NASRALLAH : VOUS NE SOUTENEZ PAS LA PALESTINE SI VOUS N'AIMER PAS L'IRAN

 
A l'occasion de la journée mondiale d'al-Qods, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours par vidéo-conférence devant des milliers de partisans du Hezbollah et de la Palestine rassemblés dans la Banlieue Sud de Beyrouth.

Voici les idées principales de son discours:

"Que la paix de Dieu soit sur vous. Nous nous retrouvons une fois de plus pour commémorer la journée mondiale d'al-Qods, proclamé par l'imam Rouhollah Khomeiny. L'imam cherchait à garder la cause palestinienne vivante dans les esprits. Jour après jour, la décision de l'imam s'avère de plus en plus sage, à l'ombre des développements dans la région. 

Des millions de musulmans en Iran, dans les pays arabes et islamiques, en Irak, au Yémen, en «Vous ne soutenez pas la cause palestinienne, si vous n’aimez pas la République Islamique» Syrie, en Jordanie, au Soudan, à Gaza, en Turquie et dans des villes européennes commémorent cet événement, signe que les peuples arabo-islamiques pensent toujours à al-Qods.

Au Yémen, des milliers de Yéménites sont descendus dans les rues pour commémorer la journée mondiale d'al-Qods, malgré l'offensive et les bombardements saoudiens.

Alors que le monde entier a soutenu la guerre contre ce pays, le peuple yéménite a fait preuve d'engagement et d'attachement très forts envers la cause palestinienne.

Et le peuple bahreini a commémoré cette occasion pour réitérer son attachement religieux et politique à la cause centrale de la nation. Ni les menaces de Daech ni la répression des autorités n'ont fait fléchi le peuple bahreini.

Le mois de juin dernier, un congrès s'est tenu à Hertzilia qui évoque des dossiers stratégiques. Parmi les recommandations de ce congrès, je cite:

- L'environnement politique et stratégique d'Israël s'est amélioré.

- Les dirigeants sionistes n'ont trouvé parmi la nation du milliard et demi de musulmans aucune menace pour leur Entité. Ils n'ont trouvé aucune menace dans les régimes, les armées et l'arsenal militaire des pays arabes.

- Par rapport à la Syrie, les Israéliens sont confortés face à l'affaiblissement et la destruction de ce pays. Partant de là, des dirigeants sionistes vont appeler les pays du monde à accepter l'annexion par Israël du plateau du Golan.

- Sur le Yémen, Israël est satisfait du rôle saoudien et veut tisser des liens stratégiques avec Riyad pour repousser le danger yéménites.

- Les Israéliens ont même appelé à une alliance arabo-israélienne pour faire face au terrorisme: l'Iran et les mouvements de résistance. Israël l'hypocrite prétend sympathiser avec l'Egypte dans le Sinaï et défendre les druzes tout en soutenant de toute force le front al-Nosra.
Ce pays fondé sur le terrorisme, de nature terroriste, qui commet les pires crimes de guerre à Gaza, veut lutter contre le terrorisme. Israël prétend être un pays civilisé.

- Le seul pays qui menace Israël pour les sionistes est l'Iran. pour cette raison, ils travaillent jour et nuit contre tout ce qui se rapporte à la République islamique. Les mouvements de résistance constituent une menace stratégique mais non existentielle. Seul l'Iran est une menace existentielle pour l'ennemi sioniste. Pour cela, Israël déploie tous ses efforts pour provoquer le monde entier contre l'Iran. Pourquoi à votre avis? Parce que les armées arabes qui remplissent leurs dépôts de toute une panoplie d'armes, ne réfléchiront point à attaquer Israël. Tout simplement, Israël est tranquille parce que les arabes lui ont vendu la cause palestinienne et la Palestine. Israël connait aussi que le projet takfiriste parrainé par des pays arabes lui rend un grand service à travers la destruction de la Syrie et l'expansion de la division sectaire.

- Seul l'Iran brandit la bannière de la Palestine et refuse de relâcher la cause palestinienne. Sachez que si l'Occident pose comme condition à l'Iran de reconnaitre l'existence d'Israël pour conclure l'accord nucléaire, la République Islamique sera ferme dans le rejet de cet accord.

- Les alliés des Etats-Unis mènent une guerre sans merci contre les peuples de la région.

- A tous ceux qui aiment la Palestine: Vous ne pouvez prétendre soutenir la cause palestinienne si vous n'aimez pas la République Islamique. Simplement, parce que l'Iran est le pays qui achemine les aides humanitaires et militaires en faveur de la lutte du peuple palestinien. Pour les pays arabes, quiconque cherche à renforcer le statut de la Palestine devient un ennemi.

- Il faut trouver une issue politique à la crise syrienne, et cesser le soutien aux groupes armés. Mais d'aucuns empêchent une solution pacifique et continuent leur politique illusionniste. Ne comptez ni des jours, ni des mois, ni des années. La ténacité de l'armée syrienne dans plusieurs régions du pays a mis à échec les tentatives de la détruire. La Syrie est forte et le restera. Les alliés de la Syrie resteront ses alliés. Nous sommes avec la Syrie et avec les revendications du peuple et les réformes. Mais nous sommes contre la guerre takfiriste, et quand nous combattons en Syrie, nous le faisons publiquement. Chacun de nos martyrs est un martyr en faveur de la Syrie résistante.

- Le chemin d'al-Qods ne passera point par Jounieh, mais le chemin d'al-Qods passe par le Qalamoun, par Souweida, Hassaké parce que quand la Syrie tombe, la Palestine tombera.

- Nous réitérons notre condamnation de l'offensive saoudienne barbare et inhumaine. Les échecs se multiplient et les objectifs de la Tempête de fermeté n'ont point été réalisés. Toutefois, la décision du peuple yéménite vers l'indépendance et la souveraineté n'a point été ébranlée.
L'Arabie Saoudite doit descendre de l'arbre et le défenseur de sa liberté continuera sa lutte jusqu'à la fin de la guerre. Je pense que l'Arabie a usé tous ses objectifs.

- Sur le Koweit: nous condamnons les attentats terroristes contre les mosquées mais nous devons souligner que le Koweit, régime et peuple, ont présenté un modèle formidable pour riposter à ces attentats. Je souhaite que ce modèle soit appliqué dans le reste des pays arabes. Vraiment, chapeau bas! Il y a eu une condamnation globale des attentats qui visent à semer la division sectaire dans le pays. Le peuple et le régime du Koweit ont transformé la menace en une opportunité. Ils ont renforcé leur pays face à cette menace terroriste.

- Contrairement à Bahrein, au lieu de profiter de cette menace pour appeler au dialogue et au partenariat. Au lieu d'annuler les verdicts injustes envers les prisonniers politiques, les autorités ont continué à exploiter les menaces pour augmenter la répression du peuple.

- Passons sur le Liban: il y a quelques semaines, il était clair que le pays se dirigeait vers un grand problème lié au gouvernement. Les promesses données au Courant patriotique libre et au général Michel Aoun n'ont pas été tenues. Certains ont cru que le Hezbollah ne prendra pas la défense du général Aoun parce qu'il est occupé ailleurs.

Nous ne prendrons pas part à la mobilisation populaire aouniste? Parce que les adversaires vont la dévier de ses objectifs principaux. Ils vont parler des pourparlers à Vienne, du renversement du gouvernement et de tous les autres dossiers qui feront perdre les objectifs de cette mobilisation.

Ni le général Aoun ni ses alliés ne veulent entraver l'action du gouvernement. Nous réalisons que la chute du gouvernement fera exploser le pays entier. Nous avons besoin de s'entendre ensemble surtout en l'absence de président. Personne n'a profit à saboter l'action du gouvernement.

Au sujet de l'action du Parlement, nous soutenons le retour des séances parlementaires, et nous appelons à une session exceptionnelle pour le Parlement pour relancer son action. Nous pouvons s'entendre pour assurer la légitimité de cette session. Le Courant du futur doit venir s'asseoir avec le général Aoun pour tenir à ses promesses.
Miser sur le temps est un choix erroné, miser sur l'abandon du général par ses alliés est aussi erroné.
Il faut un dialogue bilatéral entre le Courant du Futur et le général Aoun pour diriger les affaires du pays.
En cette conjoncture politique et sécuritaire, le Liban a besoin du dialogue et de la cohabitation entre les différentes communautés pour sauver le pays. Mettons tous le Liban à l'abri de la tempête qui frappe la région.

En cette journée d'al-Qods, le seul choix restant devant le peuple palestinien est le choix de la résistance. Ceci est démontré par l'expérience.
En cette journée, nous au Hezbollah réitérons notre engagement de rester la résistance qui défend son peuple et la nation ainsi que les lieux saints face au projet colonisateur et destructeur, quels que soient les sacrifices.

Que la Paix de Dieu soit sur vous".

Source : French.alahednews

10-07-2015 | 19:25
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau