LE HEZBOLLAH : LE LIBAN NE SERA PAS ENTRAINE VERS LA NORMALISATION AVEC "ISRAËL"

tourtaux-jacques Par Le 18/02/2022 0

Dans LIBAN

Hezbollah : Le Liban ne sera pas entraîné vers la normalisation avec ‘Israël’

 Depuis 4 heures  18 février 2022

cheikh_daamouche-png1

 Article traduit - Hezbollah - Liban - Moyent-Orient

 

Rédaction du site

Le vice-président du Conseil exécutif du Hezbollah, Cheikh Ali Daamouche, a déclaré que le Liban ne fera pas partie du mouvement de normalisation avec l’entité sioniste, amorcé par les monarchies du Golfe et il résistera à toutes les tentatives de marchandage.

« Il y a des tentatives américaines et non américaines sous divers aspects pour entraîner le Liban dans cette vague et imposer la normalisation avec l’ennemi comme un fait accompli », a-t-il révélé dans son sermon du vendredi.

Et de poursuivre : « Mais le peuple libanais refuse de laisser le Liban faire partie du mouvement de normalisation dans la région. Il affrontera toutes les tentatives de le faire chanter en faisant pression sur ses moyens de subsistance et ses intérêts, et il n’acceptera pas que le Liban soit précipité au bord de la capitulation, de la soumission et de la normalisation sous aucun prétexte ».

Selon cheikh Daamouche, le pays a besoin « d’une immunité politique, d’une prise de conscience et d’une attention particulière à tout ce qui se trame pour nous ».
« Car il ne faut pas que nous accomplissions les objectifs auxquels aspire l’administration américaine au Liban. Nous ne devons pas être entraînés dans la vague de normalisation avec l’ennemi sioniste, laquelle a été entamée par les pays du Golfe qui ont exhorté les autres à suivre leurs pas », a-t-il expliqué.
« Il est maintenant normal qu’un Premier ministre puisse être accueilli chaleureusement par les Etats du golfe comme cela s’est produit il y a deux jours à Bahreïn », a-t-il déploré.

Il a ajouté : « Le fait de consacrer la normalisation avec l’ennemi comme une chose normale pour ces pays peut affecter les âmes faibles et ceux qui font du marchandage avec la cause palestinienne, ainsi que les pays et les gouvernements faibles. Mais cela ne pourra affecter les forces honorables et la résistance, et il ne pourra entraîner les peuples dans ce péché ni surfer sur cette vague, qui est considérée comme la plus grande trahison de la nation ».

Cheikh Daamouche a conclu : « les peuples rejettent cette trahison commise contre la nation, la Palestine et al-Qods/Jérusalem à la suite de la normalisation avec l’ennemi sioniste. Ils ne seront jamais entrainés derrière cette vague et vont lui résister à tous les niveaux. Les mouvements de protestation bahreïni que nous avons observé lors de la visite du Premier ministre israélien à Manama en sont la preuve que les peuples arabes et islamiques rejettent toutes les forces de normalisation avec l’ennemi sioniste »

Source: Agences

https://french.almanar.com.lb/2251614

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire