L’EX 1er MINISTRE EHUD OLMERT ECOPE DE 8 MOIS DE PRISON SUPPLEMENTAIRES

Olmert écope de 8 mois de prison supplémentaires

L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert a écopé de huit mois de prison supplémentaires, qui viennent s'ajouter au 19 mois d'emprisonnement déjà prononcés contre lui dans une affaire de corruption, suite au rejet par la Cour suprême israélienne d'un appel émis dans le cadre son procès.

Olmert écope de 8 mois de prison supplémentaires

Olmert, 70 ans, a commencé à purger sa peine le 15 février dernier après sa condamnation définitive à 18 mois ferme en décembre pour des pots-de-vin touchés dans le cadre du pharaonique projet immobilier Holyland à al-Qods occupée lorsqu'il était maire de 1993 à 2003.

L'ancien Premier ministre israélien avait été condamné à un mois de prison supplémentaire avant son incarcération pour entraves à la justice.

En tout, Olmert va purger une peine totale de 27 mois, et sortira de prison en novembre 2019.

Il est le premier ex-chef du gouvernement israélien à se retrouver derrière les barreaux.

En mai 2014, le tribunal de district de «Tel-Aviv» avait condamné Olmert à six ans de prison ferme en première instance pour deux chefs d'accusation de corruption liés à un projet immobilier à Jérusalem, ville dont il fut maire de 1993 à 2003.

Dans cette affaire, appelée «Holyland», du nom d'un colossal projet de construction d'habitations luxueuses sur les hauteurs de Jérusalem, Olmert aurait perçu près de 60 000 shekels (14.000 euros) pour lui et 500 000 shekels (117.000 euros) pour son frère Yossi Olmert, à l'époque où il était maire de Jérusalem de 1993 à 2003, pour favoriser l'avancée de ce projet.

«M. Olmert a été acquitté de l'accusation d'avoir reçu 500.000 shekels (117.150 euros) de pots-de-vin», indique le verdict rendu par cinq juges mais il a été «condamné à l'unanimité pour avoir reçu un pot-de-vin de 60.000 shekels (14.060 euros)».

Olmert est aussi impliqué dans une autre affaire de corruption, dite Talansky. Alors ministre du Commerce et de l'Industrie, Olmert aurait reçu illégalement 150 000 dollars de la part de l'homme d'affaires américain Morris Talansky, dans un financement de campagne sur une période de quinze ans.

Ancien membre du Likoud, le parti de droite de l'actuel Premier ministre Benyamin Netanyahou, avant de rejoindre le centre droit avec le parti Kadima, Ehud Olmert a été Premier ministre de 2006 à 2009.

Mais inculpé dans «l'affaire Holyland», Ehud Olmert avait dû renoncer à se présenter aux primaires de Kadima, ouvrant la voie à l'accession au pouvoir de Netanyahou, qui dirige «Israël» depuis.

En mai, il avait été condamné à huit mois de prison pour fraude et reconnu coupable d'avoir reçu des versements en liquide d'un homme d'affaires américain alors qu'il était ministre du Commerce et de l'Industrie.

Malgré cette condamnation qui fera de lui le premier ex-chef de gouvernement israélien à se retrouver sous les verrous, Olmert s'est dit «libéré d'un poids énorme» à la sortie de l'audience.

«La Cour suprême a levé la principale accusation contre moi», a-t-il affirmé, les traits tirés. «On ne m'a jamais proposé de pot-de-vin et je n'en ai jamais accepté», a-t-il martelé.

Source : sites web

28-09-2016 | 15:19

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=20243&cid=293#.V-1TwvCLQ2w


 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau