S. NASRALLAH : LES USA ONT RECRUTE DAESH POUR COMBATTRE LA RESISTANCE

S.Nasrallah: Daesh recruté par les USA pour combattre l’axe de la résistance
L’équipe du site

Daesh a été recruté, financé et dépêché vers notre région pour combattre l’axe de la résistance, c’est ce qu’a affirmé le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, dans un discours ce jeudi retransmis par AlManar, à l’occasion de la journée des blessés de guerre de la résistance islamique au Liban.

S.Nasrallah a cité comme preuve les déclarations et confessions du général américain à la retraite Wesley Clark qui a affirmé lors d’une interview avec la chaine américaine CNN, le 17/2/2015, que les Etats-Unis avaient créé Daesh pour combattre le Hezbollah et ternir son image.

Voici les principaux points de son discours :

Tout d’abord je vous félicite pour les anniversaires du petit fils du prophète Mohammad (S) l’imam Hussein, Zein al-abidine (fils de l’imam Hussein) et abou al-fadol Abbas (frère de l’Imam Hussein) et pour la naissance de l’imam Mahdi (12ème imam).

Je  voudrai aborder 3 titres lors de mon discours: la situation générale dans la région, les élections municipales au Liban, et un mot pour les blessés de la résistance. 

Cette résistance qui a combattu le projet sioniste et combat aujourd'hui les takfiristes.

Aujourd’hui on commémore la Nakba de mai 1948 c’est à dire l’usurpation de la Palestine et de ses lieux saints. 20 villes et localités palestiniennes ont été occupées par les sionistes, des milliers de familles tués et chassés de leurs terres. Les conséquences de cette Nakba et la souffrance infligée aux Palestiniens persistent jusqu'à nos jours. Les colonialistes britanniques avaient dépêché en Palestine les gangs sionistes dans le but de créer l’entité sioniste, conformément à leur projet colonialiste d’usurper la Palestine.

Dans nos jours, notre région fait face à un autre type de Nakba, voire plus dangereux. A l’instar des colonialistes britanniques, les Etats-Unis et leurs alliés régionaux ont dépêché vers notre région les groupes takfiristes cruels des quatre coins du monde pour détruire la volonté de la résistance chez nos peuples, nos partis, et nos gouvernements.

Mais il y a une différence primordiale entre les deux projets. Aujourd’hui, les hommes, femmes, partis … sont déterminés à avorter le projet américain et leurs outils dans notre région. Les blessures de nos combattants et nos martyrs en témoignent.

Daesh a revendiqué hier les massacres à Bagdad qui ont fait près de 100 martyrs et des centaines de blessés.

Lorsqu’ils (daeshistes) sont vaincus sur le champ de la bataille, ils se vengent des civils. Ils ont fait pareil en Syrie et au Liban.

Quand l’Ayatollah Sayed Ali Khamenei et des hauts dirigeants imputent la responsabilité de ces actes abominables aux Etats-Unis, certains émettent des doutes. Pourquoi les Etats-Unis coopèrent avec de tels groupes ?

Je voudrai vous citer les témoignages des dirigeants américains avouant le soutien de leur administration à de tels groupes.

Le 25/8/ 2009, la secrétaire d’Etat à l’époque, Hillary Clinton,  a déclaré devant les députés du Congrès ce qui suit: « Rappelez-vous que les Etats-Unis avaient financé depuis 20 ans les groupes takfiristes face à l’Union soviétique. Le président Reagan avait ordonné le recrutement des « moujahidines » -qui n’ont rien à voir avec la lutte contre l’occupant israélien- et ce, en coopération avec les renseignements pakistanais et les wahhabites de l’Arabie saoudite pour vaincre l’Union Soviétique. Aujourd’hui on sème ce qu’on a récolté »…

Le Pakistan souffre toujours des conséquences de cette intervention, à savoir attentats dans les mosquées, églises et parcs.

Aujourd’hui, les Etats-Unis, l’Occident et Israël ont un problème avec l’axe de la résistance: l’Iran, la Syrie, les forces de résistance au Liban, en Palestine, en Irak et au Yémen.

Ils n’ont pas de problème avec la religion, l’Islam amis avec la culture, la pensée et la volonté de la résistance … Ils sont opposés aux mouvements qui refusent l’occupation, l’hégémonie américaine et le pillage du pétrole de la région.

Après leur défaite au Liban, à Gaza, les israélo-américains et cie ont eu recours au modèle précédent (adopté en Afghanistan) pour détruire cet axe.

A suivre

 

Source: Al- Manar TV

12-05-2016 - 19:05 Dernière mise à jour 12-05-2016 - 19:52 | 321 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=302718&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau