LES RADARS D' "ISRAËL" SOUS LE FEU DE LA RESISTANCE

tourtaux-jacques Par Le 17/06/2022 0

Dans ISRAËL

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/17/684076/Isra%C3%ABl-Gaza-incendie-ballon-espion

La vague d’incendies continue à secouer l’entité sioniste

Friday, 17 June 2022 4:28 PM  [ Last Update: Friday, 17 June 2022 4:40 PM ]

 30  Israël

Un incendie dû aux frappes sur une raffinerie de Haïfa en Israël. (Archives)

Décidément le feu qui frappe depuis avril et à raison de 3 a 4 incendies par semaine les territoires occupés de la Palestine n’en fini pas de dire son dernier mot ! Après un dimanche, un lundi et un mardi marqué par un triple feu déclaré sur des sites pétrochimiques et pétroliers a Haïfa, incendies combinés à une vaste cyberattaque ciblant mercredi le réseau d'électricité, les médias sionistes font état de deux autres « incidents » ce vendredi. Le premier vise un complexe militaire lié a l’industrie d’armement sioniste, ce qui est loin d’être un hasard quand on sait que la stratégie que le régime sioniste dit vouloir appliquer à l’Iran à pour nom « mille coups de canifs jusqu'à la mort ». Parallèlement à cet « incident » les médias sionistes reconnaissent avoir perdu un ballon espion à Gaza ! N'est ce pas ce genre de gadget à l’aide de quoi Israël cherche à prévoir les tirs de missiles de Gaza ou du sud Liban ?

Lire aussi : 3e explosion-incendie à Haïfa en 15 jours

Un ballon espion des FDI s'est écrasé à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza.

Selon I24 News, un ballon espion militaire s'est écrasé dans le nord de la bande de Gaza vendredi après-midi, ont déclaré les Forces de défense israéliennes.

Selon les médias palestiniens, le ballon a atterri dans la ville de Beit Hanoun et a été récupéré par des membres de la résistance palestinienne Hamas.

L'armée du régime sioniste a déclaré qu'elle ne craignait pas de violation "significative" des informations, indiquant que le Hamas pourrait être en mesure d'obtenir certains renseignements.

L'appareil était équipé de divers capteurs et caméras.

Selon des rapports palestiniens, le ballon a été abattu par des groupes palestiniens, qui en sont désormais les propriétaires.  

L'armée israélienne a déclaré que le ballon s'est déconnecté de son ancrage pour des raisons inconnues.

Lire aussi : Explosions et incendies au port de Haïfa

Au cours de l'incident, une alerte au projectile entrant a été activée dans une zone ouverte près du poste frontière d'Erez, dans le nord de la bande de Gaza, mais l'armée sioniste a déclaré qu'elle était due à des tirs d'avertissement des troupes israéliennes.

Selon les médias palestiniens, les tirs d'avertissement visaient à empêcher les Palestiniens de s'approcher de la zone de l'accident.

Des sources palestiniennes locales ont signalé auparavant le bruit de deux explosions dans l'est de Beit Hanoun, au nord-est de Gaza. Les médias hébreux ont indiqué que des tirs provenant de Gaza avaient déclenché une alarme dans les zones ouvertes de la ville de Sderot, près de la bande nord.

Par ailleurs, des sources d'information ont fait état d'un incendie dans l'usine de production de cartes électroniques militaires du régime sioniste. Selon l'agence de presse Tasnim, la société qui produit les cartes électroniques Altech a signalé un incendie dans l'une des zones sensibles de son usine à Petah Tikva, dans le centre de la Palestine occupée. (Regarder la vidéo ci-jointe)

Le point qui mérite réflexion est que cette usine est similaire à l'entreprise "Tamar", toutes deux impliquées dans la production et le soutien d'équipements militaires pour le régime d'occupation, et toutes deux ont subi des incendies et des explosions au cours d'incidents similaires.

Lire aussi : Le réseau des caméras de surveillance hacké, bases militaires ouvertes aux commandos

Une usine située dans le quartier de Rehovot à Tel-Aviv a pris feu mercredi 15 juin, suite à une fuite d'ammoniac, une substance toxique.

Plusieurs personnes auraient été blessées et emmenées à l'hôpital après avoir inhalé de l'ammoniac provenant de l'usine, située au sud de Tel-Aviv. Mercredi dernier, des sources locales ont signalé un incendie dans une raffinerie du port de Haïfa, en Palestine occupée.

Au cours de la semaine dernière, plusieurs zones de la Palestine occupée ont été le théâtre d'incidents, notamment des incendies et des explosions dans des centres industriels, militaires et universitaires.

Israël: le système bancaire piraté!

Israël: le système bancaire piraté!

Les informations des comptes des clients du système bancaire du régime sioniste sont tombées entre les mains de hackers et sont désormais accessibles dans le cyberespace.

Alors que Tel-Aviv exerce une forte pression pour empêcher les médias de couvrir les récents événements visant le régime sioniste, des sources locales ont rapporté jeudi qu'un incendie s'est déclaré dans la raffinerie du port de Haïfa en Palestine occupée.

Selon les rapports, l'incendie de l'installation était visible de loin et une grande et épaisse colonne de fumée recouvrait toute la zone.

Parallèlement, les médias israéliens ont rapporté qu'un problème détecté dans la section "craquage catalytique fluide" du compresseur de l'une des unités de la raffinerie de Haïfa était à l'origine de l'incendie.

Lire aussi : 3e explosion-incendie à Haïfa en 15 jours

 

Israël: l'Iran cyber-attaqué, attaque!

Israël: l'Iran cyber-attaqué, attaque!

Le ministre Benny Gantz reçoit un sérieux avertissement en ligne, tandis que des informations sensibles sur des centaines de soldats sont divulguées sur le Net.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/17/684076/Isra%C3%ABl-Gaza-incendie-ballon-espion

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire