LA PEUR D' ISRAËL QUE LES MISSILES DU HEZBOLLAH PERCENT SES DOMES DE FER

 
mercredi, 29 avril 2015 09:16

Les missiles du Hezbollah et les déboires d'Israël...

 
 
 
IRIB- Le vice-ministre de la guerre du régime sioniste a tenu dans un article à expliquer les problèmes israéliens à intercepter le grand nombre de missiles tirés par le Hezbollah, lors d’une éventuelle guerre.
Selon l’agence de presse Tasnim, le vice-ministre de la Guerre de l’entité sioniste Efraim Sneh, dans un article publié par le quotidien Yediot Aharonot, a écrit : « En cas de signature ou non-signature de l’accord nucléaire entre l’Iran et les grandes puissances, les efforts de Téhéran pour assoir son influence régionale, se concentreront sur le Moyen-Orient ». Dans cet article, Efraim Sneh a évoqué la possibilité de l’éclatement d’affrontements entre le régime sioniste et le Hezbollah libanais, aux frontières septentrionales des territoires occupés, et ajouté : « Les récents évènements survenus en Syrie et au Liban montrent que la possibilité d’un tel conflit est forte ». Ce responsable sécuritaire du régime occupant Qods a tenu à faire allusion à l’arsenal balistique du Hezbollah, comprenant 100 mille missiles, avant de mentionner le dernier rapport de l’ancien Commandant de Front Intérieur du régime sioniste, le Général de Division Eyal Eisenberg. « Le Hezbollah libanais est en mesure de tirer plus de 1500 missiles par jour vers Israël. Les dégâts que causeront ce nombre de missiles aux territoires israéliens, seront très lourds et les centres sensibles, industriels, énergétiques, sanitaires, ainsi que les voies de communication tomberont en pain, à longue terme », a affirmé le vice-ministre de la guerre du régime sioniste avant de poursuivre : « Lors de la récente offensive de l’armée israélienne contre la bande de Gaza, en été dernier, au total 4.500 missiles et obus de mortier ont été tirés sur les territoires occupés dont les dégâts ont été médiocres en raison de l’existence du système du « Dôme de fer ». Mais le nombre total de missiles tirés, durant 50 jours de la guerre de Gaza, équivaut trois jours de guerre contre le Hezbollah libanais. Les vastes destructions du Front intérieur israélien élimineront les effets d’éventuelles victoires sur les premières lignes ». Plus loin dans ses propos, le haut responsable sécuritaire du régime sioniste a affirmé que les missiles lourds, de haute précision et à longue portée du Hezbollah sont d’une telle qualité que le système du Dôme de fer israélien ne pourra pas intercepter. « Ces missiles ont besoin d’un système de défense anti-missile baptisé « Baguette magique » dont les essais ultimes ont été réalisés en mars dernier », a souligné Efraim Sneh. Le vice-ministre israélien de la guerre a conclu son article par cette phrase : « Si fait, le nombre de missiles menaçants est si grand qui n’est pas comparable avec celui de missiles intercepteurs, à la disposition de l’armée israélienne. Les missiles intercepteurs du système de défense « Baguette magique » sont beaucoup plus chers que les missiles du système « Dôme de fer ». Et ce alors que le régime israélien est confronté au problème budgétaire…

http://french.irib.ir/info/item/367402-les-missiles-du-hezbollah-et-les-d%C3%A9boirs-d-isra%C3%ABl


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau