AFIN D'EMPECHER LE FINANCEMENT DU HEZBOLLAH COORDINATION USA/ISRAEL

 
Coordination US-Israël pour empêcher le financement du Hezbollah
 

Dans le cadre des mesures américaines prises pour rassurer Israël après la signature de l’accord nucléaire avec l’Iran, une haute délégation américaine se dirige prochainement à Tel Aviv pour renforcer « la coopération financière » entre les deux parties dans le but d’empêcher le transfert de fonds iraniens au Hezbollah au Liban.

Un haut responsable US a révélé que la visite aura lieu début septembre prochain et qu’elle portera sur le renforcement de la coopération entre les services de renseignements israélo-américains, afin de saboter tout transfert de fonds de l’Iran aux « organisations terroristes » au Liban et dans la Bande de Gaza, après la conclusion de l’accord nucléaire.

Pour ce responsable s’exprimant sous le couvert de l’anonymat au journal Haaretz,  « les Etats-Unis estiment que l’argent iranien qui sera débloqué une fois l’accord mis en application et les sanctions levées, sera utilisé dans les investissements internes et la relance de l’économie iranienne ».

Cependant, avance ce même responsable, « une partie de ces fonds sera transférée aux gardiens de la révolution iranienne et ensuite au Hezbollah et aux organisations terroristes palestiniennes ».

Selon lui, l’administration de Barack Obama est plus que jamais concernée par le contrôle du trajet des fonds iraniens vers la région du Moyen-Orient, puisque les Iraniens continueront de fournir de l’aide financière au Hezbollah et aux mouvements Hamas et Jihad islamique. « Nous devons collaborer avec Israël dans ce domaine pour saboter toute tentative de transfert de fonds iraniens aux groupes terroristes », a-t-il dit.

Cette délégation américaine sera dirigée par le ministre des Finances pour les affaires des renseignements et du terrorisme Adam Zoubine et rencontrera de hauts responsables des Affaires étrangères, du Mossad, et du Conseil de la sécurité nationale ainsi que du département des renseignements militaires dans l’armée israélienne.

Alors que le Haaretz a mis l’accent sur les craintes israéliennes quant au transfert des fonds iraniens aux organisations hostiles, il a rapporté que les pays du Golfe sont beaucoup plus terrifiés par les retombées de cet accord, précisant que la coopération entre les Etats-Unis et les pays du Golfe en ce sens est à son plus haut niveau.

« Les Emirats Arabes Unis constituent un poids économique, financier et commercial important au Moyen-Orient, et offrent plusieurs services à l’Iran, ce qui leur permet de traquer les fonds iraniens », indique le responsable US dans son interview.

 

Traduit du journal al-Akhbar
 

 

Source: Sites web

05-08-2015 - 13:06 Dernière mise à jour 05-08-2015 - 14:57 | 750 vus

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=251601&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau