivial ou hors de propos : que Karim Benzema n’ait pas joué en équipe de France pendant cinq ans, est la marque de cette histoire non liquidée. Le joueur barbu du Real, bien que né français à Lyon, est resté un symbole « algérien ».

Dans la tête d’un homme comme Macron, qui ignore tout ou presque de l’histoire et de la géopolitique (on respecte l’Algérie quand on entend combattre Daech en Afrique) et qui obéit aux consignes de ses amis, Zemmour y compris, un Russe ou un Chinois est forcément un ennemi avéré ou en puissance. Il en va de même d’un Algérien. Ainsi pour mieux l’apprécier dans sa complétude, il a été obligé d’offrir la nationalité française à Kamel Daoud, en dépit d’une condamnation pour avoir bousculé sa femme.

Quand on connait la catastrophe jadis provoquée en Algérie par les conseillers « Pablistes » de Ben Bella, on ne demande pas à Benjamin Stora, pied noir et vieux trotskiste, de produire un rapport sur les relations franco-algériennes! Soit un coup d’épée dans la mer, soit une insulte.

Évidemment l’Algérie, laissée seule et diffamée en 1991 face aux djihadistes des « Années noires », avec le bobard de l’odieux « qui tue qui », a trop souvent donné des triques pour se faire battre. D’importants rouages de l’État, aussi bien civils que militaires, en établissant trop souvent leur népotisme ont affaibli le pays et donné prise aux critiques de la France. Même si la seule posture acceptable pour un ex-pays colonial, face au peuple qu’il a colonisé, est le silence.

 

Source: Algérie 54

https://www.investigaction.net/fr/jacques-marie-bourget-israel-voulait-ma-peau/

 

 

Dans ISRAËL

LE PARTI COMMUNISTE D'ISRAËL CONDAMNE LES ATTAQUES CONTRE LES PALESTINIENS A JERUSALEM-EST

Par Le 11/05/2021

11 Mai 2021

Lundi 10 mai 2021
Hadash, le parti communiste d'Israël, condamnent les attaques contre les Palestiniens à Jérusalem-Est.


La police israélienne a blessé 90 Palestiniens dans la nuit du samedi 8 mai devant la porte de Damas de la vieille ville de Jérusalem, dont 16 ont été hospitalisés, selon le Croissant-Rouge palestinien, après que des manifestants ont lancé des bouteilles et des pierres sur les forces d'occupation et que la police a répondu avec des grenades assourdissantes et des canons à eau.
Les Arabes palestiniens ont protesté samedi dans tout le pays contre les actions du gouvernement d'extrême droite à Jérusalem, notamment sa gestion des violents affrontements survenus vendredi dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa et l'expulsion imminente de dizaines de Palestiniens du quartier occupé de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est. 


Le président du Haut comité de suivi des citoyens arabes d'Israël et ancien député Hadash, Muhammad Barakeh, a appelé à des manifestations dans toutes les villes arabes contre la "terreur de l'occupation à Jérusalem". 

Dans une déclaration publiée sur ses comptes de médias sociaux, Hadash (Front démocratique pour la paix et l'égalité) condamne l'attaque criminelle contre les Palestiniens à Jérusalem. La déclaration se lit comme suit :

Les crimes de l'occupation ne briseront pas le peuple palestinien. 

Nous, au Parti communiste d'Israël et à Hadash, condamnons l'attaque criminelle des forces d'occupation à Jérusalem-Est et à la mosquée Al-Aqsa - et l'escalade en cours depuis plusieurs semaines à Sheikh Jarrah et Bab al-Amud. 

La lutte populaire palestinienne à Jérusalem mettra en échec les plans d'expropriation, de judaïsation et de colonisation du gouvernement - tout comme elle a mis en échec la "parade des drapeaux" des gangs de colons aujourd'hui. Les crimes de l'occupation ne briseront pas l'esprit du peuple palestinien. 

Nous condamnons la répression des manifestations et l'arrestation de dizaines de jeunes à Nazareth, Haïfa, Umm al-Fahm et dans d'autres localités, et appelons à une solidarité continue avec le Cheikh Graach - et avec les Palestiniens de Jérusalem en général.

maki.org.il / Hadash.

source : https://www.idcommunism.com/2021/05/hadash-communist-party-of-israel-condemn-attacks-against-palestinians-in-east-jerusalem.html

Tag(s) : #SaveSheikhJarrah#AlAqsaUnderAttack#palestine#Jerusalem

 

Dans ISRAËL

UN SOLDAT ISRAELIEN DE L'UNITE GOLANI, SOUFFRANT DE TRAUMATISMES DE GUERRE S'IMMOLE PAR LE FEU

Par Le 14/04/2021

Un soldat israélien de l’unité Golani s’immole par le feu

 Depuis 10 heures  14 avril 2021

Un soldat israélien

Un soldat israélien

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

Rédaction du site

Un soldat israélien de l’unité Golani, souffrant de stress post-traumatique, s’est immolé par le feu lundi 12 avril devant un bureau du ministère de la Défense chargé de la réadaptation des soldats blessés dans le centre de l’entité sioniste, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le soldat, âgé de 26 ans, a été gravement blessé et présente des brûlures sur tout le corps.

L’Association des vétérans de Tsahal a déclaré que l’homme était frustré par le traitement que lui réservaient les autorités.

Le ministère de la Défense avait reconnu qu’il souffrait d’une invalidité de 25 % due à son syndrome de stress post-traumatique, mais il avait demandé une reconnaissance de 50 %.

Le ministère avait refusé, affirmant qu’au moins une partie de sa maladie était imputable à un traumatisme survenu dans son enfance, et non à son service militaire.

Selon le ministère, l’homme est arrivé dans les bureaux du département de la réhabilitation à Petah Tikva avec une bouteille remplie d’un liquide inflammable, s’en est aspergé et s’est ensuite immolé par le feu dans l’entrée.

Le ministère a déclaré qu’il connaissait l’homme, qui avait été reconnu handicapé en raison de son syndrome de stress post-traumatique après son service militaire pendant la guerre contre Gaza en 2014, mais qu’il ne divulguait pas cette information sous prétexte de préserver sa vie privée.

Il était l’un des membres de l’unité Golani ayant participé à la bataille de Shuja’iyya contre la résistance palestinienne dans la ville de Gaza.

Plusieurs incidents de tentatives d’auto-immolation et d’auto-immolations réelles ont eu lieu en ‘Israël’ au cours des dix dernières années.

En 2012, Akiva Mafa’i, un vétéran handicapé de 50 ans, est mort après s’être immolé par le feu près d’une station-service. Son frère avait alors déclaré au site d’information Ynet qu’il était depuis longtemps frustré par la bureaucratie au sein de l’entité sioniste et qu’il avait déjà tenté de se suicider par le passé.

https://french.almanar.com.lb/2045408

Dans ISRAËL

"ISRAËL" A-T-IL LA CAPACITE DE MENER DES OPERATIONS COMMANDOS ALORS QUE PLUS DE 50% DES JEUNES NE REJOIGNENT PAS L'ARMEE ?

Par Le 28/01/2021

 

Israël a-t-il la capacité de mener des "opérations commandos extraterritoriales"?

Thursday, 28 January 2021 3:15 PM  [ Last Update: Thursday, 28 January 2021 3:14 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les commandos marines iraniens, Eqtedar 99/Mashreghnews

Pour un Israël dont le chef d'état-major, Kouchavi prétend diligenter "des opérations des commandos terrestres qui sont menées loin du pays et qui va même jusqu'à dire que c'est " la pointe émergée de l’iceberg", c'est limite: Le ministre israélien de la Guerre a critiqué ce mercredi les "jeunes israéliens" pour leur réticence "à servir dans l'armée". Benny Gantz, a reconnu qu'en Israël plus aucun "jeune" n'était enclin à servir dans l'armée : « Plus de 50% des jeunes en Israël ne rejoignent pas l'armée, et ce nombre augmente de en jour. Le service militaire en Israël est bel et bien endommagé », a indiqué Gantz terrorisé d'ailleurs par les coups de bluff de Kouchavi. 

Le général Shekarchi met en garde le régime sioniste   

Le général Shekarchi met en garde le régime sioniste   

Les dirigeants du régime sioniste devraient se soucier plutôt de leur effondrement total »

En allusion aux propos menaçant d'Aviv Kokchavi, Gantz a déclaré: «  »

« Aviv Kochavi a accusé l'Iran d'essayer d'acquérir une bombe nucléaire,affirmant que Tel-Aviv utiliserait tous les moyens de sécurité, de renseignement et économiques pour l'en empêcher. Mais ces questions sont à discuter à huis clos! », a affirmé, paniqué Gantz. Or cette armée israélienne, si cruellement en manque d'effectifs et qui pourtant à en croire Kouchavi "mènerait des opérations extraterritoriales" ne fait qu'innover en termes de déguisement.

Haaretz dit : L'armée israélienne est censée être équipée d'un nouveau système de camouflage pour combattre le Hezbollah et le Hamas. L'armée israélienne a développé un système de camouflage moderne pour vaincre les dispositifs avancés de vision nocturne du Hezbollah et du Hamas. Il s'agit d'un système de camouflage avancé,  qui devrait être utilisé prochainement par les brigades d'infanterie dans leurs manœuvres. Ces dernières années, l'avantage de combattre l'armée israélienne la nuit sur le terrain s'est érodé, après que le Hamas et le Hezbollah ont accédé aux dispositifs de vision nocturne avancés, comprenant non seulement des jumelles thermiques pour regarder dans l'obscurité, mais également des radars à balayage sur le terrain, dit le journal reconnaissant en termes voilés les capacités radars du Hezbollah.

Lire : Le scénario qui fait peur aux Israéliens...

Et d'ajouter : " Le nouveau système de camouflage peut être utilisé pour couvrir et dissimuler toute la force si nécessaire. Ces dispositifs de camouflage ont été conçus pour que les combattants s'enroulent et avancent à pied sans être localisés par l'« ennemi », et pas seulement en les utilisant dans des embuscades et des furtifs, mais de gros véhicules militaires tels que le Hummer Jeep peuvent en être dotés."

Israël/Iran : la Grande Guerre, imminente...

Israël/Iran : la Grande Guerre, imminente...

1er ordre du centre de commandement unifié inter Résistance : plus aucune frappe US/Israël contre la Résistance ne restera impunie.

Mais cette armée "camoufleuse" est-elle réellement en mesure de mener des opérations extrafrontalières? Plus d'un analyste voit à travers les propos de Kouchavi, l'écho de vastes manœuvres menées par les forces commandos iraniennes sur les côtes de Makran au sud de l'Iran et ce dans le cadre du double exercice militaire Grad-Prophète 15 et Eqtedar 99. Le mercredi 27 janvier, le commandant en chef de l'armée, le général de division Abdolrahim Moussavi y est revenu : «L'un des objectifs importants de cet exercice était le transfert rapide des forces de différentes parties du pays dans les locaux du champ d’exercice. »

Le général Moussavi a ajouté: « Les scénarios élaborés pour cet exercice ont été tous mis en œuvre avec succès, étape par étape conformément aux instructions et, en général, on a estimé positifs le moral et les compétences des forces pour atteindre des objectifs respectifs concernés. Le récent exercice a démontré à la fois les compétences efficaces des forces humaines participants à l’exercice militaire et leur capacité à utiliser les équipements militaires, lors d’une opération hybride. Il s’agit des opérations qui sont extrêmement complexes et nécessitent une planification minutieuse et une attention particulière aux détails, ce qui, a été bien fait dans cet exercice grâce à Dieu ».

Le CGRI intercepte un sous-marin!

Le CGRI intercepte un sous-marin!

En plein exercice naval, la marine iranienne a chassé un sous-marin dans les eaux de l’océan indien.

Le général Moussavi a par ailleurs souligné : « Dans cet exercice maritime et aérien, l’opération de pénétration de la mer à la terre et l’inverse été effectuée avec succès. Par ailleurs, l’opération de débarquement en eau, ainsi que l’exercice au fond de la mer ont été réalisées par des plongeurs, lors de laquelle le terrain a été bien préparé pour le déploiement des principales forces locales en pleine opération », a poursuivi le commandant en chef de l’armée. L'armée de l'air a également assisté à l’exercice pendant duquel elle a fait avec précision son opération et a bien couvert les missions programmées dans cet exercice », a-t-il indiqué avant de conclure : "les forces terrestres de l’armée de la RII n'avaient montré qu’une partie de leurs capacités militaires. Les deux unités d'action rapide et offensive ont par ailleurs effectué une mission lors de cet exercice en raison de changements structurels dans les forces terrestres de l'armée, et ce que nous avons vu, a eu toutes les spécificités d'un exercice militaire cohérent et solidaire ». 

Iran: méga exercice de l’armée de terre (vidéo)

Iran: méga exercice de l’armée de terre (vidéo)

 

Et personne n'a parlé de "camouflage" pendant les exercices! Il y a peu certains milieux émiratis évoquaient une offensive anti-Iran sur fond d'un débarquement des commandos sur les îles iraniennes et ce, à l'aide des commandos israéliens. Depuis la fin de l'exercice Eqtedar 99, les Emirats semblent être revenus sur terre : la diplomatie des Emirats Arabes Unis a annoncé dans un communiqué que l'ouverture de son ambassade à Tel Aviv avait été reportée en raison de la fermeture de l’espace aérien d’Israël évidemment suite à la nouvelle pandémie du Covid-19 dans les territoires occupés.

https://french.presstv.com/Detail/2021/01/28/644025/Les-Isra%C3%A9liens-fuient-l-arm%C3%A9e

Dans ISRAËL

UN TIERS DES SOLDATS ISRAELIENS QUI ONT PERDU LA VIE EN 2020 SE SONT SUICIDES

Par Le 06/01/2021

Un tiers des militaires israéliens ayant perdu la vie en 2020 se sont suicidés

Un tiers des militaires israéliens ayant perdu la vie en 2020 se sont suicidés

folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un jour

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec sites web

28 soldats de l’armée israélienne sont morts au cours de l’année 2020. Le suicide est resté la principale cause de décès chez les soldats, avec au moins neuf militaires s’étant ôtés la vie, selon le commandant de la Direction des effectifs de Tsahal, le major général Moti Almoz.

Environ un tiers des militaires israéliens ayant perdu la vie en 2020 se sont suicidés, rapporte le quotidien israélien «Haaretz».

Selon le journal, «les militaires israéliens vivent sous une pression mentale et psychique permanente à cause de la menace de la Résistance, d’autant plus que le secrétaire général du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a affirmé dans un récent discours que la promesse de riposter à la mort d’un combattant du mouvement en Syrie était encore d’actualité».

L’armée israélienne ne dissimule pas les mesures qu’elle a entreprises ces dernières années dans l’espoir de faire baisser le nombre de suicides auprès des effectifs militaires.

Le commandant de la Direction des effectifs de l’armée israélienne, le major général Moti Almoz, a déclaré que l’armée avait probablement empêché quatre tentatives de suicide en 2020 en localisant rapidement les soldats qui avaient disparu de leurs unités.

Selon Almoz, dans les cas où le soldat présentait des signes avant-coureurs ou des tendances suicidaires, ces efforts ont pu inclure une localisation à l’aide de données mobiles et d’autres moyens technologiques.

Des sources d’informations établissent un lien entre les chiffres élevés de suicide parmi les soldats israéliens et les politiques de «Tel-Aviv». De plus, le suicide serait devenu en 2020 un moyen, pour les soldats, d’exprimer leurs protestation et déception envers les échecs de l’armée et les politiques appliquées par les responsables politiques et militaires israéliens.

https://french.alahednews.com.lb/38186/293

 

Dans ISRAËL

MONSTRUEUX, "ISRAËL" DECIDE DE NE PLUS RESTITUER A LEUR FAMILLE DES CORPS DES MARTYRS PALESTINIENS

Par Le 03/09/2020

‘Israël’ a décidé de ne plus restituer à leur famille les corps des martyrs Palestiniens

 Depuis 9 heures  3 septembre 2020

Funérailles d'un  martyr  palestinien

Funérailles d'un  martyr  palestinien
Funérailles d'un martyr palestinien

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

Rédaction du site

‘Israël’ a décidé, mercredi 2 septembre, de ne plus restituer à leur famille les dépouilles des Palestiniens tués dans des heurts avec les forces d’occupation israéliennes, une politique visant à faire pression sur les autorités palestiniennes mais qualifiée « d’inhumaine » par des défenseurs des droits de l’homme.

À l’issue mercredi d’une réunion du cabinet de sécurité, le ministre de la Défense et chef de la formation centriste Bleu Blanc, Benny Gantz, s’est félicité du feu vert donné à son projet de ne pas « redonner (à leur famille) les corps des terroristes ».

Une mesure déjà appliquée au Hamas

Jusqu’à présent, le gouvernement de l’occupation autorisait uniquement que soit conservées par Israël les dépouilles de combattants du Hamas. La nouvelle directive étend cette mesure aux corps de tous les Palestiniens, quelle que soit leur affiliation, tués lors de heurts avec les forces d’occupation et ce même si ces affrontements n’ont pas fait des blessés ou tués parmi les Israéliens.

“Ramener nos ‘boys’ à la maison”

Cette nouvelle mesure fait partie « de notre engagement à ramener nos ‘boys’ à la maison », a déclaré M. Gantz en référence aux deux otages israéliens et aux ‘deux corps d’Israéliens’ détenus par le Hamas, considérés comme des monnaies d’échanges pour obtenir la libération de détenus palestiniens ou le rapatriement de dépouilles. « Je conseille à nos ennemis de bien comprendre et intérioriser ce message », a ajouté M. Gantz.

Méthode “inhumaine” très critiquée

Ses propos ont été étrillés par l’ONG israélienne Adalah. Cette organisation défend notamment la famille d’Ahmed Erekat, neveu du secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erekat, tué il y a deux mois à la suite d’une tentative d’attaque à la voiture bélier, selon l’armée d’occupation, et dont le corps n’a pas été restitué.

« Cette politique d’utiliser des corps humains comme une monnaie d’échange viole les valeurs les plus fondamentales et le droit international qui interdit des traitements cruels et inhumains », a réagi Adalah dans un communiqué.

Le corps d’un ado non restitué à sa famille

Lors d’affrontements récents dans le village de Deir Abou Mashal, en Cisjordanie occupée, trois adolescents, munis selon la version de l’occupaiton de cocktails Molotov, ont été blessés par les militaires. L’un de ces jeunes Palestiniens, Mohammed Hamdan, 16 ans, avait succombé mi-août à des blessures par balle, avait indiqué à l’AFP le chef du Conseil du village Imad Zahran. Depuis, le corps de l’adolescent n’a pas été restitué à sa famille, selon des sources locales.

Source: Avec AFP

http://french.almanar.com.lb/1863237


 

Dans ISRAËL

CHRIS FROOME, QUADRUPLE VAINQUEUR DU TOUR DE FRANCE, PROPAGE LA PROPAGANDE D’«ISRAËL»

Par Le 27/07/2020

Chris Froome, champion du Tour de France, colporte la propagande israélienne

24 07 2020 • 14 h 07 minPas de commentaire

Facebook0TwitterEmailPartager0

image_pdfimage_print

Le cycliste britannique Chris Froome a été recruté dans l’équipe de cyclisme israélienne par le milliardaire canado-israélien Sylvan Adams. (Sean Hickin / Flickr)

Par Tamara Nassar, le 23 juillet 2020

Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, fait face aux critiques des Palestiniens pour avoir rejoint l’équipe cycliste israélienne.

L’équipe est appelée « Israël Start-Up Nation » – un slogan souvent utilisé dans les efforts de propagande officielle visant à détourner l’attention des violations des droits humains en présentant le pays comme innovant et tourné vers l’avenir.

Le cycliste britannique doit signer son contrat le 1er août et déclare qu’il prévoit de rouler pour l’équipe israélienne « jusqu’à la fin de sa carrière ».

Froome a remporté deux fois la Vuelta d’Espagne. Il a également remporté le Giro d’Italie 2018, qui a débuté cette année-là à Jérusalem. Cette course a eu lieu malgré les appels des Palestiniens à boycotter l’événement.

Alors que Froome s’engage à rouler pour Israël, des colons ont attaqué des cyclistes palestiniens en Cisjordanie occupée le 18 juillet – un rappel que les Palestiniens vivant sous occupation militaire israélienne ne sont pas libres de profiter en toute sécurité des activités les plus bénignes dans leur propre pays.

Un groupe de cinq cyclistes palestiniens empruntaient une piste depuis Birzeit, une ville au nord de Ramallah, mais disent qu’une application les a menés sur une route près des colonies juives.

Les cyclistes ont été abordés par des colons israéliens près de la colonie de Shilo, dans le nord de la Cisjordanie occupée, qui leur ont demandé d’où ils venaient. Quand les cyclistes ont répondu qu’ils venaient de Ramallah, les colons les ont attaqués avec des pierres, a déclaré à Reuters Amer Kurdi, l’un des cyclistes.

« Les autres ont réussi à s’enfuir, mais j’ai trébuché et je suis tombé », a déclaré Samer, un autre des cyclistes. « Quand je me suis levé, un colon était derrière moi, et il a commencé à me frapper avec une tige métallique. »

« Des voyous masqués d’une colonie israélienne illégale dans le territoire palestinien occupé attaquent les cyclistes palestiniens avec des matraques, volent et détruisent leurs vélos », a déclaré PACBI, la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël.

Le groupe a publié sur Twitter des photos d’une personne ayant des ecchymoses et d’un vélo endommagé :

#CyclingWhilePalestinian Des voyous palestiniens masqués d’une colonie israélienne illégale dans le territoire palestinien occupé attaquent des cyclistes palestiniens à coups de matraque, volent et détruisent leurs vélos.

@chrisfroome, en rejoignant l’équipe parrainée par le gouvernement israélien, vous contribuez à légitimer l’occupation militaire israélienne. pic.twitter.com/A4MnyZo8ub – PACBI (@PACBI) 21 juillet 2020

« Chris Froome, en rejoignant l’équipe parrainée par le gouvernement israélien, vous contribuez à légitimer l’occupation militaire israélienne » a déclaré le PACBI.

La violence des colons israéliens en Cisjordanie occupée, encouragée par les autorités israéliennes, est en augmentation. Les forces israéliennes « servent souvent d’escorte armée, voire se joignent aux attaques », selon le groupe israélien de défense des droits humains B’Tselem, qui documente cette violence.

L’homme dans les coulisses

Le magnat de l’immobilier canado-israélien Sylvan Adamscopropriétaire de l’équipe de cyclisme israélienne, a travaillé sans relâche pour utiliser le sport pour peaufiner l’image d’Israël.

Il a célébré le transfert de Froome : « C’est un moment historique pour [Israël Start-up Nation], Israël, les sports israéliens, nos nombreux fans dans le monde entier et, bien sûr, pour moi personnellement », a déclaré Sylvan Adams.

Adams se décrit lui-même sur sa carte de visite comme un « ambassadeur itinérant autoproclamé d’Israël ». Il a joué un grand rôle en faisant venir le Giro d’Italie à Jérusalem.

Il n’a pas caché le motif politique de la promotion de ce qui a été présenté comme un simple événement sportif : « Je veux montrer aux gens à quel point Israël est normal – que c’est une nation moderne, occidentale, pluraliste et libre où tout le monde s’entend », a-t-il déclaré à l’époque au Jewish Chronicle.

En fait, les organisateurs ont d’abord annoncé que la course commencerait à « Jérusalem-Ouest », mais c’est Adams qui « les a convaincus que cet endroit n’existait pas et ils l’ont changé en Jérusalem » – une façon de reconnaître que l’événement sportif faisait partie des efforts d’Israël pour affirmer sa souveraineté sur la ville entière, en violation du droit international.

Israël utilise régulièrement des événements sportifs et de divertissement pour blanchir ses crimes, détourner l’attention de l’occupation militaire et normaliser son image.

Adams a également contribué à la rémunération d’un million de dollars de Madonna pour sa prestation de deux chansons au Concours Eurovision de la Chanson à Tel-Aviv en mai 2019.

Il a déclaré que l’événement mettrait en avant « la liberté et l’ouverture, la tolérance et la sécurité de notre pays ».

Le concours de la chanson a également eu lieu malgré les appels palestiniens au boycott.

Adams a également fait pression pour que la superstar de Barcelone Lionel Messi vienne à Tel-Aviv en novembre 2019.

Les équipes nationales de football d’Argentine, le pays d’origine de Messi et d’Uruguay ont joué un match amical à Tel-Aviv quelques jours seulement après l’escalade des attaques meurtrières d’Israël sur Gaza, qui ont fait plus de 30 morts parmi les Palestiniens.

La normalisation comme diplomatie

Les efforts d’Adams s’étendent également à la normalisation entre Israël et les pays arabes.

L’équipe cycliste israélienne a participé à la course cycliste des Émirats arabes unis à Dubaï au début de l’année.

Adams a joué un rôle déterminant dans le lobbying en faveur de la participation de l’équipe israélienne, en exposant clairement ses motivations politiques : « C’est une occasion historique qu’une équipe israélienne participe à une course dans un pays arabe. C’est la toute première fois », a déclaré Adams à l’époque.

« Nous espérons faire une démonstration diplomatique sur le fait qu’Israël est un pays normal, et normaliser notre image. » Adams a déclaré que la normalisation des relations entre Israéliens et Arabes est une préparation pour « quand les politiciens seront prêts à signer notre grand accord de paix ».

Adams faisait également partie de la délégation israélienne qui a participé à la conférence de « paix » parrainée par les Etats-Unis et accueillie par le Bahreïn en 2019. Lors de son séjour à Manama, il a même rencontré le prince bahreïni Nasser bin Hamad Al Khalifa. « Je suis allé au palais. Nous avons eu une réunion privée. Je lui ai parlé du vélodrome et lui ai envoyé une invitation », a-t-il déclaré au Times of Israel.

Traduction : GD pour l’Agence Média Palestine

Source : The Electronic Intifada

https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/07/24/chris-froome-champion-du-tour-de-france-colporte-la-propagande-israelienne/


 

Dans ISRAËL

APPEL DU PARTI COMMUNISTE D'ISRAËL : L'OCCUPATION EST LA TERREUR, L'ANNEXION EST L'APARTHEID

Par Le 06/06/2020

 

Le 5 juin 2020, c'est le 53e anniversaire de «la guerre d'agression» de 1967, au cours de laquelle Israël avait occupé la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza, le Golan syrien et la péninsule du Sinaï.

Cet anniversaire survient dans l'ombre de l'intention déclarée du gouvernement israélien d'annexer les terres palestiniennes occupées, soutenu par l'administration américaine, dans le cadre du désastreux "Deal of the Century". Ce qui signifie, perpétuer l'occupation, approfondir les colonies et créer un régime officiel d'Apartheid, tout en supprimant le droit du peuple palestinien à l'autodétermination et en empêchant la fin de l'occupation, des colonies et la création d'un État palestinien indépendant aux frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale et le droit au retour des réfugiés conformément aux résolutions internationales.

Le gouvernement de Netanyahu et l'administration Trump tirent la région au bord du gouffre et perpétuent tous deux le conflit au service de projets d'hégémonie, ils parient alors sur le silence de la communauté internationale sur ces crimes - crimes de guerre - d'autant plus que le monde est préoccupé par les implications du COVID-19 sur la santé, la société et l'économie.

Nous, les partis ouvriers et communistes soussignés, du monde entier, appelons les forces anti-impérialistes progressistes à poursuivre la lutte contre cette politique israélienne criminelle et contre le soutien impudent de l'impérialisme à la liquidation des droits du peuple palestinien, à l'extermination de toute chance d'exercer le droit international, à l’atteinte à la sécurité et à la stabilité dans la région.

À bas l'occupation !

Faites avancer la lutte du peuple palestinien pour l'autodétermination !

 

Partis signataires :

Parti communiste d'Albanie
Progressive Tribune of Bahrain
Parti communiste de Belgique
Parti communiste de Bohême et de Moravie
Parti communiste du Brésil
Parti communiste brésilien
Nouveau parti communiste de Grande-Bretagne
Parti communiste de Grande-Bretagne
Parti communiste du Canada
Les communistes de Catalogne
Parti communiste de Cuba
AKEL - Chypre
Parti communiste de Finlande
Parti communiste français
Parti communiste allemand
Parti communiste de Grèce
Parti communiste de l'Inde (marxiste) 
TUDEH Iran
Parti des travailleurs d'Irlande
Parti communiste d'Israël
Parti communiste italien
Parti communiste italien
Parti communiste jordanien
Parti communiste du Mexique
Parti communiste de Norvège
Parti du peuple palestinien
Parti communiste paraguayen
Parti communiste péruvien
PKP-1930, le parti communiste philippin
Parti communiste de Pologne
Parti communiste portugais
Union des partis communistes-CPSU
Les communistes de Serbie
Parti communiste espagnol
Parti communiste des travailleurs d'Espagne - PCTE
Parti communiste du Sri Lanka
Parti communiste soudanais
Parti communiste du Swaziland
Parti communiste de Turquie
Parti communiste d'Ukraine
Parti communiste des États-Unis
Nouveau parti communiste de Yougoslavie

source :  https://www.pcf.fr/appel_du_parti_communiste_d_israel_l_occupation_est_la_terreur_l_annexion_est_l_apartheid


 

Dans ISRAËL

MANIFESTATION DE MASSE À L'APPEL DU HADASH ET DU PARTI COMMUNISTE D'ISRAËL LE 6 JUIN CONTRE L'OCCUPATION ET L'ANNEXION

Par Le 02/06/2020

MANIFESTATION DE MASSE À L'APPEL DU HADASH ET DU PARTI COMMUNISTE D'ISRAËL LE 6 JUIN CONTRE L'OCCUPATION ET L'ANNEXION

 Solidarité Internationale PCF IsraëlPalestineImpérialismePalestine-Israël 0

02 JUIN 2020


Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF


À l'initiative du Hadash (Front démocratique pour la paix et l'égalité) et du Parti communiste d'Israël (Maki), plus de 20 partis, organisations de défense des droits de l'homme et de la paix se sont réunis le jeudi 28 mai dernier au Centre culturel Hagada Hasmalit à Tel-Aviv pour coordonner une manifestation de masse et un défilé qui se dérouleront le samedi soir 6 juin de 19h00 à 22h30, au départ de la place Rabin à Tel-Aviv. La manifestation aura pour slogan : "Non à l'Annexion, Non à l'Occupation ! Oui à la Paix et à la Démocratie !"

Dans un communiqué commun publié par les organisations participant à la manifestation, ces dernières écrivent : "Nous, Juifs et Arabes, marcherons ensemble pour un avenir différent pour les Israéliens et les Palestiniens ; un avenir sans occupation et sans effusion de sang, dans lequel nous vivrons tous en sécurité. Nous marcherons à Tel-Aviv-Jaffa contre l'occupation et pour la paix et l'espoir, contre le racisme et pour la coopération".

"Netanyahou et Trump veulent perpétuer une violente réalité de haine et de séparation. Ils prévoient de couper et d'annexer des parties de la Cisjordanie, de pousser les gens hors de leurs maisons et de priver de leur citoyenneté les citoyens arabes [d'Israël] vivant dans les zones du Triangle et de Wadi Ara. Si leurs plans se réalisent, cela détruira tout espoir de solution. Cependant, nous savons qu'il existe une autre voie, celle de l'égalité et de la justice, pour laquelle nous devons nous battre. Nous ne pouvons pas rester silencieux face à la haine et à la peur, à la violence et à l'oppression. Le samedi 6 juin, personne ne doit rester à la maison. Nous descendrons dans la rue et marcherons ensemble pour une démocratie basée sur la paix et l'égalité".

Parmi les signataires de la déclaration ci-dessus : Le Hadash, le Parti communiste d'Israël, l'Alliance de la jeunesse communiste israélienne, le Meretz, la Coalition des femmes pour la paix, les Rabbins pour les droits de l'homme, Rompre le silence, Debout ensemble, le Centre Mossawa, Yesh Gvul, Mesarvot, le Bloc de la paix (Gush Shalom), les Combattants pour la paix, les Travailleurs sociaux pour la paix et le bien-être social, le Cercle des parents - Forum des familles, Zazim, Résister à l'apartheid et le Mouvement arabe pour l'égalité.
 

Lien de l'appel à la manifestation sur Facebook : https://www.facebook.com/events/293077595184249/
 

"Non à l'Annexion, Non à l'Occupation - Oui à la Paix et à la Démocratie ! Samedi soir, 6 juin, manifestation au départ de la Place Rabin jusqu'au musée de Tel-Aviv".

http://solidarite-internationale-pcf.fr/2020/06/manifestation-de-masse-a-l-appel-du-hadash-et-du-parti-communiste-d-israel-le-6-juin-contre-l-occupation-et-l-annexion.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


 

Dans ISRAËL

LE PARTI COMMUNISTE D'ISRAEL A CÉLÈBRÉ LE JOUR DE LA VICTOIRE DANS LA FORÊT DE L'ARMÉE ROUGE PRÈS DE JÉRUSALEM

Par Le 12/05/2020

LE PARTI COMMUNISTE D'ISRAEL A CÉLÈBRÉ LE JOUR DE LA VICTOIRE DANS LA FORÊT DE L'ARMÉE ROUGE PRÈS DE JÉRUSALEM

 Solidarité Internationale PCF IsraëlPalestineHistoireURSS 0

12 MAI 2020


Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

Chaque année, le 9 mai, date anniversaire de la reddition de l'Allemagne nazie à l'Union soviétique en 1945, le Parti communiste d'Israël (PCI) marque la défaite des forces nazies face à l'Armée rouge. Cette année, les délégations de communistes et de militants du Hadash ont organisé la commémoration annuelle de cet événement historique le samedi 9 mai, dans la Forêt de l'Armée rouge, près de Jérusalem. En Israël, le PCI est depuis de nombreuses années au premier plan de la commémoration du 9 mai - jour de la victoire sur l'Allemagne nazie - même à une époque où l'establishment israélien choisit d'ignorer complètement cet événement décisif de l'histoire humaine

Celle de samedi dernier s'est déroulée conformément aux protocoles sanitaires établis par le Ministère de la santé, contrairement aux années précédentes où des centaines de membres du PCI, du Hadash ainsi que de nombreux vétérans de l'Armée rouge pouvaient participer à l'événement.

Ont participé à la cérémonie organisée par le PCI, le Président de la Liste Commune et député, Ayman Odeh (Hadash), le Secrétaire général du PCI, Adel Amer, et deux cadres importants du PCI, Eli Gozansky et le Dr Abdallah Abu-Ma'arouf. "Il n'y a pas eu d'événement historique plus important que celui-ci depuis pas moins de cent ans", a déclaré le député Odeh, "en marquant la défaite du fascisme par les valeurs les plus avancées". Pendant qu'il parlait, des symboles et des drapeaux rouges de l'ancienne Union soviétique avec le célèbre emblème du marteau et de la faucille étaient accrochés en arrière-plan.

Adel Amer a raconté comment "Tout au long du 20ème siècle, les communistes ont mené la lutte contre le fascisme et le racisme. Nous sommes fiers de cette lutte et nous sommes attachés à nos valeurs humaines, aujourd'hui et demain. L'Holocauste des Juifs d'Europe et d'Afrique du Nord est une composante indissociable de l'essence du racisme et des pratiques monstrueuses du fascisme. La leçon de l'Holocauste est universelle et humaine. La traiter est un devoir à la fois humaniste et communiste. Pour nous, c'est aussi une leçon très contemporaine. Aucun peuple n'est à l'abri du fascisme et du racisme. Ces dangers existent aussi dans la société israélienne, et lutter contre eux nous oblige à former, au sein de la société israélienne, un large front démocratique de résistance et d'action".

"Le PCI est bien conscient que depuis des décennies, l'establishment israélien déploie de grands efforts pour s'approprier l'Holocauste au profit de la propagande officielle de l’État. Il s'agit d'un rapprochement fallacieux. En tant que Parti communiste d'Israël, il est de notre devoir de contribuer à la lutte contre l'utilisation abusive de la mémoire de l'Holocauste, qui est destinée à justifier l'Occupation. La manière de la traiter n'est pas de fuir ou d'éviter la question. La traiter, c'est ne pas laisser l'establishment israélien confisquer la mémoire universelle des événements ainsi que les cérémonies commémorant les victimes du nazisme", a déclaré M. Amer.

Le PCI a également publié deux vidéos samedi pour marquer l'anniversaire de la défaite de l'Allemagne nazie. "En ce jour important, 75 ans après la grande victoire de la nation soviétique sur les nazis et le fascisme, il est important de se rappeler que dans les guerres entre le fascisme et le socialisme, dans la guerre entre le racisme et la fraternité des nations, l'union des travailleurs de toutes les nations de l'Union soviétique a gagné", a déclaré un orateur en russe, membre dirigeant de l'Alliance de la jeunesse communiste israélienne.

"Aujourd'hui, la menace du fascisme et du racisme plane sur l'avenir de notre société et aujourd'hui, comme hier, seule l'union entre les travailleurs de toutes les nations qui vivent [en Israël], entre Juifs et Arabes, peut empêcher cette catastrophe", a-t-il poursuivi. "Face aux tentatives du gouvernement d'extrême droite de semer la haine et de nous diviser, ce n'est qu'ensemble que nous pourrons gagner". Il a conclu : "Au nom du Parti communiste d'Israël et de l'Alliance de la jeunesse communiste israélienne : je vous souhaite d'être heureux en ce jour de victoire".


Les vidéos publiées par le PCI pour la célébration du jour de la Victoire de cette année :

 

Affiche de l'Alliance de la jeunesse communiste israélienne pour le 9 mai 2020

http://solidarite-internationale-pcf.fr/2020/05/le-parti-communiste-d-israel-a-celebre-le-jour-de-la-victoire-dans-la-foret-de-l-armee-rouge-pres-de-jerusalem.html


 

Dans ISRAËL

PRES DE 40% DES JEUNES ISRAÉLIENS SONT OPPOSES AU SERVICE MILITAIRE OBLIGATOIRE. LE TAUX DE SUICIDES DANS L’ARMEE ISRAÉLIENNE EST A LA HAUSSE

Par Le 02/02/2020

Yediot : Les jeunes israéliens refusent de porter l’uniforme militaire

 Depuis 12 heures  2 février 2020

soldat-israelien2

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

Les statistiques officielles publiées en ‘Israël’ montrent que près de 40% des jeunes israéliens sont opposés au service militaire obligatoire, ce qui est sans précédent par rapport aux précédents bilans, révèle le journal Yediot Aharonot.

Et d’ajouter: « 33% des jeunes israéliens échappent au service militaire ou ils recourent à divers prétextes pour en être exemptés. 44% des jeunes filles israéliennes ne montrent également aucun intérêt à porter l’uniforme militaire. En 2019, 39% des jeunes israéliens s’opposaient à l’intégration dans l’armée alors que ce chiffre était fixé à 34% en 2015 ».

Dans ce contexte Israël peut-il faire face à une « longue guerre civile »?, s’interroge le Yediot.

« L’armée israélienne a lancé une série de programmes visant à empêcher les jeunes d’échapper au service militaire. L’augmentation des services financiers post-militaires et des bourses est un moyen auquel recourt l’armée pour renforcer la motivation des jeunes à rejoindre l’armée. Mais rien n’y fait. De nombreux Israéliens qui ont refusé le service militaire pour des raisons « morales » sont en prison et on se demande comment faire face à cette nouvelle Intifada où les Palestiniens utilisent des missiles à la place des pierres ».

Yediot Aharonot poursuit: « Le nombre de suicides dans les rangs de l’armée israélienne ne cesse de s’accroître. Déjà avant l’annonce du Deal du siècle les soldats refusaient de faire leur service en Cisjordanie. Que faire maintenant qu’on est en guerre ?! Le nombre de cas de suicide au sein de l’armée ne cesse de s’amplifier, et ce en raison des problèmes psychologiques dont souffrent un grand nombre de soldats. Un taux à la hausse qui figure parmi les informations classifiées dont l’accès n’est pas facile. Et il y a de nombreuses femmes parmi les militaires qui se donnent la mort ».

 

Source: Avec PressTV

http://french.almanar.com.lb/1633953


 

Dans ISRAËL

NEUF SOLDATS ISRAELIENS CONDAMNES POUR LEUR REFUS DE PARTICIPER A DES EXERCICES SIMULANT UNE GUERRE CONTRE GAZA

Par Le 03/04/2019

Des soldats israéliens refusent de participer à des exercices contre Gaza

 Depuis 9 heures  3 avril 2019

soldats-israeliens2

 Entité sioniste - Moyent-Orient

 

Une peine de prison a été émise contre les soldats israéliens coupables d’avoir refusé de participer à des exercices simulant une guerre contre Gaza.

Neuf soldats de la 51e brigade du Golan ont été condamnés à 20 jours de prison pour avoir refusé de participer à des exercices de simulation de guerre contre la bande de Gaza.

Les soldats ont refusé de prendre part aux exercices alors qu’ils étaient en état d’alerte sur une base militaire dans le sud des territoires occupés.

Le samedi 30 mars, Israël a subi un cuisant échec face à la solidarité impressionnante des millions de Palestiniens qui se sont réunis sur la frontière de Gaza pour célébrer le premier anniversaire de la Marche du grand retour ainsi que la Journée de la terre. Le rassemblement était tellement immense et les manifestants tellement soudés que l’armée israélienne a dû reconsidérer ses annonces précédentes sur le lancement d’une attaque contre Gaza si nécessaire. Frustrés, les responsables israéliens songent désormais à éliminer physiquement les dirigeants de la Résistance palestinienne.

Naftali Bennett, ministre israélien de l’Éducation, a exprimé sa colère contre Yahya al-Sinouar, chef du Hamas, pour avoir pris part à l’anniversaire de la Marche du grand retour et à la Journée de la terre aux côtés de plusieurs millions de Palestiniens.

« Après le tir de plus de mille missiles et les ballons incendiaires qui ont amené les Israéliens à se réfugier dans des abris, Yahya al-Sinouar devait être éliminé physiquement plutôt qu’être libre de nous dicter ses conditions et de nous narguer en se promenant en toute insouciance », a-t-il déclaré.

 

Source: PressTV

https://french.almanar.com.lb/1309871



 

Dans ISRAËL

"ISRAËL" VA INSTALLER DES SYSTEMES DE BROUILLAGE CANCERIGENES DANS TOUTES LES PRISONS OU SONT DETENUS DES PALESTINIENS

Par Le 27/02/2019

‘Israël’ va installer des systèmes de brouillage cancérigènes dans les prisons

 Depuis 6 heures  27 février 2019

prisonniers

 Moyent-Orient - Palestine

 

Le club des prisonniers dans les geôles israéliennes  de l’occupation a appelé à des protestations massives en Cisjordanie, à Gaza et à AlQuds et dans tous les territoires occupés. Il a révélé que les autorités d’occupation planifient pour l’installation de systèmes de brouillages cancérigènes dans toutes les prisons où elles incarcèrent des Palestiniens.

Dans un communiqué publié, le mardi 26 février, le club a appelé les Palestiniens à s’unifier et à resserrer leurs rangs sur la question des prisonniers et la mosquée Al-Aqsa. Il a insisté sur la nécessité de renoncer aux différends pendant cette phase délicate.

Et d’ajouter : « il incombe aux factions de la résistance une responsabilité nationale et morale d’assumer leur rôle dans cette confrontation ».

« Les menaces de l’occupation de nous frapper avec une main de fer ne nous effrayeront pas », a-t-il toutefois souligné.

Par milliers, les Palestiniens, résistants ou simples civils, croupissent dans les prisons israéliennes, en toute illégalité au regard du droit international.

‘Israël’ détient 5500 prisonniers palestiniens, dont près de 500 détenus administratifs et des centaines d’enfants, selon Al-Dameer (La Conscience) , le groupe de défense des droits des prisonniers palestiniens basé à Jérusalem AlQuds occupée.

L’emprisonnement de masse est une stratégie mise en œuvre depuis 1967 pour tenter de briser la résistance du peuple palestinien.

Depuis cette date, l’écrasante majorité des familles palestiniennes ont au moins un de leurs membres qui a été fait prisonnier par les autorités de l’occupation israélienne.

 

Sources: AlMayadeen + Agences

https://french.almanar.com.lb/1270117


 

Dans ISRAËL

DEPUIS DEBUT 2018, "ISRAËL" A ARRETE 651 ENFANTS PALESTINIENS

Par Le 17/07/2018

Israël a arrêté 651 enfants palestiniens depuis le début de 2018

Share

Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 3 533 Palestiniens des territoires occupés depuis le début de 2018, comme l’ont montré les statistiques officielles de plusieurs organisations palestiniennes pour les droits humains.

Selon le Club pour les prisonniers palestiniens, Addameer – une association pour le soutien aux prisonniers et les droits humains—, et le Centre Al-Mezanpour les droits humains, les arrestations israéliennes incluent 651 enfants63 femmes et 4 journalistes.

Le mois passé, ont souligné les organisations pour les droits [humains], les forces d’occupation ont arrêté 449 Palestiniens, dont 117 habitants de Jérusalem.

Selon ces groupes, il y a environ 6 500 prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, dont 54 femmes, 350 enfants, 430 personnes sous détention administrative et 1 800 malades.

Source : Middle East Monitor
Traduction : CG pour BDS

https://oumma.com/israel-a-arrete-651-enfants-palestiniens-depuis-le-debut-de-2018/


 

Dans ISRAËL

LES JEUNES JUIFS AMERICAINS REJETTENT "ISRAËL"

Par Le 25/01/2018

L’antisionisme de la nouvelle génération de juifs US inquiète Israël

Thu Jan 25, 2018 6:42PM

Un militant de l’organisation IfNotNow est emmené par un officier israélien lors d’une manifestation anti-occupation à Qods. (Photo d’archives)

Un militant de l’organisation IfNotNow est emmené par un officier israélien lors d’une manifestation anti-occupation à Qods. (Photo d’archives)

Les jeunes Juifs américains s’éloignent de plus en plus d’Israël, avertit Alan Hoffman.

Le directeur général de l’Agence juive a qualifié cette tendance antisioniste d’« extrêmement préoccupante » et a déclaré qu’une nouvelle stratégie devait être adoptée pour rapprocher les jeunes Juifs américains d’Israël.

« Israël perd rapidement son emprise sur les jeunes Juifs américains, qui le voient de plus en plus comme antithétique à leurs valeurs libérales », a confié Hoffman interviewé par le journal Haaretz.

Parlant d’une manière inhabituellement directe pour un fonctionnaire dans cette position, Alan Hoffman, le PDG de l’Agence Juive, a décrit la tendance comme du jamais vue et « extrêmement inquiétante ». Partant, il a dit qu’il était temps d’adopter une approche différente sur Israël.

Citant une étude qui montre qu’entre les années 2010 et 2016 le soutien à Israël a chuté de 32 % parmi les étudiants juifs aux États-Unis, il a dit : « Je pense qu’il est très important que nous encouragions les jeunes Juifs non seulement à s’engager à défendre Israël, mais aussi à leur faire reconnaître la légitimité d’Israël », a-t-il poursuivi.

« Dans l’année qui a suivi l’élection de Trump, la situation n’a fait que s’aggraver », a-t-il déclaré. « Les étudiants d’université juifs aux États-Unis, sans même parler de ceux qui sont orthodoxes, considèrent Israël, à juste titre ou non, comme quelque chose qui s’oppose à leurs valeurs libérales et progressistes », a conclu Hoffman.

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/01/25/550174/Isral-rejet-par-les-jeunes-Juifs-amricains


Dans ISRAËL

63 LYCEENS ISRAELIENS ONT CHOISI LE CHEMIN DE L'HONNEUR EN REFUSANT DE SERVIR LEUR ARMEE EN CISJORDANIE OCCUPEE

Par Le 29/12/2017

Des élèves israéliens refusent de servir leur armée en Cisjordanie occupée

 Depuis 14 heures  29 décembre 2017

Des soldats israéliens

Des soldats israéliens

 Moyent-Orient - Palestine

 

Des dizaines d’élèves israéliens de terminale ont affirmé dans une lettre qu’ils refusaient d’être enrôlés dans l’armée d’occupation israélienne après leur bac pour protester contre ce qu’ils qualifient de « mise en œuvre par l’armée d’une politique gouvernementale raciste qui viole les droits de l’Homme ».

La lettre, signée par 63 lycéens de tout le pays, est adressée au Premier ministre Benjamin Netanyahu, au ministre de la Défense Avigdor Liberman, au ministre de l’Education Naftali Bennett et au chef d’état-major de l’armée Gadi Eisenkot, rapporte la chaine d’information israélienne i24.

La missive appelle tous les lycéens israéliens à se joindre à eux et à refuser d’être enrôlés tant que la Cisjordanie continuera d’être « occupée ».

« L’armée met en œuvre une politique gouvernementale raciste qui viole les droits de l’homme fondamentaux et applique une loi pour les Israéliens et une autre loi pour les Palestiniens dans le même territoire », souligne la lettre.

« Toute une nation vit sous une incitation à la haine institutionnalisée et dirigée contre les Palestiniens des deux côtés de la Ligne Verte, et nous – jeunes hommes et femmes de différentes parties du pays et de différents milieux sociaux – refusons de croire à l’incitation systématique ou de prendre part à la politique oppressive du gouvernement », conclut la lettre.

Le refus de servir dans l’armée d’occupation est l’une des questions les plus controversées en ‘Israël’.

Selon le site d’information Ynet, les signataires prévoient de descendre dans la rue pour mobiliser davantage de lycéens.

Source: Médias

https://french.almanar.com.lb/717066


 

Dans ISRAËL

"ISRAËL" DECLASSIFIE LE DOSSIER DU MEDECIN NAZI JOSEF MENGELE, DIT L' "ANGE DE LA MORT"

Par Le 10/09/2017

Auschwitz-Birkenau

Israël déclassifie le dossier du médecin nazi Josef Mengele, dit l'«Ange de la mort»

© Sputnik. Valery Melnikov

INTERNATIONAL

URL courte

23135149

Responsable de centaines de milliers de victimes et auteur d'expériences atroces sur des prisonniers, le médecin nazi Josef Mengele a été traqué pendant des années par les services secrets israéliens, mais en vain…

Il était une des incarnations du mal infligé aux prisonniers des camps de concentration et d'extermination nazis. Surnommé l'«Ange de la mort», Josef Mengele, ce médecin SS qui a envoyé dans les chambres à gaz des centaines de milliers de Juifs, avait un instinct animal pour sentir le danger. Son intuition lui permit à deux reprises d'échapper au Mossad.

 

Croatie

CC0

Croatie: slogan nazi sur une plaque commémorative, insulte aux victimes de la Shoah

Un dossier récemment rendu public évoque plusieurs tentatives de mettre le nazi sur écoute et même l'initiative de trouver une femme susceptible de séduire son fils, écrit le Times of Israël. Tout cela en vain. Le médecin tortionnaire se noya accidentellement en 1979, au Brésil…

 

Nommé médecin en chef du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau en 1943, Josef Mengele y mena des expériences abominables, en particulier sur des jumeaux. Il cherchait à faire changer la couleur de leurs yeux en y injectant des substances chimiques, les cousait l'un à l'autre, coupait un bras à l'un pour observer la réaction de l'autre. Il n'était pas rare non plus que l'«Ange de la mort» affame des bébés pour voir combien de temps  ils pouvaient survivre sans nourriture. Il pratiqua également de nombreuses transplantations d'organes sans anesthésier ses victimes.

Josef Mengele parvint à fuir vers l'Amérique du Sud et échappa ainsi au procès de Nuremberg. L'ancien espion Rafi Eitan, chef du commando qui enleva en Argentine en 1960 Adolf Eichmann, un des principaux responsables de la «solution finale», a indiqué la semaine dernière dans les médias que durant cette chasse à l'homme, il avait aussi localisé la cache de Mengele.

«Au moment même où nous avons capturé Eichmann, Mengele vivait à Buenos Aires. Nous avons trouvé son appartement et nous l'avons placé sous surveillance», a dit Rafi Eitan, aujourd'hui âgé de 90 ans, à la radio publique à l'occasion de la déclassification attendue du dossier du Mossad sur Mengele.

Juste après la capture d'Eichmann, alors détenu clandestinement dans une maison avant d'être envoyé en Israël au cours d'une opération digne d'un roman à suspense, le chef légendaire du Mossad de l'époque, Isser Harel, donna l'ordre à Rafi Eitan de profiter de l'occasion en arrêtant également Mengele, a relaté Rafi Eitan.

Mais celui-ci dit s'être opposé au plan proposé: «Je ne voulais pas mener deux opérations en même temps (…) Nous avions réussi la première et, d'après mon expérience, lorsque vous tentez d'en mener une deuxième, vous mettez en danger les deux opérations».

 

Or

© FOTOLIA/ DED PIXTO

Un trésor volé par les nazis découvert dans une épave près des côtes criméennes

Le compromis retenu prévoyait que Rafi Eitan resterait en Argentine pour suivre les traces de Mengele tandis que le reste du commando du Mossad expédierait Eichmann vers Israël. Ce dernier y sera jugé, puis exécuté en 1962.

 

«Mais Mengele n'était plus chez lui et les voisins ont expliqué qu'il allait revenir dans une semaine», se souvient Rafi Eitan, cité par l'AFP.

«Nous avons attendu une semaine. Entre-temps, la capture d'Eichmann a été annoncée dans le monde entier, et Mengele n'est jamais retourné à son appartement de Buenos Aires».

Le Mossad le manqua de nouveau au Brésil. «A la fin de (l'année) 1962, Mengele a été repéré avec certitude dans une ferme près de Sao Paulo», se rappelle Rafi Eitan.

Mais Isser Harel avait démissionné et ses successeurs ne donnèrent pas leur feu vert à une nouvelle opération contre Mengele, faisant valoir d'autres priorités.

https://fr.sputniknews.com/international/201709101032988003-josef-mengele-nazi/


 

Dans ISRAËL

UN RABBIN APPROUVE LE VIOL DES PALESTINIENNES PAR LES SOLDATS ISRAELIENS "SI CELA PEUT LES AIDER DANS LEUR COMBAT"

Par Le 29/08/2017

29 août 2017

Un rabbin en vue qui approuve le viol des Palestiniennes par les soldats israéliens

 

Le racisme étant institutionnalisé en Israel, il ne faut pas s’étonner de trouver des rabbins qui recommandent aux soldats israéliens le viol des Palestiniennes, "si cela peut les aider dans leur combat".


Ce charmant personnage, nommé Rabbi Shmuel Eliyahu, est bien connu en Israël pour ses déclarations racistes, qui ne l’empêchent aucunement d’occuper des postes à responsabilité au sein des organisations religieuses israéliennes, dont le ’Conseil supérieur du rabbinat’.

Il a notamment lancé une pétition dans sa ville de Safed pour demander qu’aucun Juif ne loue ou vende un logement à un non juif. Et sa pétition a été signée par 300 rabbins !

Shmuel Eliyahu a également déclaré qu’il ne condamnait pas les attaques des colons contre les Palestiniens, en affirmant : "si le gouvernement n’agit pas , c’est au public de le faire".

Ruhama Weiss vient de l’allumer sur son blog, soulignant que ce triste sire a par ailleurs approuvé le viol "en temps de guerre" (...c’est à dire tout le temps puisqu’ Israel mène une guerre permanente aux Palestiniens).

S’appuyant sur le texte de la Torah (Bible : Deuteronomy 21) ..., il a écrit un long texte intitulé : "Quand la vie de nos soldats est en jeu, il est malvenu de leur faire la morale".

En voici quelques extraits que nous avons traduits :

"Peut-on permettre toutes les transgressions ?

La réponse dépend de la situation dans laquelle se trouvent des Juifs. Et quand il s’agit de nos soldats, qui sont prêts à donner leur vie pour protéger notre pays, pour sauver des millions de vies juives, il est important qu’ils soient vainqueurs.

Et dans les cas où nos soldats sont séparés de leurs femmes pendant de longs mois, et qu’ils ont une envie pressante, il peuvent être détournés de leur combat et de l’énergie nécessaire par cette obsession et du coup, combattre moins vaillamment.

Ce n’est pas bien de se laisser distraire par des femmes attirantes, mais c’est comme ça !
Et là, il a besoin de combattre, ce n’est pas le moment de lui faire la morale. Faites le- quand il est chez lui, avant qu’il parte en guerre et non pas pendant celle-ci. Il ne faut pas affaiblir son moral !

Si vous l’empêchez d’accéder à la femme attirante, il va penser à elle en permanence ; et à cause de cela le Peuple d’Israel risque d’être vaincu. C’est ce que vous voulez ? Que des milliers de femmes juives soient violées à cause de cette défaite ?

C’est pourquoi la Torah recommande dans cette situation : " Si ça vous obsède à ce point, prenez possession de la femme attirante !!"

Et elle aura déjà de la chance d’avoir la vie sauve et de ne pas partir en captivité comme esclave ! (sic)

C’est permis par la Torah, tout comme il est permis de manger du porc s’il n’y a rien d’autre et qu’on doit combattre. (Sympa la comparaison !)

D’ailleurs je vous rappelle que dans les Etats-unis d’Amérique démocratique, il y a une centaine d’années, les maîtres blancs pouvaient avoir des relations sexuelles avec ses esclaves noires aussi souvent qu’ils voulaient. De gré ou de force, c’était légal !!

Donc n’écoutez pas ces ’âmes sensibles’, bien confortablement installées chez elles et qui prêchent la morale aux soldats de notre armée, qui leur demandent pourquoi ils ont tiré sur un enfant palestinien, ou sur des ’innocents’ et les ont tués ? "

Israël : un pays non seulement démocratique, mais féministe qui plus est !

Un vrai modèle de civilisation ! Vous en reprendrez bien un peu ?

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/spip.php?article13368


 

Dans ISRAËL

"ISRAËL" MANQUE DE SOLDATS A CAUSE DES REFUS MASSIFS DE JEUNES ISRAELIENS DE FAIRE LE SERVICE MILITAIRE

Par Le 18/08/2017

Israël en manque de soldats!

Fri Aug 18, 2017 10:18AM

Des soldats israéliens. (Photo d'archives)

Des soldats israéliens. (Photo d'archives)

La presse israélienne confirme la hausse régulière du nombre de jeunes israéliens qui "refusent de rejoindre les rangs de l'armée" ce qui ne va pas sans inquiéter le système militaire israélien.

Alors qu'Israël dit ne pas hésiter à attaquer Gaza et qu'il s'oppose de toute ses forces à l'idée d'une trêve généralisée en Syrie, les informations font état de défections massives au sein de l'armée israélienne. Le journal libanais Al-Akhbar citant la presse israélienne confirme une hausse régulière du nombre de jeunes israéliens refusant de rejoindre les rangs de l'armée ce qui ne va pas sans inquiéter l'appareil militaire israélien.

"C'est pour la troisième année consécutive que le nombre des recrûs destinés à servir dans les unités de combat est en baisse, et ce, au profit des unités de renseignements et de cybercombat", écrit le journal.

Le quotidien Israël Hayom fait écho de son côté aux inquiétudes des généraux de l'armée israélienne de voir "les jeunes fuir la guerre, et de refuser d'être engagé dans les unités d'élite comme Golani.

Le journal tente de jeter la faute aux "soldates israéliennes qui occupent toutes les places au sein des unités de garde-frontières ou encore des unités chargées de sécurité intérieure".

Pour contrer ce phénomène, l'armée israélienne a un plan qu'il compte mettre au point avec l'aide du Département de la sécurité et du ministère de l'Éducation : faire la promotion de la guerre !

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/08/18/532126/Isral-en-manque-de-soldats


 

Dans ISRAËL

DES SOLDATES SE PROSTITUENT AU SEIN DE L'ARMEE INCAPABLE DE SUBVENIR AUX BESOINS DES SOLDATS

Par Le 21/02/2017

Israël: l’armée est incapable de subvenir aux besoins des soldats (The Jerusalem Post)

Tue Feb 21, 2017 6:41PM

Des soldats israéliens. (Photo d'archives)

Des soldats israéliens. (Photo d'archives)

Un rapport choquant publié récemment sur des soldates israéliennes qui se prostituent à cause de graves problèmes économiques, a suscité l’inquiétude sérieuse des responsables du régime de Tel-Aviv.  

Le quotidien israélien The Jerusalem Post a qualifié de "honteux pour l’armée" et le régime israéliens, le recours des soldates israéliennes à la prostitution. « Il faudrait que des responsables trouvent aussitôt que possible une solution à cette situation critique », lit-on dans ce journal.

Selon ce rapport, la commission militaire de la Knesset (le Parlement israélien) devrait aborder la question au cours d’une session extraordinaire. L’armée israélienne est aussi chargée de fournir un rapport et de proposer des solutions.

Dans certains cas, des commandants de l’armée israélienne étaient au courant du fait que des soldates se prostituaient, mais ils ont fait la sourde oreille à leurs besoins et problèmes. Cet acte immoral s’est même produit à l’intérieur des bases militaires israéliennes.

 « Ce rapport terrible met la lumière sur la situation critique des soldates israéliennes pendant leurs services militaires au sein de l’armée, notamment celles qui n’ont pas reçu d'aides sociales et économiques », précise The Jerusalem Post.

Il revient à l’armée israélienne de subvenir aux besoins des soldats israéliens pendant leurs services militaires. « Si l’armée israélienne n’est pas capable de soutenir ses soldats, elle devrait s’abstenir d’enrôler des besogneux souffrant de problèmes sociaux-économiques », rajoute ce journal israélien.

The Jerusalem Post a mis l’accent sur une redéfinition des principes moraux au sein de l’armée israélienne et une surveillance accrue des soldates.

http://presstv.com/DetailFr/2017/02/21/511519/Isral-soldates-prostitution


 

Dans ISRAËL

LE 1/4 DES JEUNES HOMMES ISRAELIENS REFUSE DE FAIRE LE SERVICE MILITAIRE

Par Le 01/02/2017

« Israël » : le quart des jeunes hommes israéliens refusent de combattre

 Depuis 5 heures  1 février 2017

soldate_israelienne1

 Entité sioniste - Moyent-Orient - Non classé - Spécial notre site

Les jeunes hommes israéliens sont de moins en moins enclins à vouloir combattre dans les rangs de l’armée israélienne.

Selon des sources militaires israéliennes, le chiffre des jeunes hommes enrôlés dans les rangs de Tsahal a baissé de 77 à 72% entre 2004 et 2016, ce qui veut dire que le quart de cette catégorie refuse de faire le service militaire. Celui des femmes est toujours stable.

Cette baise de motivation suscite l’inquiétude de l’institution militaire israélienne qui a déjà un problème avec la Mirkava, ce char de combat qui a été pendant longtemps source de fierté de l’industrie militaire israélienne, mais a totalement été démystifié durant la seconde guerre du Liban, lorsque les combattants du Hezbollah les ont neutralisés. Dès lors, ce véhicule n’inspire plus confiance aux jeunes.

La majeure partie des jeunes recrus de Tsahal voudrait en revanche que leur service militaire soit limité à des missions éloignées des champs de bataille,  à l’instar des unités cybernétiques ou celles de l’armement des renseignements.

Ceux qui sont originaires de milieux économiquement favorisés ont une préférence pour les unités technologiques, celle du téléguidage des drones et celle de la défense aérienne.

La solution préconisée à ce problème est la mixité dans toutes les unités de combats, ou la formation d’une unité mixte, et la réduction de la durée du service militaire.

Avec al-Akhbar

http://french.almanar.com.lb/226279


 

Dans ISRAËL

LA POLICE AFFIRME AVOIR DES PREUVES IRREFUTABLES DE CORRUPTION CONTRE NETANYAHU

Par Le 23/01/2017

Corruption: la police dit détenir des preuves «irréfutables» contre Netanyahou

La police israélienne a affirmé être en possession de suffisamment de preuves contre le Premier ministre Benyamin Netanyahou pour étayer certaines accusations dont il fait l’objet, a rapporté lundi le quotidien Haaretz.

Corruption: la police dit détenir des preuves «irréfutables» contre Netanyahou

Les autorités ont ouvert deux enquêtes visant Netanyahou, surnommées respectivement «Cas 1.000», et «Cas 2.000».

Dans l’affaire «Cas 1.000», Netanyahou est soupçonné de corruption pour avoir accepté une série de «cadeaux» valant des dizaines de milliers d'euros, d’au moins deux hommes d’affaires israélien et étranger alors qu’il était au pouvoir.

D'après Haaretz, le producteur hollywoodien Arnon Milchan serait l'un des hommes d'affaires qui aurait offert au Premier ministre des «présents».

Pour «Cas 2.000», Netanyahou est accusé d’avoir envisagé de limiter la circulation du quotidien Israel Ayom appartenant au magnat des casinos Sheldon Adelson en échange d’une couverture plus favorable dans le quotidien d’Arnon Moses, Yediot Ahronot.

Le site Ynet a affirmé que les deux hommes discutaient d'«un accord qui aiderait le Yedioth en échange d'une couverture favorable» au Premier ministre.

D’après une source judiciaire proche du dossier, certaines accusations dans le «Cas 1.000» sont corroborées par des preuves irréfutables, a indiqué Haaretz.

Des membres de l'unité nationale anti-fraude israélienne en charge de l’affaire ont déclaré avoir confiance en la fiabilité des preuves trouvées, a précisé le journal.

Par ailleurs, le chef de la police israélienne, Roni Alsheikh a annoncé dimanche à la presse que les enquêteurs étaient «dans la dernière ligne droite concernant les deux affaires».

Source: sites web

23-01-2017 | 15:57

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=21760&cid=293#.WIYZ7_nhA2w


 

Dans ISRAËL

NETANYAHOU DEMANDE LA GRACE DU SOLDAT DECLARE COUPABLE PAR LE TRIBUNAL POUR AVOIR ACHEVE UN PALESTINIEN BLESSE

Par Le 05/01/2017

Israël : Nétanyahou demande la grâce du soldat israélien qui a achevé un Palestinien gisant à terre

Elor Azaria, 20 ans, était jugé pour avoir, le 24 mars 2016, tué d’une balle dans la tête un Palestinien blessé qui gisait au sol.

LE MONDE |  • Mis à jour le  | Par Intérim (Jérusalem, correspondant)

 

image: http://s2.lemde.fr/image2x/2017/01/04/534x0/5057559_6_e73e_le-soldat-israelien-elor-azaria-a-ete_14e84329431e5afb51e6547bd67e49e0.jpg

Le soldat israélien Elor Azaria a été reconnu coupable d’homicide sur un Palestinien, le 4 janvier à Tel-Aviv.

Le soldat israélien Elor Azaria a été reconnu coupable d’homicide sur un Palestinien, le 4 janvier à Tel-Aviv. HEIDI LEVINE / AFP

Le tribunal militaire israélien de Jaffa a déclaré coupable d’homicide Elor Azaria, un soldat franco-israélien, mercredi 4 janvier. Le militaire était accusé d’avoir achevé un assaillant palestinien blessé, après des mois d’un procès exceptionnel qui divise profondément ses compatriotes. La sentence sera prononcée à une date ultérieure.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a très vite réagi au verdict sur son compte Facebook« C’est un jour difficile et douloureux pour nous – et particulièrement pour Elor et sa famille – (…) pour beaucoup de soldats et de parents de soldats, et parmi eux, moi-même », a-t-il écrit.

« Nous avons une armée, qui est la base de notre existence. Les soldats de cette armée sont nos fils et nos filles ; nous devons rester au-delà de tout différent. (…) Je soutiens la grâce demandée pour Azaria. »

Lire aussi :   Verdict attendu dans le procès du soldat israélien qui avait achevé un Palestinien gisant à terre

« Il savait ce qu’il faisait »

Lors de l’audience mercredi, la juge Maya Heller a déclaré qu’Elor Azaria avait agi « sans raison » et que « le terroriste ne présentait pas de menace », récusant l’un des principaux arguments de la défense. Dès l’ouverture du procès, le 9 mai 2016, l’avocat d’Elor Azaria avait en effet invoqué un « acte de légitime défense » puisque le « terroriste » palestinien pouvait porter une ceinture d’explosifs. « Il savait ce qu’il faisait », a poursuivi Mme Heller, avant de reprocher au jeune homme de ne pas avoir suivi le protocole de l’armée israélienne.

Accusé d’homicide, Elor Azaria encourt une peine maximale de vingt ans de prison. Si la décision des juges était tant attendue, c’est parce que l’affaire a pris une tournure symbolique et politique sans précédent en Israël. Le quotidien Haaretz parlait mercredi matin d’un des procès les plus suivis dans l’histoire de l’armée israélienne.

Les réactions politiques ne se sont pas fait attendre, révélatrices de deux camps qui se sont affrontés pendant toute la durée du procès : un état-major et une opposition qui considéraient Elor Azaria comme coupable, tandis qu’il était défendu par la droite, dont une minorité l’avait érigé en véritable héros.

La veille du verdict, Gadi Eizenkot, le chef de l’état-major, avait récusé le slogan de certains de ses partisans qui le désignaient comme « notre enfant à tous ». « Ce n’est pas notre enfant, c’est un combattant, un soldat qui doit consacrer sa vie à s’acquitter des tâches que nous lui confions », avait-il corrigé, avant de dénoncer un discours ambiant « qui méprise les valeurs les plus fondamentales » de l’armée et ses règles d’engagement.

Malgré « un verdict difficile », Avigdor Lieberman, ministre de la défense, a prescrit de respecter la décision du tribunal et de « montrer de la retenue ». Quelques mois auparavant, le 29 mars 2016, celui qui n’était encore que député à la Knesset (le Parlement), pour la formation nationaliste Israël Beitenou, avait rejoint les partisans d’Elor Azaria qui manifestaient devant le tribunal militaire à Jaffa. Là, il avait assuré que l’accusation était sans fondement et que « tout terroriste [devait] être tué ».

« Condamné comme un criminel »

Il a été « le premier à contaminer la procédure en tant que représentant élu », lui a reproché aujourd’hui Yoel Hasson, un député de l’opposition. Mercredi matin encore, pendant la lecture du verdict à Tel-Aviv, des centaines de manifestants s’étaient rassemblés pour soutenir, parfois violemment, le soldat.

Avigdor Lieberman est cependant bien le seul de son camp à parler ainsi. Dès l’annonce du verdict, des parlementaires de droite ont aussitôt demandé la grâce du jeune homme de 20 ans : parmi eux, la ministre de la culture, Miri Regev (Likoud), qui a déposé une demande de grâce officielle au ministère de la défense. « C’est ainsi qu’on traite un de nos soldats », a-t-elle déclaré, ajoutant que le procès « n’aurait jamais dû avoir lieu » et qu’une « procédure disciplinaire » établie par le commandant de brigade aurait suffi.

« Aujourd’hui, un soldat qui a tué un terroriste qui méritait de mourir et qui avait essayé de tuer un [autre] soldat a été menotté et condamné comme un criminel », a dénoncé le ministre de l’éducation, Naftali Bennett, à la tête du parti nationaliste religieux Habeit HaYehudi. « Quand tout le système du pays marche contre vous, il n’y a pas, et il n’y avait pas, de chance pour un procès juste », s’est résigné Bezalel Smotrich, un député du même parti.

Alors que le camp de la droite en appelle à la clémence du président israélien, Reuven Rivlin, beaucoup de représentants de l’opposition ont salué le jugement. Le tribunal s’est conduit « avec professionnalisme et courage », a félicité Shelly Yacimovich, député du Parti travailliste. « Trois juges indépendants ont donné leur verdict et chacun devrait en respecter le processus et la décision, a déclaré Isaac Herzog, président du Parti travailliste. L’assaut sur les juges, sur l’armée, sur l’état-major et les commandants de l’armée doit cesser. » Il s’est engagé à soutenir Gadi Eizenkot à l’avenir, mais a aussi rappelé « les circonstances de l’incident » et « la situation impossible à laquelle les soldats israéliens doivent faire face jour après jour ».

« Perversion de la justice »

Ayman Odeh, président de la Liste arabe unie à la Knesset, a plus clairement dénoncé l’occupation israélienne à Jérusalem-Est et en Cisjordanie et « la corruption morale » qui en résulte, ainsi révélée par le procès. Le soldat est certes « responsable de ses actions », mais le député considère que « les vrais responsables sont les gouvernements d’Israël qui ont, depuis cinquante ans, choisi de faire des jeunes hommes et des jeunes femmes des soldats dont le rôle est de maintenir la loi militaire sur une population civile privée de droits ».

Si le procès Azaria a été ainsi révélateur des tensions et non-dits que traverse la société israélienne, « les épaules d’Azaria sont trop étroites pour [en] supporter le poids », a averti Shelly Yacimovich. Après les émeutes de mercredi matin à l’extérieur du tribunal, entre la police et des militants d’extrême droite venus soutenir Elor Azaria, Yair Lapid, président du parti Yesh Atid, a appelé au calme et à l’unité pour « éviter un schisme » dans la société israélienne, mais aussi toute rébellion contre l’armée, une des institutions de l’Etat d’Israël.

De son côté, Fathi Al-Sharif, l’oncle de l’assaillant tué à Hébron, ne se fait pas d’illusions. Interrogé par le quotidien Haaretz, il a regretté que le soldat ait été accusé d’« homicide » et non pas de « meurtre » comme c’était le cas au début. Le 31 mars 2016, les procureurs ont en effet décidé de requalifier son geste. Le signe d’une « perversion de la justice et du tribunal », selon le Palestinien, qui prévoit de toute façon « une sentence légère » ou la grâce, vu « les pressions exercées sur le système et la sympathie que le soldat s’est attirée de la part de la société israélienne ».


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/01/04/israel-un-soldat-reconnu-coupable-d-homicide-sur-un-palestinien_5057560_3218.html#44PkFmueGuBTWy71.99

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/01/04/israel-un-soldat-reconnu-coupable-d-homicide-sur-un-palestinien_5057560_3218.html


 

Dans ISRAËL

LE RABBIN EN CHEF DE L’ARMEE PRONE LE VIOL DES FEMMES EN TEMPS DE GUERRE

Par Le 13/07/2016

"Israël"/le rabbin en chef de l’armée: violez les femmes en temps de guerre
L’équipe du site

Le chef d’Etat-major de l’armée d’occupation israélienne Gadi Eizenkot a annoncé lundi la nomination d’un nouveau grand rabbin des armées d' « Israël » ; encourageant les militaires  à violer des femmes non-juives en temps de guerre.

Le rabbin Eyal Karim a également maintenu qu’il était « totalement interdit » aux femmes de servir dans l’armée pour des raisons de pudeur.

Colonel, âgé de 59 ans, Eyal Karim, qui est censé remplacer le rabbin chef de l’armée Rafi Peretz, qui se retire après 6 ans à ce poste, a déjà combattu dans des troupes de choc au sein de l’armée d’occupation, entre deux retours au rabbinat.

Il a un site qui s’appelle "Kipa" et sur lequel il répond aux questions depuis plusieurs années.

A une question demandant si le viol était autorisé pendant une guerre, il a répondu : "Si cela peut permettre de maintenir le moral et la forme des soldats pendant les combats, il est autorisé d’enfreindre les règles de savoir vivre, et de satisfaire certaines tendances négatives, et de s’allonger avec des femmes non juives attirantes, contre leur volonté, étant donné les difficultés rencontrées par les soldats et en vue de remporter des batailles".

Plusieurs députés israéliens  s’en sont indignés en apprenant sa nouvelle nomination au poste de rabbin en chef de l’armée. Certains ont même demandé que le rabbin en question suive une formation sur "la prévention des attaques sexuelles".

Pour sa part, l’armée d’occupation a  pris la défense de Karim, estimant que le colonel « souhaite préciser que ses mots n’ont été prononcés qu’en réponse à une question théorique, et non pas à une question pratique. »

En plus de Karim, Eizenkot a nommé 12 autres colonels au grade de général de brigade. Ces promotions attendent l’approbation du ministre de la guerre Avigdor Liberman.

 

Source: Sites web

13-07-2016 - 10:23 Dernière mise à jour 13-07-2016 - 10:23 | 788 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=314257&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1   


 

Dans ISRAËL

UN RABBIN APPELLE A EMPOISONNER L’EAU POTABLE DES PALESTINIENS

Par Le 20/06/2016

Un rabbin israélien appelle à empoisonner l’eau potable des Palestiniens
L’équipe du site

Un rabbin israélien, Shlomo Malmyd, a donné l’autorisation aux colons d’empoisonner l’eau potable des Palestiniens, dans l’objectif de contraindre des Palestiniens à l’exode.

C’est l’ONG israélienne « briser le silence » (Breaking the silence) qui a révélé que le rabbin Malmyd qui est le président du "conseil des rabbins dans les colonies israéliennes, a accordé ce permis dans divers secteurs en Cisjordanie.

" L’objectif d’empoissonner l’eau potable des Palestiniens est de les contraindre à un exode forcé", rapporte l’ONG, selon les propos du religieux israélien.

Le Bureau National pour la défense de la terre et la résistance à la colonisation a mis en garde contre des impacts de ce décret rabbinique qui autorise d’empoisonner l’eau des villages et des villes palestiniens. Rappelant d’autres décrets qui  autorisent des colons d’abattre les oliviers des Palestiniens ou de voler leurs biens. Les colons ne manquant pas de passer à l’acte dont l'un d'ente eux a été l’assassinat de la famille des Dawabché.


Sans lien avec le judaïsme

Auparavant le rabbin extrémiste, Dov Lior, le rabbin de la colonie "Kiryat Arba" installée illégalement sur les territoires palestiniens dans la ville d'hébron-al-Khalil, au sud de la Cisjordanie occupée, a émis un décret autorisant le génocide de civils palestiniens et la destruction complète de la Bande de Gaza.

Un professeur israélien à l'université de "Bar-Ilan" a aussi appelé au viol des femmes et des sœurs de combattants de la Résistance comme moyen de dissuasion.

Selon cheikh Akrama Sabri, le président de l'Instance Suprême islamique de Jérusalem al-Quds occupée, "les rabbins ont franchi toutes les lignes rouges ... Ils lancent leurs décrets à tort et à travers, sans aucun contrôle et sans aucun lien avec la religion juive d'ailleurs. Ils ont surclassé les hommes politiques israéliens par leur racisme".

Appel au meurtre

Wassel Abou Youssef, membre du Conseil exécutif de l’organisation de libération de la Palestine (OLP) a violemment dénoncé le décret rabbinique le qualifiant « d’appel flagrant au meurtre ».

«  Cet appel n’est pas le premier du genre contre le peuple palestinien. C’est un appel d’incitation à la liquidation et au meurtre des citoyens palestiniens », a-t-il condamné, rapporte le journal électronique palestinien Dounia al-Watan sur son site web.

« Cette déclaration est la preuve qu’il n’y a pas de partenaire israélien pour la paix, dans le sillage d’un gouvernement d’extrême-droite qui commet les crimes et perpétuent les colonisations », a-t-il ajouté.

 

Sources: Al-Alam; Dounia al-Watan, Pars Today
 

 

Source: Divers

20-06-2016 - 16:11 Dernière mise à jour 20-06-2016 - 16:11 | 129 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=310110&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1


 

Dans ISRAËL

ISRAËL" : 18 MOIS DE PRISON FERME POUR L'EX-1er MINISTRE CORROMPU OLMERT

Par Le 29/12/2015

"Israël"/corruption: prison ferme confirmée pour l’ex-Premier ministre Olmert
L’équipe du site

La Cour suprême israélienne a confirmé mardi une peine de prison ferme de 18 mois pour corruption contre l'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert qui deviendra le premier chef de gouvernement à être emprisonné en « Israël ».

Ehud Olmert, 70 ans et Premier ministre de 2006 à 2009, avait été condamné à six ans de prison ferme en première instance pour deux chefs d'accusation de corruption liées à un énorme projet immobilier à Jérusalem occupée.

Mardi, la Cour suprême l'a acquitté d'une de ces accusations et a réduit sa peine à 18 mois de prison dans la deuxième, selon le verdict que l'AFP a pu consulter.

"M. Olmert a été acquitté de l'accusation d'avoir reçu 500.000 shekels (117.150 euros) de pots-de-vin", indique le verdict rendu par cinq juges mais il a été "condamné à l'unanimité pour avoir reçu un pot-de-vin de 60.000 shekels (14.060 euros)". A l'époque des faits Olmert était maire de Jérusalem occupé.

Il devra se présenter le 15 février aux autorités afin d'entamer sa période de détention.

Le procès d'Olmert et de 15 autres accusés, qui a duré plus de deux ans, portait notamment sur la construction à Jérusalem d'un énorme projet immobilier alors qu'il était maire de la Ville sainte occupée.

En 2010, il avait été désigné comme le principal suspect de ce qui été devenu "l'affaire Holyland", du nom du projet immobilier, la justice le soupçonnant d'avoir reçu des centaines de milliers de shekels pour permettre à des promoteurs de contourner des obstacles légaux et de récupérer le projet.

C'est dans cette affaire que la somme de 500.000 shekels était évoquée et depuis lors, les tours de cet immense complexe d'habitations qui culmine au-dessus de la Ville sainte sont devenues un symbole de la corruption des élites pour les Israéliens.

Avec AFP

 

Source: Agences

29-12-2015 - 11:57 Dernière mise à jour 29-12-2015 - 11:57 | 310 vus