AILAQSA : NETANYAHU DURCIT LES PEINES CONTRE LES LANCEURS DE PIERRES

Netanyahu durcit les peines contre les lanceurs de pierre defendant AlAqsa
L’équipe du site

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi un durcissement des peines contre les lanceurs de pierres qui défendent la mosquée sainte d’AlAqsa contre les agressions israéliennes.

A l'issue d'un troisième jour d’agression contre les fidèles retranchés dans la mosquée AlAqsa, "il a été décidé d'un durcissement des mesures dans plusieurs domaines: une modification des règles d'engagement sera examinée ainsi que l'établissement d'une peine minimale pour les lanceurs de pierres et des amendes importantes pour les mineurs - et leurs parents - qui commettent ces délits", a déclaré le chef du gouvernement israélien en ouverture d'une réunion d'urgence rassemblant plusieurs de ses ministres et des responsables de sécurité.

"A la veille du Nouvel an (juif), il a été prouvé une nouvelle fois que les pierres peuvent tuer", a prétendu Netanyahu.

Au cours de la réunion à laquelle ont assisté, entre autres, le ministre de la guerre Moshé Yaalon et la ministre de la Justice Ayelet Shaked, Benjamin Netanyahu a en outre prétendu être attaché au statu quo sur l'esplanade des Mosquées, indiquant qu'il ne laisserait pas des fauteurs de trouble (en allusion aux fidèles défendant la mosquée) perturber les visites des juifs sur le site.

Selon le "statu quo", les règles tacites en vigueur depuis 1967, les musulmans peuvent monter sur l'esplanade des Mosquées quand ils le veulent et les juifs à certaines heures, mais pas pour prier.

 
 
16-09-2015 - 09:49 Dernière mise à jour 16-09-2015 - 09:49
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau