LE HEZBOLLAH FAIT SI PEUR QU' "ISRAEL" RETIRE SA BOMBE ATOMIQUE DE HAIFA

 

 

Quelques heures après la menace du secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah de frapper «Haïfa», le ministre israélien de l’Environnement Avi Gabbai a déclaré qu’il avait ordonné que les réserves d’Ammoniac soient déplacées dans le désert du Naqab (Néguev).

«Le réservoir d’Ammoniac est un danger pour l’environnement. Nous travaillons à rendre le réservoir moins dangereux à Haïfa en établissant une usine pour la production d’ammoniac dans le sud. Nous acceptons des propositions pour construire l’usine à la fin du mois de mars», a-t-il dit.

Mardi soir, sayed Hassan Nasrallah a affirmé que le Hezbollah «ne cherche actuellement pas le conflit avec Israël mais qu’en cas de guerre, il ciblera les usines chimiques d’Israël pour entraîner le plus de pertes possibles».

«Ce serait exactement comme une bombe nucléaire, et nous pouvons dire que le Liban a aujourd’hui la bombe nucléaire, vu que chaque roquette qui pourrait frapper ces réservoirs est capable de créer l’effet d’une bombe nucléaire », a-t-il déclaré.

De son côté, la municipalité de «Haïfa» a «remercié» sayed Nasrallah de remettre la question à la une des journaux, espérant que le gouvernement israélien transfère le réservoir dangereux.

«Nous allons continuer à lutter par tous les moyens pour la sécurité et la santé des habitants du Nord. Nous sommes heureux que vous contribuez à remettre cette question très importante sur la table car l’inquiétude est toujours à l’ordre du jour», a-t-il dit.

Depuis plusieurs années, il est question de supprimer le réservoir d’ammoniac dangereux à «Haifa», en raison de la possibilité d’une éventuelle fuite de gaz toxique mettant en danger la vie de dizaines de milliers de personnes qui vivent près de l’usine.

D'une population estimée à environ 300.000 personnes, «Haïfa» est la troisième grande ville de l’entité sioniste. Après la guerre israélienne contre le Liban en juillet 2006, la municipalité de «Haïfa» a demandé à une société britannique de faire un rapport sur d'éventuels dangers d'explosions des réservoirs et des dépôts d'Ammoniac de cette ville. Dans son rapport, cette société a estimé qu'une explosion dans les réservoirs et dépôts d'Ammoniac de «Haïfa» provoquera une épaisse fumée qui s'étendra à environ 16km. Et selon des estimations, l'incendie du réservoir d'Ammoniac provoquera la mort de 70.000 personnes.

Source : sites web et rédaction

 

17-02-2016 | 12:58

 

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=17552&cid=293#.VsTN4-bXqSo

 


 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau