LE HEZBOLLAH : LA COALITION ANNONCEE PAR L'ARABIE N'ENGAGE PAS LE LIBAN

Hezbollah: la Coalition annoncée par l’Arabie n’engage pas le Liban
L’équipe du site

En réaction à l’annonce par l’Arabie de la formation d’une coalition anti-terroriste et de la participation du Liban à cette alliance, le Hezbollah a publié jeudi soir le communiqué suivant :

Le Hezbollah exprime ses doutes profonds quant aux causes et finalités de l’annonce par l’Arabie de la formation d’une coalition islamique anti-terroriste. Cette annonce illustre la soumission de l’Arabie et d’autres pays aux décisions américaines qui réclament le déploiement des forces de certains régimes - sous diverses appellations confessionnelles- dans le monde arabe et islamique; et ce, au lieu d’envoyer des troupes américaines terrestres dans la région.

La formation de cette coalition suspecte soulève diverses questions quant à la disposition de l’Arabie à diriger une alliance contre le terrorisme, alors qu’elle est le premier responsable de la propagation et de l’adoption de la pensée terroriste extrémiste, de par le monde (allusion à la pensée wahhabite inspirant les takfiristes, ndlr).  

Tout le monde sait que l'Arabie saoudite exerce un terrorisme d'Etat au Yémen, et soutient les mouvements takfiristes en Syrie, en Irak, et au Yémen...Il est indispensable de demander à ceux qui sont derrière cette coalition quel terrorisme comptent-ils combattre. Quels sont les critères de ce terrorisme? Quelles sont les parties taxées de terrorisme? Qu’en est-il pour Israël, de son agression et de son terrorisme continus contre le peuple palestinien et des peuples de la région ? Cette alliance va-t-elle combattre le terrorisme israélien ou bien les mouvements de résistance en lutte contre l’ennemi sioniste ?

Le Hezbollah a été surpris par l'annonce saoudienne que le Liban fait partie de cette alliance, sans que les Libanais ne soient tenus au courant (de cette participation). Cette annonce est une violation de la Constitution libanaise.

Le Hezbollah estime que ce que le Premier ministre a dit est une opinion personnelle qui n'engage personne, car le chef du gouvernement, quel qu'il soit, ne peut pas accepter de faire partie d’une coalition militaire douteuse.

(Le Premier ministre a dit avoir été contacté par les autorités saoudiennes pour solliciter son avis sur l'adhésion du Liban à cette coalition. Tammam Salam a rapporté avoir salué cette initiative, ndlr).

Une telle décision doit être discutée au Conseil des ministres afin de prendre la décision convenable, sans oublier l’approbation nécessaire du Parlement.

L’assentiment du Premier ministre n’a donc aucun effet juridique ou politique.

Le Hezbollah affirme son rejet catégorique de participer à une coalition de ce genre, à la lumière de données suspectes. Nous assurons que le Liban a toujours été à l'avant-garde de la lutte antiterroriste, sous toutes ses formes, que ce soit le terrorisme israélien permanent, ou le nouveau terrorisme takfiriste.

 

 

Source: Spécial notre site

18-12-2015 - 10:38 Dernière mise à jour 18-12-2015 - 10:38 | 835 vus
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau