LE MONSTRE NETANYAHU ORDONNE DE LIQUIDER DES LEADERS DE LA RESISTANCE !

 

Oct 07, 2015 06:05 UTC  

IRIB- Durant l'histoire de 67 ans de l'occupation de la Palestine, le terrorisme d’Etat organisé du régime sioniste figurait toujours à l’agenda des dirigeants et des fondateurs d’Israël.

Les assassinats en série des dirigeants de l’OLP dans les décennies 1960-1970 et ceux des leaders du Hezbollah libanais, du Hamas et du Jihad islamique dans les décennies 1980-1990 à l’intérieur et à l’extérieur des territoires occupés, sont des exemples manifestes du terroriste d’Etat du régime sioniste. Le sioniste a toujours été à l’origine du terrorisme, d’autant plus qu’aucun responsable sécuritaire d’Israël n’a nié les opérations terroristes et les tentatives de Tel-Aviv visant à éliminer les dirigeants palestiniens. Le service de renseignement du régime sioniste, Mossad, et ses sous-ensembles Shabak, Shin Beth et les unités des Escadrons de la mort ont toujours été actifs en Palestine occupée et effectué de nombreux assassinats et opérations terroristes, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des territoires occupés. Depuis des décennies où le Mossad planifie et applique en catimini et sous la surpervision des Premier-ministres israéliens, des opérations terroristes, à l’heure actuelle, Benyamin Netanyahu a émis un décret officiel, mettant le sceau de confirmation sur l’assassinat des leaders de la Résistance palestinienne. En effet, le Premier ministre du régime sioniste a donné son aval à l’assassinat des responsables de la Résistance. A l’issue de la réunion du cabinet sécuritaire du régime sioniste, lundi dernier, Netanyahu a déclaré que lors de cette réunion, il avait été décidé d’assassiner les leaders de la Résistance. Lors de sa récente réunion, le cabinet du régime sioniste a officiellement souligné la démolition des maisons des responsables palestiniens, l’arrestation des jeunes participant aux manifestations des Palestiniens, l’augmentation du nombre de militaires sionistes en Cisjordanie, le déploiement de 4.000 policiers supplémentaires à Qods occupée et l’assassinat des dirigeants palestiniens. L’opération terroriste ou l’élimination physique, est l’une des méthodes habituelles des services de sécurité et de renseignement intérieur et extérieur du régime sioniste, afin d’éliminer les opposants et d’étouffer leur cri de liberté. Les groupes terroristes, même avant la création d’Israël, jouaient un rôle important dans l’application des opérations terroristes et le massacre du peuple palestinien, dans les années 1930-1940. La politique de terreur et d’assassinat a toujours été l’une des méthodes habituelles des Sionistes en vue d’occuper la Palestine et de poursuivre leur occupation. L’enlèvement des leaders palestiniens et leur détention prolongée se poursuivaient parallèlement aux assassinats. Cheikh Ahmad Yassin, leader et fondateur du mouvement de la Résistance islamique de la Palestine (Hamas) est un exemple clair du terrorisme d’Etat d’Israël. Il se trouvait pendant une décennie dans les prisons du régime sioniste, il a été torturé et finalement sa maison a été visée par des missiles et rasé entièrement. Cheikh Yassin se déplaçait en fauteuil roulant à cause des tortures que lui avaient infligées les tortionnaires israéliens et il a également succombé sous ces mêmes pratiques barbares.
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau