HEZBOLLAH : "ISRAËL" FAIT MARCHE ARRIERE

tourtaux-jacques Par Le 10/05/2022 0

Dans LIBAN

L’entité provisoire reconnaît son incapacité à attaquer le Liban

Tuesday, 10 May 2022 6:02 PM  [ Last Update: Tuesday, 10 May 2022 6:02 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Discours du secrétaire général du Hezbollah à un rassemblement à Beyrouth, le mardi 10 mai 2022. ©Al-Manar

La grande célébration de masse « Nous resterons, nous protégerons et nous construirons » s’est tenue ce mardi 10 mai dans la banlieue sud de Beyrouth - Place Achoura, dans laquelle le secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah, a pris la parole.

Le secrétaire général du Hezbollah s’est adressé mardi à un rassemblement à Beyrouth, soulignant que les Israéliens n’avaient aucune intention d’entreprendre une action militaire contre le Liban.

Lire aussi : Exercice sioniste : le Hezbollah le doigt sur la gâchette

Seyyed Hassan Nasrallah a remercié le public participant au festival électoral de la banlieue sud pour sa participation massive avant d’ajouter : « Votre contribution massive aux festivals électoraux est le plus grand message à ceux qui parient sur le renversement du peuple de la Résistance et le fait que de nombreux Libanais sortent dans de nombreux pays, malgré la présence d’une menace dans certains pays du golfe Persique, et votent pour la Résistance, c’est quelque chose que nous respectons. Le vote des expatriés pour les listes de la Résistance exprime leur courage et leur loyauté. »

« Il n’y a pas d’arabisme sans la Palestine et sans al-Qods, ni par la normalisation des liens avec l’entité israélienne », a-t-il insisté.

Plus loin dans ses propos, Nasrallah a dit : « J’ai été informé que les Israéliens confirment qu’ils ne veulent pas lancer d’action militaire contre le Liban. Nous ne faisons pas confiance à l’ennemi, ni à ses messages, ni aux déclarations de son Premier ministre. Par conséquent, notre mobilisation et nos préparatifs resteront tels qu’ils sont jusqu’à la fin des manœuvres israéliennes, et la situation est la même pour la Résistance palestinienne. »

Lire aussi : Les missiles de Sinwar aussi redoutables que ceux de Nasrallah

Le secrétaire général du Hezbollah a souligné qu’il ne permettrait aucune agression ou attaque contre le Liban, ajoutant : « Je veux dire aux frères qui suivent la manœuvre israélienne que le Premier ministre ennemi [sioniste] est allé surveiller la manœuvre et préciser que le régime n’a pas envie d’affronter qui que ce soit. Ce message est pour la Résistance, et l’ennemi sait que la Résistance est sincère dans ses paroles et répondra à toute agression. »

Lire aussi : « La prochaine guerre fera disparaître Israël »

Il a indiqué que « tout ce qui a été exprimé par le président du Parlement Nabih Berri transmet les pensées d’Amal et du Hezbollah ».

« Le Hezbollah ne se présente pas comme un État dans l’État ni comme un remplaçant de l’État. Le Liban ne peut pas supporter une nouvelle guerre civile, même pour changer de système politique. La guerre civile devrait être une ligne rouge interdite », a-t-il averti.

« Ce que nous cherchons c’est l’État juste, fort et capable. C’est ce que nous avons annoncé dans notre document politique de 2009. La loi électorale est la clé, la loi majoritaire était biaisée, la loi proportionnelle est la plus équitable. Il y a une grande injustice concernant l’âge de vote, la lutte doit se concentrer sur l’octroi du droit de vote aux jeunes de 18 ans », a-t-il noté.

« Nous sommes un pays riche, et ce trésor est dans la mer, et les données indiquent qu’il y a une énorme richesse gazière sur les places en face du sud du Liban. L’État juste et capable est celui qui est capable de protéger sa souveraineté sur la terre et l’eau. Nous avons été et serons toujours contre les impôts sur les pauvres et le système fiscal doit être progressif. Un État juste et capable est celui qui assure la sécurité de ses citoyens afin qu’ils se sentent à l’abri de toute discrimination régionale », a fait remarquer le secrétaire général du Hezbollah libanais.

« Si je dis que seul le Hezbollah est capable de construire un État juste et capable, je ne serai pas honnête. Aucun parti ne peut le faire seul au Liban. Nous insistons à être présents dans tout gouvernement, afin de protéger la Résistance. Notre pays est construit sur le partenariat et la non-élimination. Chacun doit être représenté au Parlement selon sa taille naturelle », a-t-il souligné.

Exercice sioniste: le Hezbollah le doigt sur la gâchette

S’adressant aux Libanais, il a conclu son discours par ces termes : « Vous avez le choix entre un parti dont le souci est le Liban et un parti dont le souci est d’utiliser le Liban pour se contenter de l’Amérique, de l’Occident et de certains pays du monde. Vous devez choisir entre la personne véridique qui porte la responsabilité, et le trompeur qui vous a trompé et vous trompera et sautera du bateau, alors qu’il trouvera qu’il y a des difficultés. »

Après les frappes de Gaza, le Hezbollah prépare un coup ?

http://french.presstv.ir/Detail/2022/05/10/681860/Hezbollah-Nasrallah-Isra%C3%ABl-R%C3%A9sistance

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire