S. NASRALLAH : LA COLERE DES SAOUDIENS EST DUE A LEURS ECHECS CUISANTS

S. Nasrallah: la colère des Saoudiens est due à leurs échecs cuisants
L’équipe du site

Le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a affirmé que la colère des Saoudiens contre le Hezbollah en particulier revient aux échecs cuisants qu'ils sont subis en Syrie, en Irak, à Bahreïn et au Yémen.

S’exprimant lors de la cérémonie de deuil consacrée à l’un des commandants militaires de la Résistance islamique , Ali Ahmad Fayyad,  surnommé Alaa le bosniaque, tombé en martyre en Syrie depuis une semaine, Sayyed Nasrallah a estimé que «  les réactions arabes et musulmanes qui ont rejeté ou condamné la décision du Conseul de coopération des pays du Golfe (CCG) revêtent une importance majeure , d’une part à cause de leur ampleur car elles prouvent que la Résistance jouit toujours d’une valeur et d’une reconnaissance parmi les peuples arabes et musulmans de  la Nation. Mais surtout , en raison des messages qu’elles portent à l’entité sioniste »...

Parmi ces messages, son éminence relève: « ne croyez jamais qu’un jour viendra où votre présence (aux Israéliens, ndlr) dans la région sera considérée comme naturelle par les peuples de la Oumma, jamais vous ne serez les amis des peuples de cette nation. Vous êtes ses ennemis, des terroristes, des criminels »..

Evoquant les différentes étapes du jihad du commandant martyr Alaa le Bosniaque, son éminence en a profité pour parler du soutien que le Hezbollah a apporté aux bosniaques musulmans lors de la guerre civile contre les forces serbes , soulignant: « nous avons envoyé un petit groupe de nos hommes – dont Alaa le bosniaque- en Bosnie-Herzegovine afin d’apprendre aux  bosniaques musulmans comment  se défendre face aux forces serbes, comment protéger l’honneur de leurs femmes.. Nous avons agi par devoir religieux et humain, ces musulmans étaient sunnites, mais ils étaient opprimés, notre devoir consistait à leur venir en aide tout simplement, tout en sachant que nous n’avons aucun impact sur l’équation politique ni d’ailleurs nous cherchons à interférer dans leurs affaires politiques ».



Les principaux points de son discours :

 

Afin de couvrir toutes les étapes jihadiques du martyr Alaa le bosniaque, j’évoquerai quatre étapes : au Liban-sud, en Bosnie-Herzegovine, en Irak et en Syrie. Enfin je terminerai par la décision du CCG qui a qualifié le Hezbollah d’organisation terroriste et les réactions de condamnation contre cette décision..

Au Liban-sud :

Dans cette étape, soit dans tous les débuts de la résistance, Alaa étaint encore un très jeune homme quand il a rejoint les rangs de la Résistance islamique. Il a commencé en tant que combattant et il est mort en martyre en combattant car c’était un homme de terrain. Il a effectué des missions de reconnaissance, de combats sur différents fronts, de formation, pour ensuite participer dans des opérations de capture des soldats israéliens afin de les échanger avec nos détenus.. Il est ensuite devenu un des élites de la résistance pour finir comme  l’un des chefs de la résistance islamique..

Ce chef -avec le reste des martyrs- a participé à la Libération du Liban-sud en l’an 2000 et aussi à la victoire du Liban en 2006 face à l’agression israélienne.. Sans conteste, cet homme a réalisé des victoires pour la Résistance et pour le Liban, mais aussi c’était un homme d’initiatives, il a contribué à développer  les capacités défensives de la résistance: sa structure, à former des combattants, il a contribué à faire de la résistance cette force dont  l’ennemi israélien redoute..  

Hajj Alaa représente une génération de jeunes hommes qui ont cru en la résistance.. cette génération qui -depuis le début  comme c’est le cas de tous les mouvements islamiques et de résistance palestinienne- n’a pas attendu une stratégie arabe unie.. Elle n’a pas attendu les pays arabes ni la Ligue arabe ni les armées arabes d’agir.. Or, les Libanais savent que si nous avions attendu une stratégie arabe unie,  Israël  aurait occupé le Liban-sud, puis la Békaa, puis le Nord du Liban pour mettre sa main sur la capitale Beyrouth..  Personne ne conteste plus ce point.

Sans la résistance, sans ces hommes, sans les diverses factions de la  résistance libanaise,  Israël aurait annexé le Liban, et ses hommes et ses femmes seraient détenus dans les geôles israéliennes..

Le choix de libérer notre terre a été la résistance. La libération du reste de nos terres notamment les hameaux de Chebaa n’attend pas une résolution de l’ONU ou  de la Ligue arabe..
Les  pays arabes qui nous ont qualifiés de terrorisme n’ont rien avoir avec  la résistance, ils n’ont rien avoir avec ses armes, ses missiles, la fourniture de munitions, à l'exception d'un seul pays: la Syrie.  Ils n’ont rien offert à la résistance pour affronter l’ennemi israélien, ni à la résistance palestinienne.. Ces pays qui nous accusent de terrorisme, pourquoi ne soutiennent-ils pas la résistance palestinienne qui n’est pas  terroriste ?..

La résistance islamique tient sa force dans l’équation armée-résistance et peuple. C’est ce trio qui protège le Liban de l’agression israélienne, qui empêche Israël de réaliser ses ambitions au Liban comme bon lui semble, en toute impunité.. Par contre, ceux qui parient sur une stratégie arabe unie, sur la Ligue arabe, ceux-là misent sur des illusions. En 2006 nous les avons prévenu, nous leur avons dit que nous ne demandons rien de personne, nous ne voulons de vous, ni armes, ni argent, seulement laissez-nous en paix, laissez le peuple libanais en paix. Sachant qu’ils veulent non seulement s’en prendre à nous mais aussi au Liban..

Bien au contraire, au lieu de cela, et de l’aveu de l’ennemi israélien, des pays arabes ont contacté les responsables israéliens les exhortant à poursuivre la guerre contre nous en 2006.. Le même scénario s’est répété dans les guerres israéliennes contre Gaza contre le peuple palestinien..

Cette équation qui est la force de la résistance est devenue une force de dissuasion  contre  l’ennemi israélien, cet ennemi  qui parle tous les jours de la résistance, de ses capacités défensives,  de ses commandants,  de ses missiles. Désormais, l’ennemi israélien  nous redoute, il calcule avant de lancer toute agression contre nous..  

Si les pays arabes sont restés absents durant les guerres israéliennes, par contre les peuples de la nation qui depuis le début de la présence israélienne dans la région souffrent le martyre, ont vu dans la résistance islamique un espoir, un horizon unique pour que la nation retrouve sa dignité. Donc il est tout à fait normal d’avoir autant  de réactions populaires, de partis politiques, de mouvements,  s’élever contre les pays arabes qui ont qualifié le  Hezbollah de terroriste..

Ces pays arabes parlent d’identité arabe ou de dignité arabe, mais je vous pose la question suivante:  qui donc a humilié les Arabes, qui a humilié la nation arabe, qui a humilié les dirigeants arabes ? Si ce n’est Israël à travers la poursuite de ses agressions, de ses violations, de sa politique de judaïsation de la mosquée alAqsa – violant la sainteté de nos lieux sacrés-, de son occupation toujours d'une terre arabe..  

Lorsqu'une armée se défend contre Israël,  lorsqu'une résistance affronte  Israël,  lorsqu'un Etat se soulève contre Israël, que font ces pays arabes ? Ils les empêchent de se dresser contre Israël, ils les combattent. Et à leur tête l’Arabie-saoudite.. L’histoire arabe en témoigne depuis Abdel Nasser (l'ancien raïs égyptien, ndlr)  en passant par la résistance palestinienne.. Or, tous ceux-là ne sont pas chiites, ils sont sunnites alors pourquoi  l’Arabie s’est opposée à leur lutte contre Israël ?? Et donc, l’argument d’un conflit chiite-sunnite n’est qu'un mensonge, c’est du sable que ces pays arabes jettent dans les yeux à la Oumma...


 

En Bosnie-Herzegovine:


Je ne voulais pas parler de la Bosnie mais du fait que le martyr Ali Ahmad Fayyad était surnommé Alaa le bosniaque , beaucoup se sont interrogés sur la raison de ce surnom.


Quand la Yougoslavie s’est divisée en plusieurs états sous l’effet d’une guerre civile sanglante, les musulmans de la Bosnie ont subi les pires persécutions de la part des forces serbes. Ils ont été victimes de massacres horrible: des femmes sont été violées par les forces serbes.. bref,  c’était une tragédie pour le monde entier..

Au Liban, il y  avait deux avis : ceux qui soutiennent l’avis wahhabite qui consistait à soutenir les musulmans de la Bosnie en faisant porter la responsabilité de ce qui se passe là-bas aux chrétiens ici. Cet avis estimait nécessaire de faire pression sur les chrétiens au Liban, en l’occurrence  les orthodoxes à travers une série d’actes hostiles contre eux. Les partisans de cet avis ont alors attaqué des églises, ont posé des bombes sous les ponts, tout le monde se souvient de cette période au Liban, fort heureusement les responsables libanais de l’époque ont pu mettre un terme à ce genre d’actes violents.. Bien entendu, ceux-là n’ont rien avoir avec l’Islam sunnite..

Le deuxième avis était contre l’idée de faire  assumer la responsabilité aux chrétiens ici. Mais comme il y a des gens opprimés en Bosnie,  alors il a été question de les aider par des armes, de l'argent, de la nourriture, des médicaments. Il était plus logique d’aller chez eux et de les aider. Le  Hezbollah adoptait ce deuxième avis, et donc,  malgré nos modestes capacités de défense à l’époque, un  petit groupe d’hommes a quitté le Liban, avec à leur tête le martyr Alaa, pour se rendre en Bosnie, et aider des gens démunis et persécutés.

Ils se sont rendus dans un pays étranger, où la nature est sauvage, où l’on parle une langue étrangère, et pourquoi ?

 A vrai dire,  il s’agit d’une question morale et humaine, d'un devoir religieux. Tout en étant parfaitement conscients que nous ne pouvions pas changer l’équation, nous voulions  tout simplement aider des gens opprimés avec le peu de capacités que nous avions.. nous leurs avons offert une formation, notre expertise d'à l'époque, nous avons construit des camps d'entrainement en coordination avec les responsables bosniaques et nous avons perdu un martyr là-bas. Nos hommes ont  passé de long séjours en Bosnie et ils ont combattu aux côtés des bosniaques.. Est-ce qu’offrir une aide à des  opprimés est du terrorisme ?.. Nous nous sommes rendus en Bosnie parce qu’il y avait  des gens qui se faisaient égorger et nous voulions leur apprendre à se défendre . Dites-moi où cela est contraire à la morale, au droit, à la religion ? Puis, on nous accuse de confessionnalisme !  Mais les musulmans de Bosniaque n’étaient pas chiites, ils étaient sunnites. De plus, nous n’avions  nullement l’intention d’interférer dans les affaires politiques du régime ou d’influencer les décisions politiques..

A ces pays arabes qui nous ont qualifié de terrorisme, je leur dis nous avons défendu l’honneur des hommes sunnites en Bosnie, oui nous avons protégé leurs femmes..  Jamais nous ne nous sommes vantés de notre action là-bas,  ou nous n'en avons fait de la publicité. Ce  n’est qu’aujourd’hui que nous en parlons à cause du martyr Alaa le bosniaque..

 

En Irak:

Quand Daech a occupé d’importantes régions en Irak, au point de  menacer la capitale Bagdad, quand Daech a pris en otage tout le peuple irakien : sunnites, chiites, turkmènes, kurdes, chrétiens, sachant que selon les statistiques officielles, ce sont surtout les sunnites qui ont le plus souffert des persécutions de Daech (..) tout le monde en Irak a appelé à lutter contre Daech et la fatwa de Sistani (référence religieuse irakienne de premier rang, ndlr)  en a appelé au jihad contre Daech et donc  des milliers d’hommes irakiens se sont joints aux rangs de la résistance irakienne.. Daech a non seulement menacé l’Irak mais tout autant les lieux saints en Irak,  car il ne respecte rien, il démolit tout.. Certes, les Irakiens n'ont pas attendu une stratégie arabe unie pour se mobiliser contre Daech. Encore moins nous..

Et donc, au milieu de  la nuit, littéralement au milieu de la nuit,  j’ai appelé Alaa et ses  hommes, nous avons appelé des hommes qui combattaient sur d’autres fronts, en Syrie, nous avons réunis des cadres, des  chefs, des combattants et ils ont pris l’avion pour Bagdad, dans le secret sans faire de publicité..  Car peu de gens pouvaient comprendre notre présence en Irak.  Nous avons combattu sous la direction irakienne et j’insiste sur ce point. Jamais nous ne sommes intervenus dans leurs questions internes, dans leurs élections, dans leurs décisions politiques comme le fait l’Arabie dans d’autres pays..

Nous avons combattu en Irak..Oui, mais contre qui ? Contre Daech : cette organisation que le monde entier a qualifiée de terroriste, même la Ligue arabe et le CCG l’ont qualifié de terroriste.  Et donc, dites-moi où notre combat en Irak relève du terrorisme ?!

Alors que les pays arabes ont formé une coalition appelée islamique pour combattre le terrorisme de Daech sous la direction américaine !

Dites-moi comment pouvez-vous convaincre les gens de cette logique ? Qu’a pu réaliser cette coalition comme victoires contre Daech ? L’a-t-elle affaibli ? Alors que nous combattions en Irak sous une direction irakienne car nous respectons la souveraineté de l’Irak. Hélas, l'un des princes arabes est monté au créneau pour exiger que Daech soit mis dans le même sac que les combattants volontaires en Irak et le Hezbollah . Sachez que sans les forces des comités populaires, sans les forces de l’armée irakienne,  Daech aurait investi les palais des monarchies et des principautés arabes..

Pourquoi autant d’arrogance, de déni,  de reniement?.. Même Obama a reconnu  que 40 pour cent de ce que contrôlait Daech ont été récupéré.. Une reconnaissance qui confirme le bien-fondé de nos efforts, et vous appelez cela du terrorisme ?  La  vraie chevaleresque arabe se traduit dans la défense des opprimés, des femmes et des enfants, dans le respect de l’autre..

 

En Syrie:

Beaucoup se sont posés la question sur la présence du hezbollah en Syrie sur la base que le Hezbollah est une résistance contre Israël alors pourquoi combattre en Syrie ou ailleurs.. En effet, ce point mérite d’être soulevé et nous comprenons ce genre d’interrogations.. Nous l’avons à maintes fois répété et nous le réitérons, nous assumons nos responsabilités quand le devoir religieux et moral nous appelle.. Or, en Syrie Daech représentait une réelle menace au point que la situation en Syrie se détériorait dangereusement..

Ceci étant, nous sommes des gens qui – avant toute action- étudient toute situation et font des calculs sur tous les plans moral, religieux, militaire, économique, social  etc..

Cela dit, le premier qui s’est rendu en Syrie est le martyr Alaa le bosniaque où il a été blessé grièvement.. mais à peine rétabli, il est reparti en Syrie.. il a sept enfants.. le martyr Alaa - comme beaucoup qui se trouvent en Syrie- est parfaitement conscient de l’enjeu que représente la chute de la Syrie, son importance stratégique.. c’est notre décision de combattre en Syrie et nous n’avons pas honte ou peur de personne pour le dire..



Pourquoi l'Arabie a qualifié le Hezbollah de terroriste?


Aujourd’hui, le Liban affronte la colère saoudienne et tout le monde s’interroge comment apaiser sa colère ? Certains se demandent  pourquoi cette colère ? Personnellement je comprends son courroux, car quand quelqu’un subit des échecs cuisants successifs, c'est normau qu'il s'emporte...

En Syrie, l’Arabie éprouve une immense colère car la situation actuelle du régime est toute autre de ce qu’elle avait planifié. Elle misait sur la chute du régime. Je me rappelle au début dela crise, lorsque nous avons parlé de la solution politique avec les différentes factions syriennes de l'opposition, leur rapportant que la direction syrienne est prête à discuter avec vous pour parvenir à un règlement politique, la réponse était un non catégorique . Certains nous disaient que la question de la chute du pouvoir syrien est une question de temps, de quelques semaines, puis des mois… 

Et nous étions au courant qu’un  des princes saoudiens était venu en personne dans la région pour distribuer des sommes d’argent..

Après cinq années de guerre contre la Syrie, cette dernière résiste toujours, elle se tient debout, elle lutte. Et son armée et son peuple réalisent des victoires. Voire le monde  a repris contact avec l’Etat syrien et donc tous les paris de l’Arabie concernant la Syrie sont tombés à l’eau : elle voulait  que l’OTAN débarque en Syrie etc..

Même scénario au Yémen.. l’Arabie a cru qu’elle pouvait régler la question yéménite militairement  en quelques jours.. Au début de la crise, l’opposition à Sanaa nous a rapporté que les partis yéménites s'étaient mis d’accord sur tous les points, et qu'il ne restait qu’à signer. Sauf que l’Arabie est intervenue pour saboter toute entente et imposer son règlement militaire.. Et, le résultat elle s’est embourbée dans l’engrenage yéménite..

Mais le plus scandaleux dans la guerre saoudienne, c’est que cette guerre a renforcé Daech, cette organisation que tout le monde s’accorde à taxer de  terroriste.. Et les événements récents ne font que prouver encore plus leur terrorisme.

A titre d’exemple,  un couvent pour des musulmans du troisième âge, où des bonnes sœurs et des infirmières indiennes s’occupent de ces vieillards,  qu’a fait Daech ? Elle a massacré tout le monde, elle a tué les religieuses et les infirmières... et les vieillards musulmans en passant : tel est le cerveau de Daech.  Ces massacres ont eu lieu dans le sillage de l'offensive saoudienne ! 

Mais moi je vous assure que le peuple yéménite vaincra! Telle est la logique divine, la loi de l'histoire, selon laquelle tout peuple opprimé qui résiste et lutte ne peut que vaincre contre son tyran quel que soit ce dernier..

Et donc, l’Arabie subit des échecs en Syrie, au Yémen, à Bahreïn où  elle n’a pas réussi à mater le soulèvement populaire de Février. Bien au contraire ce soulèvement se poursuit pacifiquement malgré les mesures répressives, les détentions arbitraires, les martyrs etc..  

Ne pouvant faire face à son échec, l’Arabie a besoin d’un bouc émissaire, elle nous accuse de son échec. Mais soyons réalistes, si nous étions vraiment  responsables de ses échecs, il nous faudrait en être fiers. Mais à vrai dire cela est techniquement impossible,  ils exagèrent..

Au Liban, l’Arabie a jeté sa colère sur l’armée libanaise, sur le gouvernement..Or,   les libanais savent que le projet saoudien en Syrie consiste uniquement à renverser le régime syrien, peu lui importe qui succédera à ce régime : Daech, l’opposition..  Si la Syrie n’avait pas résisté où serions-nous aujourd’hui ?  Celui qui lutte contre Daech  en Syrie défend les intérêts nationaux du Liban.. Et donc, il ne convient pas de faire chanter les Libanais qui travaillent chez vous en leur imposant le choix entre rester et accepter que leurs femmes soient prises en esclaves par Daech et entre quitter le pays parce qu’ils refusent la logique takfiriste de Daech..

L’Arabie a annulé son don à l’armée libanaise sous prétexte que ces armes pourraient passer entre les mains du Hezbollah ! Depuis  l’accord de Taëf, jamais il n'a été question que nous avons pris quoique ce soit de l’armée !  Alors pourquoi l’annuler ? l’Arabie a jeté sa colère sur l’armée libanaise, elle a puni le gouvernement libanais parce que nous combattons Daech en Syrie..
Puis il y a eu la décision d’inscrire le Hezbollah sur la liste des terroristes..

 Lors de la réunion du conseil des ministres de l’Intérieur arabes, l’Arabie a tenté de faire glisser cette qualification dans le communiqué final, en catimini, dans l’espoir que cela passera sans attirer l’attention.. Sauf que le ministre irakien de l’Intérieur a relevé la phrase et l’a refusé, suivi par le ministre algérien, puis libanais.. Nous les remercions tous. Et donc l’unanimité arabe ne s’est pas réalisée..


Par la suite, une série de  réactions du monde arabe a déferlé, condamnant la décision du CCG et rejetant en bloc cette qualification, à commencer par la réaction tunisienne : en effet, des partis politiques, des associations, l’Etat et le peuple tunisien ont exprimé leur rejet unanime de cette qualification. Nous remercions le peuple tunisien qui a exprimé sa conviction..


Alors que nous,  nous n’avions rien demandé  à personne, au cours de nos réunions internes nous nous sommes mis d’accord de ne contacter personne.  Les  réactions de la Mauritanie, du Pakistan, de l’Iran, de la Jordanie, de l’Algérie étaient   solidaires avec nous.. Nous remercions tous ceux qui ont rejeté ou condamné ou exprimé leur solidarité avec nous.

Ces réactions revêtent une certaine importance et pour cause :

-L’importance de ces réactions réside d’abord dans le fait qu’elles ont confirme le statut et la valeur de la résistance pour les peuples de notre nation

-ceux qui ont adopté une position contre la décision (des regimes arabes, ndlr) savent qu’ils risquent de s’exposer  à l’oppression de l’argent,  à la persécution, à la menace, à l’oppression takfiriste saoudienne. Et donc ces réactions sont un cri  face à un tyran qui domine avec l’argent, le takfirisme et les médias..

-L’importance des réactions réside aussi dans le  message qu’elles adressent à Israël. Cette dernière s’est réjouie de la décision du CCG, mais sa joie s’est transformée en amertume car Israël a voulu montrer qu’elle était l’amie des sunnites. 

Certains ont mal traduit mes propos je n’ai pas dit que les sunnites sont des alliés d’Israël... jamais...

Le message adressé à Israël est le suivant: jamais votre présence  dans cette région sera considérée par la Umma comme  naturelle,  jamais vous ne serez les amis des peuples arabes. Toujours vous serez des ennemis, des terroristes..Alors votre joie n’est qu’illusion car vous avez constaté que personne dans la nation arabe ne vous veut.. Israël est l’ennemi et le restera. Aucun régime arabe ne pourra normaliser ses relations avec Israël. Ni pression des médias, ni argent, ni sédition confessionnelle ne pourront rien y changer.. oui.. Prenez comme exemple l’Egypte qui a signé les accords de Camp David, parce qu’un député égyptien a accueilli un responsable israélien dans sa demeure, il a été chahuté au parlement où il a été accueilli avec des chaussures, alors que l’Egypte entretient des relations diplomatiques avec Israël et dispose d'une ambassade israélienne..  

Tous ceux  qui veulent se ranger aux côtés d’ Israël, cette occupation criminelle et terroriste,  tomberont avec elle .. tel est le message final..
 

 

Source: Spécial notre site

06-03-2016 - 18:27 Dernière mise à jour 07-03-2016 - 12:53 | 3065 vus
 
 
 
 

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau