"ISRAËL" DEMOLLIT, LA RESISTANCE APPELLE A UNE 3e INTIFADA

"Israël" entame les démolitions, la Résistance appelle à une 3ème intifada
L’équipe du site

Le cabinet de sécurité de l’occupation israélien a approuvé lundi soir une série de mesures répressives à l’encontre des Palestiniens.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a chargé le ministre de la Justice de créer un mécanisme qui permettra d'accélérer considérablement les procédures de démolition des maisons des résistants palestiniens.

Netanyahu a également ordonné de promouvoir l'utilisation de voies de contournement en Cisjordanie, de recourir davantage à la détention administrative.

Il a dans ce contexte appelé au renforcement de la sécurité en Cisjordanie et au déploiement des centaines de policiers supplémentaires à Jérusalem AlQuds occupée.

Netanyahu a en outre exigé la poursuite de tous ceux qui ont été témoins samedi soir de l'attaque dans la vieille ville (AlQuds occupé) sans venir en aide aux colons.

Le cabinet a également décidé d'accélérer la législation sur les amendes et les peines minimales contre les mineurs lanceurs de pierre et leurs parents, ont rapporté les médias israéliens.

Un enfant tué par les soldats d’occupation

Les affrontements entre Palestiniens et les forces d’occupation israéliennes se sont poursuivis lundi soir en Cisjordanie et à AlQuds occupés.

Plus de 38 jeunes palestiniens ont été blessés à Chefaat, au nord de Jérusalem AlQuds occupé.

Les forces d’occupation en outre arrêté lundi soir deux jeunes palestiniens blessés au cours d’affrontements avec les forces d’occupation dans la ville d’AlKhalil, en Cisjordanie occupée. 10 autres palestiniens ont été blessés par les tirs d’occupation en Cisjordanie, a précisé le site d’information palestinien Arabs48.

L’enfant palestinien Abderrahmane Abou Chanab, 13 ans, à été tué, lundi, par des soldats de l’occupation lors d’affrontements au camp d’Aida, au nord d’AlKhalil Hébron.

Des sources médicales ont précisé que le jeune palestinien a reçu une balle en pleine poitrine, il a été transporté à l’hôpital de Beit Jalia, mais il a succombé à ses blessures.

4 Palestiniens sont déjà tombés en martyre depuis jeudi dernier.

Israël annule la livraison du corps d’un martyr à sa famille

Les services de renseignements israéliens ont annulé la livraison du corps du martyr Fadi Alloun (19 ans) à sa famille. Ils ont invoqué comme prétexte les développements sécuritaires dans le camp de Chefaat.  

Il est à noter que les forces d’occupation ont assassiné dimanche matin, Fadi Alloun, dans la région d’AlQuds, sous prétexte qu’il aurait poignardé un colon israélien. Cette version a été réfutée par la famille du martyr.  

« Israël »  entame la démolition des maisons de Palestiniens

Ce mardi, les autorités d’occupation ont entamé les démolitions des maisons familiales de Palestiniens auteurs d'attaques à Jérusalem occupé.

L'armée israélienne a démoli les maisons des familles de deux Palestiniens ayant mené des attaques l'an dernier.

Un journaliste de l'AFP a constaté la démolition de la maison de Ghassan Abou Jamal dans le quartier de Jabal Moukabber sur les hauteurs de Jérusalem-Est.

En novembre 2014, avec son cousin Oudaï Abou Jamal dont la maison est accolée à celle de Jamal, ils avaient tué cinq colons à Jérusalem-Ouest.

Toujours dans le quartier de Jabal Moukabber, l'armée d’occupation israélienne a annoncé avoir également détruit la maison de la famille de Mohammed Jaabis, accusé par l’occupation d'avoir mené en août 2014 une attaque à la pelleteuse contre un bus à Jérusalem et abattu sur-le-champ également.

En outre, selon un communiqué de l'armée, les forces de sécurité ont scellé une pièce de la maison de la famille de Moataz Hijazi dans le quartier d'al-Thori à Jérusalem-Est.

Ce Palestinien est accusé d’avoir tiré il y a près d'un an sur Yehuda Glick, une des figures de proue des extrémistes juifs appelant à la profanation de la mosquée bénie d’AlAqsa. Glick a réchappé à cette tentative d'assassinat.

Le lendemain, M. Hijazi avait été abattu à son domicile et un ordre de démolition de la maison de sa famille avait été délivré.

3ème Intifada à Jérusalem et en Cisjordanie

Face à ces agressions, les factions de résistance palestinienne ont appelé, lundi après-midi, au renforcement du soulèvement palestinien (3ème Intifada) contre l'ennemi israélien, comme étant la bataille de tous les Palestiniens réprimés.

Les factions ont salué les opérations martyres dans la Cisjordanie et Jérusalem occupée et le soulèvement de la population palestinienne contre l'ennemi sioniste.

Lors d'une conférence de presse à Gaza, les factions ont appelé au renforcement des opérations de la résistance en Cisjordanie occupée en tant qu’option stratégique pour la défense des lieux saints, et à l’unification des efforts face aux agressions israéliennes.

Elles ont également appelé l'Autorité palestinienne à arrêter la coordination sécuritaire avec l'ennemi israélien et à la nécessité de lever la main sur l’interdiction de la reprise des opérations de la résistance en Cisjordanie occupée.

Ces factions ont en outre rendu hommage aux Palestiniens vivant dans les territoires occupés en 1948 pour leur défense acharnée en faveur des lieux saints victimes de profanations israéliennes continues.  

 

Source: Divers

06-10-2015 - 09:53 Dernière mise à jour 06-10-2015 - 09:54 | 427 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau