"ISRAËL" 2022 : L'ANNEE DE L'APOCALYPSE ?

tourtaux-jacques Par Le 01/01/2022 0

Dans ISRAËL

Un cocktail de 16 missiles - 10 drones et Israël ne sera plus

Saturday, 01 January 2022 3:00 PM  [ Last Update: Saturday, 01 January 2022 5:36 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Des millions d'Irakiens commémorent la mort en martyr des commandants de la victoire sur Daech, à Bagdad, le 1er janvier 2022. ©Iran Press

Samedi 1er janvier 2022, simultanément à l’expiration du délai légal de retrait des occupants américains d’Irak, la capitale Bagdad assistait à un rassemblement de millions de personnes pour marquer le deuxième anniversaire du martyre des commandants de la victoire sur Daech et une foule immense d’Irakiens de tout le pays ont afflué dans la capitale pour assister à ces cérémonies commémoratives glorieuses.

En plus de la population, un grand nombre de personnalités politiques et de responsables irakiens ont assisté à l’événement. Les médias irakiens ont publié des images de Hadi al-Ameri, chef de l’alliance al-Fatah, Faleh al-Fayadh, chef des Hachd al-Chaabi, Akram al-Kaabi, secrétaire général d’Al-Nujaba, Seyyed Ammar al-Hakim, chef du Mouvement de la sagesse nationale, Qasem al-Mosleh commandant de l’opération de la province d’al-Anbar et Qasem al-Araji, conseiller à la sécurité nationale d’Irak, qui font partie des personnalités irakiennes qui se sont rendues à al-Jadriya à Bagdad.

Soleimani : la vengeance continue!

Soleimani : la vengeance continue!

« Aujourd’hui est le jour de la loyauté envers les martyrs de la victoire. Nous faisons alliance avec les commandants martyrs de la victoire sur Daech pour continuer le chemin de la victoire. L’assassinat des commandants de la victoire sur Daech était un crime contre la souveraineté de l’Irak », a déclaré Faleh al-Fayadh, chef des Hachd al-Chaabi.

« Le retrait des forces étrangères n’est pas une position émotionnelle, mais il vise à protéger l’Irak et sa souveraineté. Ce retrait est garant d’une vie digne en Irak. Nous appelons le gouvernement irakien à remplir son devoir de procéder au retrait des forces d’occupation et de libérer l’Irak des griffes des forces étrangères. La présence étrangère ne sera pas bénéfique pour les Irakiens, surtout pour la coexistence pacifique », a-t-il souligné.

Depuis ce samedi matin, des milliers d’Irakiens ont afflué vers la place al-Hurriya, dans le quartier d’al-Karada, dans le centre de Bagdad, pour participer à une marche grandiose marquant le deuxième anniversaire de la mort en martyr des commandants de la victoire sur Daech, près de l’aéroport de Bagdad pour rendre hommage au défunt général Qassem Soleimani, ancien commandant de la Force al-Qods, à Abu Mahdi al-Muhandis, ex-commandant adjoint des Hachd al-Chaabi et à leurs compagnons de guerre.

Ces commandants ont été assassinés sur la route de l’aéroport de Bagdad dans la matinée du 3 janvier 2020, sur ordre direct du président américain de l’époque, Donald Trump.

Soleimani...tué, pourquoi?

Soleimani... tué, pourquoi ?

Selon les médias irakiens, dès le matin, comme l’année dernière, toutes les entrées de Bagdad ont connu un trafic intense et des embouteillages avec l’arrivée d’un grand nombre de véhicules transportant des personnes qui souhaitaient atteindre la capitale et participer à ces cérémonies. La marche a commencé dès 13h00, heure de Bagdad.

Les images publiées dans les médias irakiens et sur les réseaux sociaux mettent en scène les préparatifs nécessaires à la tenue de ces cérémonies et à la mise en place des tentes et des cortèges pour accueillir les manifestants. Des combattants des Hachd al-Chaabi ont également été déployés pour assurer la sécurité des participants.

La différence entre l’événement de cette année et celui de l’année dernière est qu’à partir d’aujourd’hui, la date limite fixée par le peuple et la Résistance irakiens pour que les forces d’occupation américaines quittent le pays a expiré.

G. Soleimani: cuisante révélation de Trump

G. Soleimani: cuisante révélation de Trump

« C’est Netanyahu qui m’a demandé de l’éliminer » (Trump)

http://french.presstv.ir/Detail/2022/01/01/673836/Irak-Bagdad-c%C3%A9r%C3%A9monies-assassinat-Qassem-Soleimani

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire