SYRIE : POURQUOI "ISRAËL" TUE LES DRUZES?

 
mercredi, 29 juillet 2015 17:04

Pourquoi Israël tue les druzes...

 
IRIB-les combattants volontaires druzes des comités
populaires de la défense nationale  sont tombés en martyre ce mercredi, dans un raid aérien israélien dans la province de Quneitra au sud de la Syrie, à la lisière avec le Golan occupé par l’entité sioniste depuis 1967.Selon l’organe du Media de guerre en Syrie, cité par al-Manar, un drone israélien a pilonné une voiture à bord de laquelle se trouvaient des combattants supplétifs de l’armée syrienne. L'attaque a eu lieu à  Hadar, localité druze sous contrôle des forces gouvernementales, mais encerclé par les milices depuis le 17 juin.Les trois martyrs sont Wassim Badriyyeh, Fadi Tawil et Mouhannad Baraké. Citant l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), l’AFP avait pour sa part fait part de « cinq miliciens pro-régime tués dans le sud », selon ses termes, dont deux  combattants Hezbollah. Ce qui s’est avéré absolument faux. Selon al-Hadath news, les frappes israéliennes sont facilitées par des milices de l’opposition syrienne de la région qui collaborent avec l’ennemi sioniste, et surtout pour le service 504 qui fait partie des services de renseignements généraux israéliens.L’un de ses plus proches collaborateurs est une certain Khaled Nassar, originaire de la localité de Jabatha al-Khachab et qui dispose d’une milice.Depuis mars 2014, l'aviation israélienne a frappé dans la région du Golan à quatre reprises l'armée syrienne et ses supplétifs et une fois contre le Hezbollah, le 18 janvier, tuant six de ses combattants, dont le fils du defunt dirigeant militaire du Hezbollah le martyr Imad Moughniyyé, ainsi qu'un officier iranien.En représailles le 28 janvier,  le Hezbollah a riposté en tendant une embuscade à une patrouille de l’armée israélienne dans les hameaux de Chébaa occupés, tuant 4 de ses militaires. Alors que la version officielle israélienne a rendu compte de la mort de 2 soldats et de 6 autres blessés.Par ailleurs, les opérations de l’armée syrienne à Quneitra lui ont permis mardi de tuer un chef de milice connu sous le nom Assaad Ghanem dans l’entourage de Hadar, et de capturer plusieurs miliciens de la branche d’Al-Qaïda en Syrie le front al-Nosra.
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau