NASRALLAH : ISRAEL EST LE TERRORISME ABSOLU, SON SEUL ENNEMI EST L'IRAN

Suivi d'un extrait concernant la menace terroriste en Algérie.

 

 

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem), le 10 juillet 2015.

 

Vidéo sous-titrée : https://www.youtube.com/watch?v=wI3jNbEkttA

 

 

La Journée Internationale d'Al-Quds a été décrétée par l'Imam Khomeini en 1979 pour exprimer la solidarité du monde arabo-musulman avec le peuple palestinien, et son opposition radicale au projet sioniste. Commémorée chaque dernier Vendredi du mois de Ramadan, elle est l'occasion pour des millions de musulmans, partout dans le monde, de rappeler que le slogan de l'Imam Khomeini est celui de l'ensemble des peuples arabo-musulmans, et de l'ensemble des opprimés et des hommes libres du monde entier, qui rejettent toute forme d'impérialisme et de colonialisme, maux incarnés par essence par l'entité sioniste : « Israël est une tumeur cancéreuse qui doit disparaître de l'existence », à l'exemple de l'Algérie française.

 

 

 

« Israël est le terrorisme par essence, et la source de tout le terrorisme dans la région. Les Arabes ont vendu la Palestine, Al-Quds (Jérusalem) et le peuple palestinien à Israël. Le seul espoir de la Palestine est la République Islamique d'Iran, qui ne reconnaitra jamais l'entité sioniste, quitte à perpétuer les sanctions autour du dossier nucléaire. Quiconque est avec l'Iran est avec la Palestine, et quiconque est contre l'Iran est contre la Palestine. » Sayed Hassan Nasrallah.

 

 

 
Traduction & sous-titres : htpp://www.sayed7asan.blogspot.fr

 

***

 

Aidez Norman Finkelstein à reconstruire un hôpital à Gaza :

Français : http://normanfinkelstein.com/2015/07/11/norman-finkelstein-un-an-apres-la-destruction-de-gaza-collecte-pour-reconstruire-lhopital-al-awda/

Collecte sur https://www.byline.com/project/13

 

***

 

 

Transcription :

 

 

[...]

 

 

 

Durant cette conférence (du Haut Commandement Israélien), l'impudence des Israéliens est allée jusqu'à appeler à une alliance israélo-arabe pour faire face au terrorisme. Concevez bien cela : Israël qui appelle à une alliance israélo-arabe pour faire face au terrorisme ! Et qui est le terrorisme pour eux ? L'Iran et les mouvements de Résistance. Maintenant, pour que l'imposture ne soit pas trop flagrante, ils ont mis Daech (l'Etat Islamique) avec nous. Mais bien sûr, ils n'ont pas inclus le Front Al-Nosra, ni Al-Qaïda, ni les autres mouvements comme Ansar Bayt-al-Maqdis, ni Boko Haram, ni..., ni..., ni... 

 

Donc cet Israël hypocrite prétend qu'il est solidaire avec l'Egypte au Sinaï, et il incite au conflit entre l'Egypte et la bande de Gaza, et en particulier avec le mouvement Hamas. En Syrie, Israël se présente comme le protecteur des Druzes, alors qu'il apporte un soutien total au Front Al-Nosra et aux groupes armés takfiris qui menacent tous les Syriens, et pas seulement les Druzes. C'est de la pure hypocrisie. C'est de l'hypocrisie et de la tromperie.

 

Mais indépendamment de tous les détails, Israël qui est la mère du terrorisme, la source du terrorisme, le pays terroriste, l'entité qui a été fondée par une organisation terroriste, et, pour utiliser les concepts philosophiques, le seul Etat dont l'essence même est le terrorisme, et la nature est le terrorisme, cet Israël se présente comme luttant contre le terrorisme ?! Vous voyez à quels temps nous sommes arrivés ? Cet Israël qui il y a tout juste un an, a mené la guerre la plus impitoyable et perpétré les crimes les plus atroces, des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité à Gaza, au point que les rapports des institutions internationales qui avaient, de tout temps, innocenté Israël, ne sont pas parvenues, cette fois-ci, à dissimuler cette vérité : le nombre d'enfants et de femmes tués par Israël, le nombre de maisons détruites, tout le sang des civils de Gaza qu'il a versé. Et après cela, il ose venir se présenter comme un pays civilisé, et prétend faire partie d'un projet ou d'un Axe luttant contre le terrorisme. Bien entendu, c'est là le summum de l'impudence.

 

Et nous devons veiller à ne pas nous égarer, car il y a malheureusement des gens qui peuvent quelquefois, à cause de l'impact du terrorisme sur eux, se dire « Qu’est-ce que j’en ai à faire, d’Israël ? Ma priorité, c'est ce terrorisme qui m'attaque ! » Car le terrorisme takfiri existant aujourd'hui compte parmi les plus grandes adversités auxquelles doit faire face notre Communauté (musulmane). Car (ces terroristes) ne combattent pas sur une base politique, ni pour un projet politique, mais sur la base de l'appartenance religieuse, ou du courant de pensée, ou de l'appartenance sectaire. Et toutes les tueries qui se produisent actuellement dans l'ensemble de la région sont perpétrés sur cette base, et non pas sur une base politique ou pour une lutte politique.

 

Eh bien, dernier point qui nous montre bien qu'Israël est notre ennemi, qui considère-t-il comme une menace ? Qui représente une menace selon lui ? Il y a une seule direction, un seul pays qui représente pour lui une menace : après ce qui s'est passé en Syrie, ce pays a été retiré de la liste des menaces. Il ne reste que l'Iran. La République Islamique d'Iran. C'est pourquoi on a pu voir, durant la conférence (israélienne) d'Herzliya, avant, et après, que l'esprit d'Israël est complètement accaparé et obsédé par l'Iran, par la République Islamique : par son dossier nucléaire, par le développement de sa capacité balistique, de sa situation économique, de sa démocratie, du soutien de son peuple pour ses dirigeants, de la santé de ses dirigeants et de la santé du pays... Pour tout ce qui touche à l'Iran, on peut voir Israël fixer toute son attention dessus et y travailler, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Iran, et au niveau de tous les forums internationaux. La seule cible pour Israël est la République Islamique d'Iran, et, avec elle, les mouvements de Résistance. 

 

Car pour Israël, malgré toute notre considération et tout notre respect pour les mouvements de Résistance et pour nous-mêmes (il n’y a pas de mal si on manifeste notre respect pour nous-mêmes !), les mouvements de Résistance ne sont pas parvenus au stade où ils représentent, du point de vue d'Israël, un danger existentiel. Ce n'est pas honteux de dire la vérité, et telle est la vérité. Oui, les mouvements de Résistance représentent maintenant un danger stratégique, mais ils n'en sont pas arrivés au point de représenter un danger existentiel (pour Israël). Aujourd'hui, sur toute la face de la Terre, le seul Etat, la seule entité, la seule chose qui est considéré par Israël comme un danger existentiel pour lui est la République Islamique d'Iran. Ce sont là des vérités indéniables. Si quelqu'un prétend qu'il en va autrement, qu'il vienne (nous exposer son analyse).

 

Et c'est pourquoi Israël incite le monde entier contre l'Iran : les Etats-Unis, le Congrès... Netanyahu est prêt à brouiller ses relations avec la Maison Blanche en incitant le Congrès contre l'Iran... Israël incite les Arabes (contre l'Iran)... Et beaucoup de ces régimes arabes ont déjà, par nature, de tels calculs, une telle mentalité, une telle vision (hostile à l'Iran). Telle est la réalité. 

 

Question : est-ce que cela ne représente pas, aujourd'hui (je soulève ce point), si on se calme quelque peu, en tant qu'Arabes, en tant que musulmans, en tant que Palestiniens, en tant que peuples de la région, si quelqu'un se pose un peu et réfléchit calmement, loin des balles, des souffrances, des hurlements, des problèmes et des chaînes arabes et qu'il se demande sérieusement : Pourquoi ? Pourquoi donc Israël...  Dans tout ce monde arabe et islamique, dans le monde entier, avec ses un milliard et demi de musulmans, ses Etats, ses armées, ses peuples... Israël ne craint personne, ne se soucie de personne, ne prête attention à personne, sauf l'Iran. Pourquoi l'Iran ? Ne doit-on pas poser cette question à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem) ? Pourquoi cette hostilité totale à l'encontre de l'Iran de la part des sionistes ? Pourquoi ne voit-on rien de cette sensibilité, de cette préoccupation, de cette inquiétude, de cette peur, de cette précaution, par exemple de la part d'Israël à l'égard de l'Arabie Saoudite ? Ou à l'égard de n'importe quel autre régime arabe ? Afin qu'on ne dise pas qu'aujourd'hui, le Sayed (Nasrallah) s'est acharné contre l'Arabie Saoudite. Non, ce n'est qu'une question logique, naturelle : pourquoi ?

 

Aujourd'hui, à l'instant même, les pays arabes et les armées arabes achètent pour des milliards de dollars des avions, des missiles, de l'artillerie, des armes anti-char, des missiles longue portée... Israël ne s'en préoccupe pas le moins du monde, car il y a une certitude, une confiance, une garantie, et pas seulement un engagement écrit : ils ont une confiance et une certitude absolues en cette mentalité officielle arabe, et en ces régimes officiels arabes, au point de n'avoir aucun besoin de garanties ou d'engagements écrits. Et l'expérience en est la meilleure des preuves : depuis 67 ans, qu'ont fait ces Arabes, par exemple, pour la majorité d'entre eux ? En bref, parce qu'Israël sait avec certitude que les régimes arabes officiels leur ont vendu la Palestine, Al-Qods (Jérusalem) et le peuple palestinien. Et la preuve en est tout ce qui s'est passé depuis 67 ans et jusqu'à ce jour.

 

Eh bien, cette année, ils ont rendu visite à Gaza : est-ce que les maisons de Gaza ont été reconstruites ? Quelle est la situation des blessés de Gaza ? Où en est le blocus de Gaza ? Comment vont les habitants de Gaza ? Si une petite partie des milliards de dollars qui sont dépensés pour la guerre contre le Yémen, la guerre contre la Syrie, la guerre contre l'Irak et la répression des populations, était dépensée pour Gaza, n'aurait-on pas aujourd'hui à Gaza une situation plus acceptable ? Ne font-ils pas partie de la Palestine ? Ne font-ils pas partie de cette Communauté (islamique) ? Et pardonnez-moi de m'exprimer à nouveau ainsi, mais aujourd'hui, nous sommes obligés de parler en ces termes, ne font-ils pas partie de la communauté sunnite ? Ne font-ils pas partie des musulmans, qui jeûnent et qui prient ? Pourquoi sont-ils abandonnés ? Car il y a une décision arabe officielle qui ont vendu la Palestine (à Israël). La Palestine n'a pas d'existence (pour eux). Et les Palestiniens sont soumis à la torture et vivent sur des ruines à cause de cela.

 

Et parce qu'Israël sait également que le projet takfiri, qui est parrainé par certains pays arabes, ne se soucie aucunement de la Palestine ou d'Al-Qods (Jérusalem), et que sa bataille est sur d'autres terrains, et que ce projet takfiri sert totalement les intérêts israéliens et détruit pour eux, sans qu'ils fassent d'effort, la Syrie et l'Irak, il participe à la destruction du Yémen, et propage les conflits sectaires et ethniques au sein de l'ensemble des musulmans et des chrétiens, déchire notre Communauté (islamique), et déchire tout le tissu national dans chacun de nos pays, et gratuitement (pour Israël).

 

Qui donc porte encore le drapeau (de la cause palestinienne) ? Je ne dis pas cela pour faire l'éloge de l'Iran, mais pour en venir à une prise de position. Je demande une prise de position. Celui qui continue à porter ce drapeau, à faire face à l'ennemi et à refuser de reconnaître l'existence même de cette entité, quand bien même les négociations et l'accord sur le dossier nucléaire devraient être stoppés à cause de ce point, qu'il s'agisse des discussions actuelles à Vienne qui durent plus longtemps que prévu. Vous vous souvenez que Netanyahu a demandé que l'accord inclue la reconnaissance de l'existence d'Israël par l'Iran. Et je vous le déclare : si l'ensemble du dossier nucléaire devait être clos et qu'on donnait à l'Iran tout ce qu'elle voulait sur la question nucléaire, y compris ce dont elle n'ose même pas rêver, si la condition en était (seulement) la reconnaissance par l'Iran de l'existence d'Israël, la République Islamique d'Iran, la République de l'Imam Khomeini, sous la direction de Son Eminence l'Imam Khamenei, via son gouvernement, sa Chambre des Députés et son peuple, n'accepterait jamais une telle clause, car elle sortirait de sa religion en le faisant.  Ils savent que tel est l'Iran. 

 

Et parce que l'Iran continue à faire face à l'ennemi, c'est elle qui soutient l'Axe de la Résistance, tant ses Etats, ses peuples que ses pays, politiquement, moralement, matériellement, financièrement, en matière d'armements, sur le toit et en plein soleil (à la vue de tous). Et c'est une chose que personne n'ose faire, ou, pour ne pas exagérer, que beaucoup ont peur de faire. Et ce malgré les sanctions sévères que l'Iran subit depuis plus de 30 ans, et la menace de guerre permanente et de bombardement de ses installations. Parce que l'Iran représente une telle menace pour Israël, et pour le projet de domination américaine sur la région, des guerres militaires ont été menées à son encontre par le passé, et des guerres médiatiques, politiques, psychologiques et économiques sont menées contre lui, guerres auxquelles participent les instruments et alliés des Etats-Unis dans la région, et qui ont constitué par leurs actes le meilleur appui pour Israël durant des décennies.

 

En cette Journée Internationale d'Al-Qods (Jérusalem), permettez-moi de m'exprimer en toute franchise avec les musulmans, les chrétiens, les Arabes, les Palestiniens, avec les mouvements de Résistance, et avec quiconque supporte et soutient la cause palestinienne : vous ne pourrez être aux côtés de la Palestine qu'en étant aux côtés de la République Islamique d'Iran. Et si vous êtes les ennemis de la République Islamique d'Iran, alors vous êtes les ennemis de la Palestine et d'Al-Quds (Jérusalem). Pourquoi ? Ce ne sont pas de vains slogans. Car le seul espoir restant, après Dieu l'Exalté et le Très-Haut, pour reprendre la Palestine et Al-Quds (Jérusalem), est cette République Islamique, son aide et son soutien aux peuples et aux mouvements de Résistance dans cette région, et en premier lieu au peuple palestinien. Tant que le monde se divisera en pôles, en camps militaires et en positions, nous devons être clairs et francs : si on veut être sérieux et sincère, si on laisse l'esprit de parti de côté, si on veut être logique, telle est la vision logique : cet ennemi (Israël) reconnait unanimement ce que je dis, il n'y a personne en Israël qui dit autre chose au sujet de la République Islamique d'Iran.

 

Quant aux tentatives de fuir cette prise de position historique et décisive sous le prétexte du « projet perse »... Il n'y a pas de « projet perse » ! C'est de la tromperie pour éloigner les gens d'un allié authentique et sincère des Arabes et des musulmans et de tous les peuples de la région, à savoir l'Iran. Tout propos concernant un projet safavide n'est que des paroles vides de sens, exhumé de l'Histoire ancienne. Tout propos évoquant un prétendu croissant chiite (est vain)... Et du reste, l'Iran est maintenant accusé au Yémen, mais le (prétendu) croissant serait déformé par un tel mouvement. Le croissant devait faire Iran-Irak-Syrie-Liban : comment ce croissant parviendrait-il jusqu'au Yémen ? De qui se moque-t-on ? Ce ne sont que des mensonges concoctés par la mentalité officielle arabe corrompue qui a abandonné la Palestine et Al-Qods (Jérusalem), et si quiconque s'approche pour tendre une main secourable à la Palestine et à Al-Qods, ils vont le présenter comme un ennemi, comme le prouve le fait que le Shah (d'Iran) n'était pas leur ennemi lorsqu'il était allié d'Israël [bien qu'il fut également chiite]. Mais ils veulent maintenant présenter l'Iran comme un ennemi. Comment faire ? Prétendons donc qu'il y a un croissant chiite, qu'ils veulent propager le chiisme, que c'est un projet perse, que c'est un projet Safavi, etc. Ce sont des propos absurdes et vides de sens.

 

 

[...]

 

________________

 


Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, à l'occasion de la Journée Internationale d'Al-Quds (Jérusalem), le 10 juillet 2015.


Traduction & sous-titres : htpp://www.sayed7asan.blogspot.fr

 
***

Aidez Norman Finkelstein à reconstruire un hôpital à Gaza:

Français : http://normanfinkelstein.com/2015/07/11/norman-finkelstein-un-an-apres-la-destruction-de-gaza-collecte-pour-reconstruire-lhopital-al-awda/

Collecte sur https://www.byline.com/project/13



Collecte sur https://www.byline.com/project/13
 
***

Vidéo sous-titrée : https://www.youtube.com/watch?v=qKAT2N41UvA

 



Transcription :

[...]

Israël annonce sa satisfaction face aux guerres civiles qui ravagent toute la région, et œuvre et agit dans ce sens via ses services secrets et de différentes manières pour étendre ces guerres. Et malheureusement, un grand nombre de pays ont été touchés par ce malheur, et on voit ce qui se prépare maintenant contre l'Algérie, et malheureusement, encore une fois, sous un aspect sectaire.

A l'heure actuelle, je n'ai pas d'informations détaillées, je ne prétends pas être spécialiste de ce dossier, mais chaque fois qu'il y avait des problèmes dans certaines régions, les médias parlaient de différences ethniques, ou basées sur des considérations ethniques, à savoir entre Arabes et Amazigh (berbères). Mais j'ai vu, ces derniers jours, que certaines chaînes étrangères (occidentales) diffusées en Arabe [BBC Arabic,France 24, etc.] parlaient de lutte entre les Malékites et les Ibadites. C'est-à-dire que l'Occident veut présenter cela comme un conflit confessionnel et sectaire.

Voilà ce à quoi (l'Occident) œuvre au niveau de l'ensemble de la région.

[...]



Voir la deuxième partie de ce discours : Israël est le terrorisme absolu, son seul ennemi est l'Iran (VOSTFR)


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau