"ISRAËL" : FUSILLADE EN PLEIN COEUR DE TEL AVIV. 2 MORTS ET 5 BLESSES

Fusillade à Tel Aviv, bilan : 2 morts et 3 blessés graves
L’équipe du site

La ville  de tel Aviv a essuyé de nombreuses attaques  contre des colons israéliens au couteau ou à la voiture bélier mais c’est la première fusillade dans la capitale de  l'entité sioniste.

Un homme a tiré sur des colons israélien dans le centre de Tel-Aviv. La police restait prudente sur les motivations de cette fusillade qui
survient en pleine vague d'attaques de riposte menés par des Palestiniens visant des  militaires ou des colons israéliens.
   
"L'enquête est en cours pour savoir si l'affaire est criminelle ou terroriste", a déclaré le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.
   
Une intense chasse à l'homme a été lancée dans le centre très animé de Tel-Aviv pour retrouver l'auteur.
   
Des vidéos de surveillance montrent un homme arborant des lunettes et portant un sac à dos dans un magasin d'aliments diététiques remplir posément son sac, puis en sortir une arme, se poster sur le pas de porte et tiré sur des colons israéliens.

C'est à cet endroit-là qu'auraient été touchées les deux personnes ayant succombé.
   
L'homme aurait poursuivi son chemin et tiré 150 mètres plus loin contre un deuxième établissement où de nombreux colons israéliens étaient rassemblés.  
 
En plus des deux morts, cinq colons ont été blessées, ont indiqué les secours. La police israélienne a dit enquêter "dans toutes les directions".
   
Sur place, les enquêteurs auraient retrouvé un chargeur correspondant apparemment à un pistolet semi-automatique italien Spectre, ont rapporté les
médias israéliens. Une porte-parole de la police a refusé de confirmer des informations selon lesquelles on avait retrouvé le sac à dos de l'agresseur, avec un Coran à l'intérieur.
   
Sur les lieux, la plus grande confusion subsistait après les faits. Des centaines de policiers passaient au peigne fin les rues et les entrées
d'immeubles, apparemment convaincus que l'auteur de la fusillade pouvait toujours se cacher sur place, sans même que le périmètre survolé par les hélicoptères n'ait été évacué.
  

 

Source: Agences

01-01-2016 - 20:34 Dernière mise à jour 01-01-2016 - 21:22 | 606 vus

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=276693&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau