LES FORCES IRAKIENNES LIBERENT BEIJI DES MAINS DES TERRORISTES

Les forces irakiennes libèrent Beiji des mains de Daesh

Les forces de sécurité irakiennes avec  le soutien des comités populaires, ont réussi à libérer des mains de la milice wahhabite takfiriste Daesh le bâtiment du district  de Beiji, situé à 40 km au nord de Tikrit.

Selon une source de sécurité irakienne dans la province de Salaheddine, rapporté le quotidien libanais alAkhbar, les forces irakiennes ont commencé à nettoyer les quartiers entourant le bâtiment en question .

Le chef du  district de Beiji   Mahmoud al-Jabouri, a affirmé que "le quartier alSinaiyya , au sud du district,  a été libéré du contrôle de l'organisation terroriste Daesh", soulignant que "les forces militaires irakiennes et les combattants des comités populaires  ont atteint la périphérie du siège du maire de Bayji".

Il convient de souligner que Daesh tente de récupérer depuis Samedi dernier la plus grande raffinerie de pétrole en Irak à Beiji en attaquant sur  trois axes, mais elle a été repoussée par les forces de sécurité irakienne.


Toujours dans la province de Salaheddine, les forces de l'armée irakienne ont affirmé avoir tué le chef de Daesh de cette province, un dénommé "Abou Anas," selon le site d'informations libanais alHadath news.


Selon le site,  Abou Anas, qui est de  nationalité géorgienne,  a été tué lors  des affrontements avec l'armée irakienne dans la région alFatha à Salaheddine.

Par ailleurs, le Hezbollah irakien, a affirmé  avoir arrêté  un agent irakien travaillant pour la CIA et pour  l'intelligence du Koweït aussi à Salaheddine, sans préciser son identité.



A Ramadi: les forces irakiennes tuent 11 takfiristes de Daesh dans une embuscade

Le commandant des opérations militaires dans alJazira et alBadya, le général Nasser Al-Ghannam,  a déclaré que les forces de sécurité et les combattants du clan Albonmar ont réussi à tuer 11 membres de l'organisation terroriste Daesh à l'ouest de la ville de Ramadi.


Ghannam a déclaré dans une interview avec le site d'information irakien Sumariyya news, que  "les forces de l'armée et de la police soutenus par les fils du clan Albonmar  ont piégé 11 membres de l'organisation terroriste Daesh dans la région de Dalaya, située dans la province de Haditha , à  l'ouest de Ramadi ."


Ghannam a précisé que "les 11 takfiristes ont été tués lors d'une embuscade  posée dans la région".

Le commandant  général Nasser Al-Ghannam, avait annoncé il y a quelques jours qu' "une nouvel plan d'attaque est prévu  impliquant tous  les membres des tribus potentielles dans la province d'alAnbar ,soulignant  que "les forces auraient l'initiative de l'attaque contre  l'ennemi et non pas celle de se défendre".


A Mossoul, attaques de Daesh repousées

Diverses attaques des éléments  de Daesh contre les positions des forces kurdes, ( Peshmergas), ont été repoussées ce Jeudi a rapporté  l'agence d'informations kurdes ,  Kurd Press.

Les terroristes de  Daesh ont mené des attaques contre les positions des Peshmergas, aux alentours du barrage de Mosoul, mais ils se son heurtés à la forte résistance des forces kurdes. 31 éléments du groupe terroriste de Daesh, dont trois commandants de ce groupe, ont été tués, au cours des affrontements avec les forces kurdes.

Le groupe Daesh s'était emparé, au début de son offensive contre l'Irak du barrage de Mossoul. Les forces kurdes l'ont libéré, plus tard, au cours d'une opération militaire.



Source: Divers

16-04-2015 - 17:33 Dernière mise à jour 16-04-2015 - 20:13 | 701 vus

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=231229&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=29&s1=1



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau