NUCLEAIRE : NETANYAHU BOIT LE CALICE JUSQU'A LA LIE

 
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié mardi d'«erreur historique» l’accord nucléaire finalisé entre l’Iran et les grandes puissances à Vienne.
«D’après les premiers éléments qui nous parviennent, il est déjà possible de dire que cet accord est une erreur historique pour le monde», a déclaré Netanyahu avant une rencontre à al-Qods occupée (Jérusalem) avec le ministre des Affaires étrangèresNetanyahu qualifie d'«erreur historique» l’accord nucléaire avec l’Iran. néerlandais Bert Koenders.

Grâce à cet accord qui vise à empêcher Téhéran de se doter de l’arme nucléaire en échange d’une levée des sanctions qui étranglent son économie, «l’Iran va recevoir des centaines de milliards de dollars qui vont lui permettre de faire fonctionner +sa machine de terreur, son agression et son expansion+ au Moyen-Orient et dans le monde entier», a estimé le Premier ministre de l’entité sioniste qui a commis des milliers de crimes contre les peuples de la région.

Le Premier ministre israélien, qui mène depuis des mois une campagne déterminée contre un accord sur le nucléaire iranien, a critiqué le groupe P5+1 --Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie et Allemagne--, qui a, selon lui, été «prêt à un accord à tout prix».

«Il n’est pas possible d’empêcher un accord lorsque les négociateurs sont prêts à faire toujours plus de concessions à ceux qui, lors même des discussions, crient +mort aux Etats-Unis+», a-t-il déclaré, faisant référence aux manifestations anti-américaines en Iran.

L’Iran et les grandes puissances sont parvenus à finaliser mardi à Vienne un accord historique sur le nucléaire iranien, au terme de 21 mois de négociations et d’un round final de plus de 17 jours de discussions acharnées pour solder le dossier.

Un compte twitter en persan

Dans le même contexte, Netanyahu a ouvert mardi un compte twitter en persan pour attaquer l'accord.

«Le but est d'établir une communication directe avec les Iraniens qui ont été endoctrinés à haïr Israël depuis la révolution islamique de 1979», a déclaré mardi à l'AFP un responsable israélien des services du bureau du Premier ministre sioniste.

«Nous voulons dire, en persan, la vérité aux Iraniens sur l'accord sur le nucléaire en leur expliquant que les milliards de dollars que le régime iranien va obtenir à l'issue de cet accord vont servir au financement du +terrorisme+ et des armes et non pas à la construction d'écoles ou d'hôpitaux», a-t-il ajouté.

Netanyahu communique déjà sur trois autres comptes twitter en hébreu, anglais et arabe. Il utilise fréquemment les réseaux sociaux, y compris aussi Facebook, dont il s'est largement servi pour sa campagne contre le nucléaire iranien.

«Israël» est considéré comme la seule puissance nucléaire du Moyen-Orient et n’a pas signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

Source: agences et rédaction

14-07-2015 | 14:39

µ

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau