HEZBOLLAH : LE LIBAN NE SERA JAMAIS UN EMIRAT SAOUDIEN.

Hezbollah : Le Liban ne sera jamais un émirat saoudien..
L’équipe du site

C’est la première fois que le Hezbollah se prononce sur les décisions prises par l’Arabie saoudite de suspendre l’aide pour l’armée libanaise et les Forces de sécurité intérieure, une aide qui n’a jamais été accordée, ainsi que sur les pressions exercées sur le Liban.
 
Par la voix de son vice-secrétaire général cheikh Naïm Kassem, il a affirmé que ce n’est pas au Liban de présenter des excuses à l’Arabie saoudite. Selon lui, c'est l’Arabie saoudite qui doit s’excuser auprès du Liban, parce qu’elle a porté atteinte à la dignité des Libanais.

«  Ce qui s’est déroulé la semaine passée de la part de l’Arabie saoudite exige que cette dernière présente des excuses au Liban parce qu’elle a porté atteinte aux Libanais : elle porté grief à tous ceux qui ont oeuvré longtemps  pour libérer leur terre et réaliser leur indépendance et qui ont tenté de gérer leurs propres affaires à la base de l'entente et de la collaboration entre ses différentes composantes », a affirmé cheikh Qassem.

Selon lui, c’est l’Arabie qui a agressé le Liban et non le contraire. « Nous ne l’avons pas agressée. Nous n’avons rien fait qui puisse aller à l'encontre de la logique ou froisser la liberté d’expression. Nous n'avons rien fait d'autre que de décrire les actions saoudiennes », a-t-il ajouté.

Le numéro deux du Hezbollah a tenu à indiquer que les positions du parti de la Résistance, critiques à l’offensive saoudienne contre le Yémen sont compatibles avec les rapports rédigés par les Nations Unies, qui révèlent que 82% du peuple yéménite vit en dessous du seuil de pauvreté, dans une véritable famine.

« Le Yémen a été tellement saccagé que toutes les organisations humanitaires dénoncent l’Arabie et ses agressions. Hier le Parlement européen s’est réuni et a voté à 85% de ses membres en faveur de la cessation des ventes d’armements à l’Arabie saoudite en raison de ses crimes au Yémen. Ce qui veut dire que le monde entier estime que l’Arabie est l’agresseur et qu’elle commet des crimes », a-t-il poursuivi.

Et cheikh Qassem de clamer: «  en ce qui nous concerne, nous voulons un Liban pour tous les Libanais, où tous les Libanais sont libres et gardent la tête bien haute, sans être les vassaux des autres Etats. Le Liban ne sera jamais un émirat saoudien ni un émirat non saoudien d’ailleurs, pour que certains n’aillent pas croire que nous acceptons une principauté et en refusons une autre ».

"C'est notre position, nous l'affirmerons haut et fort, quelque soit le prix que cela nous coutera, car c'est une position véridique et quiconque aspire à la liberté et la dignité ne peut admettre l'injustice, ni s'y soumettre . Il ne peut en aucun cas faire partie d'un compromis au profit des despotes", a-t-il affirmé.

Avant de conclure que le Liban, "fort de son armée, son peuple et sa résistance gênent les super puissances, Israël et beaucoup d'Etats despotes qui voudraient l'exploiter pour leur propres intérêts".   
 

 

Source: Spécial notre site

27-02-2016 - 19:04 Dernière mise à jour 27-02-2016 - 19:36 | 1398 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau