"ISRAËL" DETENTEUR DE 115 TETES NUCLEAIRES OPERATIONNELLES?

 

 

«Israël» aurait produit 660 kilogrammes de plutonium dans sa centrale nucléaire de Dimona et les aurait exploités pour la fabrication de 115 têtes nucléaires qui seraient actuellement stockés dans ses arsenaux, affirme l'institut américain de Science et de Sécurité internationale qui siège à Washington.

Le rapport publié par l'institut dirigé par David Albright, un scientifique américain, spécialiste de la prolifération nucléaire, est une analyse professionnelle dont le volet israélien n'est qu'un chapitre d'une série sur les programmes civils et militaires des nations«Israël» détiendrait 115 têtes nucléaires, selon une étude américaine. nucléaires.

Selon les chercheurs de l'institut, depuis le début de sa production en 1963, «Israël» aurait accumulé entre 400 à 915 kg de matières fissiles, avec une moyenne de 660 kilos.

Selon Albright, l'évaluation est relativement prudente, puisque dans les années 1990 l'un des anciens chefs de la Commission de l'énergie atomique d'«Israël» lui aurait confié que le plutonium était «beaucoup plus difficile à produire qu'on le pense».

Outre ces armes destinées à être larguées par avion, le rapport indique qu'«Israël» détiendrait aussi des missiles de croisières nucléaires sol/sol et sous-marins, chacun d'entre eux avec une tête de 3 à 5 kilos de plutonium. Le total opérationnel des têtes nucléaires, estime le rapport, serait de 90 à 220 avec une moyenne de 115.

D'autres études ont fait état de de 80 à 200 têtes nucléaires.

Selon le rapport la situation de têtes nucléaires opérationnelles détenues par les puissances atomiques est le suivant: Etats-Unis: 2104 - Russie: 1600 - France: 160 Grande Bretagne: 160 - Chine: 250 - Inde: 110 - Pakistan: 120 - Corée du Nord: moins de 10.

Les activités nucléaires israéliennes ont été sous le feu des actualités en 1986 avec les révélations au Sunday Times de Mordehai Vanunu qui a travaillé à Dimona de 1976 à 1985, sur des preuves, selon lui irréfutables, de la capacité nucléaire de l’entité sioniste qui disposerait d'une centaine de têtes nucléaires. Vanunu avait été capturé par les services secrets israéliens à Rome, ramené en «Israël» et condamné à 18 ans de prison. Il a été libéré en 2004, mais fait l'objet d'une stricte surveillance et n'est pas autorisé à quitter le territoire.

Source : sites web

21-11-2015 | 12:17
 

 

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=16715&cid=293#.VlCn6r9c7ao


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau