TEL-AVIV : 2 PALESTINIENS OUVRENT LE FEU TUANT 4 ISRAELIENS

Israël:2 Palestiniens frappent près du ministère de la Défense,4 Israéliens tués
L’équipe du site

Deux Palestiniens ont mené une opération mercredi soir à Tel-Aviv en ouvrant le feu contre des Israéliens près du ministère israélien de la Défense, tuant quatre d'entre eux et en blessant cinq autres.

Un des tués est un membre d’une unité spéciale

Les médias israéliens ont révélé qu’un des Israéliens tués, Ido Ben Ari (41 ans), est un officier qui avait servi dans l'unité d'élite de l’armée d’occupation israélienne Sayeret Matkal. Cette unité spéciale qui appartient à la branche des renseignements de l’armée d’occupation est entre autres chargée des assassinats ciblés.

De nombreuses grandes figures de l’occupation israéliennes sont passées par  cette unité très prestigieuse. Parmi elles, (l’ex-ministre de la guerre) Ehud Barak et Benjamin Netanyahu.

Deux cousins d'AlKhalil

Les deux Palestiniens ont ouvert le feu vers 21h30 (18h30 GMT) dans le quartier de Sarona, un ensemble d'établissements situés à deux pas du ministère de la Défense et très fréquentés à cette heure, ont rapporté la police d’occupation et des témoins israéliens, cités par l’AFP.

Cette attaque est l'une des plus meurtrières de la part de Palestiniens contre des Israéliens depuis le début de la série des opérations de résistance anti-occupation en octobre. Ses deux auteurs ont été arrêtés.

L'un a été arrêté apparemment indemne selon les indications de la police d’occupation, l'autre a été atteint par des tirs et évacué, dans un état grave, vers l'hôpital.

La police d'occupation les a ensuite identifiés comme deux Palestiniens, des cousins du secteur d'Hébron, en Cisjordanie occupée.

Khaled Makhamrah, 22 ans, en dernière année d'étude en ingénierie électronique, et Mohamad Makhamrah, 21 ans, ouvrier en Cisjordanie occupée, selon des rapports dans la presse palestinienne. Ils sont originaires de la ville de Yatta, au sud d’AlKhalil Hébron.

 Perquisitions et arrestations en Cisjordanie

Les forces d’occupation ont envahi à l’aube de ce jeudi la ville de Yatta, perquisitionnant plusieurs domiciles, dont ceux de la famille Makhamreh.

Deux personnes ont jusqu’à présent été arrêtés. La ville a été bouclée et déclarée zone militaire, a précisé le site Paltoday. Les forces d’occupation ont également mené une série d’arrestations à Naplouse et Bethléem.

Les forces de résistance saluent l’opération de Tel-Aviv

Entre-temps, les forces de résistance palestinienne ont salué l’opération de Tel-Aviv.

Le dirigeant du Hamas, Mouchir al-Masri, a affirmé que cette opération est une riposte naturelle aux crimes israéliens à l’encontre des Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza. Et d’ajouter : "cette opération confirme la poursuite de l’intifada d’AlQuds, malgré la campagne d’arrestations israélienne".

Pour sa part, le dirigeant du Jihad islamique en Palestine, Daoud Chehab, a affirmé que "tous ceux qui parient sur la récession de l’intifada ont tort. Notre peuple se soulèvera toujours pour défendre ses droits jusqu’à la fin de l’occupation et la restitution de toute la Palestine".

De son côté, le Front Populaire de la Libération de la Palestine (FPLP) a estimé que "cette opération héroïque est une fierté pour le peuple palestinien". Et de poursuivre : "cette opération est une riposte naturelle aux exécutions quotidiennes menée par l’occupation à l’encontre de notre peuple".

Et de conclure: "Le timing de cette opération au centre de Tel-Aviv et à proximité du ministère israélien de la guerre vise à adresser un message à Lieberman. Il insiste également sur le choix de la résistance, qui est la seule voie capable de recouvrer les droits, tout en rejetant toutes les initiatives politiques douteuses".    

Netanyahu promet 'des actions intensives' 

Parallèlement, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, rentré dans la journée d'une visite à Moscou, s'est rendu sur les lieux de l'opération après s'être entretenu avec d'autres hauts responsables dont le nouveau ministre de la Défense Avigdor Lieberman, a indiqué dans la nuit le bureau de Netanyahu dans un communiqué.

"Nous avons discuté d'une série de mesures offensives et défensives que nous allons prendre pour agir contre ce phénomène" des attaques, a déclaré selon le communiqué le Premier ministre, évoquant "un meurtre terroriste commis de sang froid".

"Il y aura des actions intensives de la police, de l'armée et d'autres services de sécurité, pas seulement pour capturer chaque complice de ce meurtre mais aussi pour prévenir de tels événements", a-t-il dit.

Les Etats-Unis, la France et l'ONU ont condamné cette opération.

"Israël" suspend les permis d'entrée pour le Ramadan de 83.000 Palestiniens    

Dans ce contexte, "Israël" a annoncé jeudi suspendre les permis d'entrée dont 83.000 Palestiniens bénéficient à l'occasion du mois béni de Ramadan.

"Tous les permis délivrés pour le Ramadan, en particulier les permis destinés aux visites familiales (pour les Palestiniens) en provenance de la Cisjordanie sont gelés. (...) 83.000 permis sont donc gelés", a indiqué le COGAT, l'organe chargé de coordonner les activités d’occupation israéliennes dans les Territoires palestiniens.

 

Source: Agences

09-06-2016 - 04:04 Dernière mise à jour 09-06-2016 - 15:45 | 1034 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=307746&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1TEL-AVIV :


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau