LA GUERRE DES AL SAOUD CONTRE LE HEZBOLLAH LIBANAIS CONTINUE

 

Dans le cadre de la campagne menée par Ryad contre la Résistance islamique au Liban qui affiche son opposition à la  guerre saoudienne contre le Yémen, les six monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont déclaré organisation «terroriste» le Hezbollah, a annoncé mercredi le secrétaire général du groupement régional.

«Des mesures appropriées seront prises pour mettre en œuvre cette décision, conformément aux règlements sur la lutte antiterroriste en vigueur dans les Etats du CCG et aux lois internationales», a affirmé Abdellatif Zayani dans un communiqué.

Le 19 février 2016, le royaume wahhabite a annoncé ce avoir interrompu son aide de trois milliards de dollars à l’armée libanaise. En suspendant ce don, l’Arabie entend protester contre des «prises de position hostiles de l'Etat libanais résultant de la mainmise du Hezbollah sur ce pays». Par ailleurs, les autorités saoudiennes n’ont pas apprécié que l’Etat libanais n’ait pas condamné les agressions contre l’ambassade et le consulat en Iran en janvier dernier à la suite de l’exécution du cheikh chiite Nimr al-Nimr.

Cependant, le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a affirmé mardi que «tout le monde sait que depuis la mort du roi Abdallah ben Abdel Aziz, ce dossier d'aides a été suspendu».

«Ils ont exploité le problème avec le Hezbollah pour choisir le timing de l'annonce de la suspension de l'aide saoudienne et imputer la responsabilité au Hezbollah», a-t-il expliqué.

Concernant le soutien du Hezbollah au peuple yéménite face à l’offensive saoudienne, sayed Nasrallah a e souligné que le peuple yéménite est abandonné à son sort, opprimé, délaissé par le monde entier.

«Se taire face aux exactions saoudiennes signifie donner le feu vert à ce régime de commettre plus de meurtres». A-t-il conlcu.

Source : sites web et rédaction

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau