« ISRAËL » S’AUTO-DETRUIT. SON CONCEPT N’EST PLUS VIABLE

Israël, un concept qui n'est plus viable

Sat Sep 3, 2016 6:33AM

Les Israéliens d'origine éthiopienne manifestent contre les pratiques racistes de la police israélienne. ©AFP

Les Israéliens d'origine éthiopienne manifestent contre les pratiques racistes de la police israélienne. ©AFP

Tamir Pardo, ex-chef du Mossad, a peur pour le pseudo-pays qu'est Israël. Son premier entretien accordé à la presse depuis son départ en témoigne... 

Pour l'ex-chef des services de renseignement israéliens, "Israël se trouve à deux pas d'une guerre civile". "La haine entre les différentes couches de la société amplifie chaque jour davantage les fissures sociales, avec en toile de fond le risque d'une guerre civile. Et c'est cela le danger le plus grave qui menace Israël", a-t-il dit. 

رئیس پیشین موساد: اسرائیل در خطر جنگ داخلی است

"Les chiffres le confirment : un quart des habitants d'Israël appartient aux minorités ethniques et religieuses. Les Arabes constituent 20% de la population. La plupart d'entre eux vivent en marge de la société israélienne, que cela soit au niveau de l'endroit où ils habitent, des lieux où ils étudient ou des médias par lesquels ils s'informent. Cette particularité a créé un profond fossé culturel et social. Ces divisions marquent aussi la majorité juive : il y a des juifs orthodoxes qui s'opposent aux juifs plus modérés. Ces deux groupes ont des visions diamétralement opposées sur tout : le mariage, le divorce, le dialogue intereligieux, les questions nationales comme le service militaire", a affirmé Pardo. 

"C'est très facile pour d'aucuns de mettre en relief ce qui nous sépare et de jeter aux orties ce qui nous unit. Je vois cette tendance à tous les niveaux", a ajouté Pardo d'un ton péremptoire comme pour prévenir l'effondrement de la société israélienne. "En Israël, beaucoup pensent que l'équité n'existe pas et que les chances de succès ne sont pas égales."

Les analystes politiques relèvent toutefois l'extrême prudence de l'ex-chef du Mossad à évoquer les problèmes économiques dont sont victimes une majorité d'Israéliens. 

 رئیس پیشین موساد: اسرائیل در خطر جنگ داخلی است

 

Au début de l'année 2016, les Israéliens d'origine éthiopienne ont manifesté à Tel-Aviv, de manière à dénoncer la précarité dans laquelle ils vivent à cause du profond racisme qui caractérise la société israélienne et sa police. 


رئیس پیشین موساد: اسرائیل در خطر جنگ داخلی است

Un récent rapport du journal Haaretz confirme que plus de 40% des Israéliens sont prêts à quitter la "Terre promise" s'ils arrivent à trouver un bon emploi dans un pays étranger. Les soucis sécuritaires se multiplient, surtout au sein des colonies, où les tensions sont de plus en plus vives, non seulement envers les Palestiniens mais aussi à l'égard des forces de sécurité israéliennes. 

Il y a trois ans déjà, l'ex-chef des soi-disant services de sécurité intérieure israéliens, Yuval Steinitz, avait proposé à Netanyahu de s'intéresser davantage aux problèmes domestiques d'Israël au lieu de se consacrer entièrement "au dossier nucléaire iranien". 

http://presstv.com/DetailFr/2016/09/03/482944/Isral-un-concept-qui-nest-plus-viable


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau