ARRESTATION DU « CERVEAU » DE DAECH AU LIBAN

Liban: une nouvelle unité des renseignements militaires arrête l’émir de Daech

 Depuis 2 heures  23 septembre 2016

 

Rédaction du site

Apparemment, l’institution militaire libanaise a épargné au Liban beaucoup de sang et de larmes en réalisant, Jeudi après-midi un coup de filet audacieux ,en plein jour, dans le camp de réfugiés palestiniens de Ain al-Hilweh.

Selon des sources sécuritaires, citées par le quotidien libanais asSafir, les services de renseignements militaires ont arrêté le «cerveau de Daech» au Liban , dans le plus grand rassemblement de réfugiés palestiniens au Liban le dénommé Imad Yassin , connu sous plusieurs titres.

Or, il convient de souligner que pour la première fois, le peuple libanais entend parler d’ «une unité spéciale , faisant partie des unités d’élite de la Direction des renseignements».

En effet, rien que l’annonce de cette unité  est un message de la part de l’établissement militaire que dans le cadre de la confrontation permanente avec les terroristes takfiristes et les Israéliens, l’établissement a développé  ses capacités de combat  en créant des nouvelles unités spéciales, hautement entraînées et qualifiées,  capables d’effectuer des missions  » impossibles »   avec un grand professionnalisme.

C’est aussi la première fois depuis des décennies, qu’une  force de commando  libanais s’infiltre en profondeur dans le camp des réfugiés de Ain al-Hilweh, dans le but d’arrêter l’émir de Daech: ce terroriste réputé,  surveillé de prés depuis que les services ont découvert qu’il communique directement avec l »‘émirat de Daech à Raqqa, en Syrie. Le plus souvent, c’était Yassine qui offrait ses services à Daech.

A vrai dire, la Direction du renseignement a pu découvrir  un plan coordonné entre Yassin alias «Abou Hisham» alias «Abu Bakr» alias «Imad Akel» (trois surnoms de Yassin) et le responsable des opérations à l’extérieur de Daech , un certain Abu Khalid alIraqi. Ce dernier lui avait  dit: »Je veux une nouvelle Karrada au Liban »,  semblable à l’horrible massacre terroriste commis par Daech dans la localité de Karrada en Irak et qui a coûté la vie à des centaines de martyrs et de blessés.

Depuis ce jour, les renseignements militaires n’ont pas quitté des yeux Yassin et ont pris la décision de le surveiller  de prés, collectant un nombre infinie d’ informations complètes sur ses relations , ses groupes..

Pourquoi la décision de son arrestation a été prise rapidement?

Toujours selon asSafir, selon les informations collectées par les renseignements militaires libanais, il ne faisait plus aucun doute que Imad Yassin était sur le point  de commettre une série d’actes terroristes d’une grande ampleur, à différents endroits , dans le but de provoquer le plus grand nombre de victimes. Mais aussi,  pour frapper l’économie et le tourisme au Liban..

Quels étaient les principaux objectifs de l’émir de Daech?

En fait, Yassine voulait commettre plusieurs opérations terroristes simultanées , visant :  le Casino du Liban, la Banque centrale du Liban,  les centrales électriques de Jieh et de Zahrani, le «marché du lundi» dans la ville de Nabatiyeh au Liban-sud, les casques bleus de la FINUL dans le sud du Litanie,  les fast-food de KFC à Dbayeh , les patrouilles et les avant-postes de l’armée libanaise et tenter d’enflammer le front du Liban-sud en lançant des roquettes de Katioucha vers les territoires palestiniens occupés.

« L’heure zéro » de l’arrestation de l’émir de Daech

Le jour de l’exécution de l’opération d’arrestation de Yassine, une unité spéciale des unités d’élite de la Direction du renseignement militaire s’est infiltrée dans le camp , avant la prière de Midi alors que    Yassine se promenait dans le quartier de Hay alTawareq, près de la mosquée de Zeyn ElAbidine , située près d’un point de contrôle de l’armée libanaise à l’entrée du camp Fawqani.

L’opération n’a duré que quelques minutes, précédée et suivie par des mesures de sécurité , bouclant un large périmètre s’étendant  du camp à  la ville de Saida , incluant  les entrées et quelques «points sensibles» .

A noter que les services de renseignement militaires  ont aussitôt prévenu les factions palestiniennes  que l’armée a réussi à capturer le terroriste Imad Yassin. De plus, ils ont mis en garde  le groupe terroriste Jund al-Sham  et tous ceux qui sont concernés, contre toute attaque ciblant l’armée libanaise ou le périmètre du camp, car  la direction militaire  a pris la décision de riposter avec force et de façon décisive ».

Cela dit, quand quelques uns des groupes terroristes ont  commencé à jeter des bombes contre les postes de contrôle de l’armée afin de terroriser les innocents dans le camp,  la Direction du  renseignement de l’armée libanaise a adressé une nouvelle mise en garde, selon laquelle:  » les terroristes qui se cachent dans certains quartiers du camp et dans les ruelles sont surveillés par les renseignements militaires. Et donc, nous leur conseillons  de se rendre parce que les bras de l’Intelligence les captureront  tôt ou tard, il s’agit de : Bilal Badr, Haitham alChaabi, Abou Mohammed alChichani et Moubarak Faysal Al-Abdullah « .

Toujours selon des sources propres à asSafir, cette opération d’arrestation a réussi grâce à la collaboration de groupes en  relation étroite avec le terroriste Imad Yassin et Bilal Badr ..

A noter que,  Imad Yassin est un Palestinien né  dans le camp de MiehMieh (47 ans), ex-membre du front alAnsar duquel il s’est séparé en 2003, il a formé une nouvelle organisation  appelée Jund al-Sham avec un certain nombre de militants qui défendent la ligne dure du salafisme.

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/liban-une-nouvelle-unite-des-renseignements-militaires-arrete-lemir-de-daech/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau