S. NASRALLAH : NOTRE NATION AFFRONTE UNE NOUVELLE NAKBA, LE TAKFIRISME

Sayyed Hassan Nasrallah : notre nation affronte une nouvelle nakba,le takfirisme
L’équipe du site
 

Le secrétaire général du Hezbollah , sayyed Hassan Nasrallah a mis en garde la nation islamique contre le danger "d’une nouvelle nakba celle du takfirisme américano-sioniste".

Evoquant la bataille de Qalamoun, son éminence a souligné les conséquences tactiques de ce qu’il a appelé «  un exploit militaire sans précédent » notamment "la récupération d’un territoire assez accidenté , avec des montagnes et des monts d’une hauteur de plus de 2000 m de la mer, des bases militaires , des camps d’entrainement, des usines de fabrications de voitures piégées sans compter des passages de transit d’armes et de munitions et d’hommes stratégiques"…

Sayyed Hassan Nasrallah a,  par ailleurs, salué la résistance pacifique du peuple bahreini , dénonçant au passage "le silence morbide de la communauté internationale face à ce qui  se passe dans les geôles bahreïnies".

Concernant le Yémen, son éminence s’est étonnée "de la violence des raids saoudiens qui n’épargnent ni les hôpitaux ni les mausolées ni les lieux saints ni mêmes les mosquées datant de la période islamique, alors que l’ennemi sioniste, réputé pour ses crimes sauvages , qui n’hésite pas à éventrer des femmes enceintes, n’a jamais bombardé des lieux saints ou des mausolées ou des lieux historiques"..

Enfin, son éminence a souligné "la nécessité de trouver une solution à la crise présidentielle au Liban", appelant "les diverses forces politiques libanaises à prendre au sérieux les dires du général Aoun et à étudier ses propositions de solutions".

 

Les principaux points de son discours :

 

Avant d’évoquer les principaux titres de mon discours, j’ouvre une parenthèse personnelle mais nécessaire compte tenu de la multiplication des rumeurs concernant ma santé voire ma vie..

Concernant ma santé, je tiens à vous rassurer que  je ne souffre de rien -grâce à Dieu- je suis en pleine forme voire je ne prends aucun médicament et cela est en soit une Bénediction du Tout-Puissant.

Concernant la rumeur sur ma mort, sachez d’abord que la question de la  vie et de la mort dépend de la volonté de Dieu, mais aussi la mort de quelqu’un  n’est pas quelque que chose qu’on peut dissimuler  et donc comme vous pouvez constatez que je suis bel et bien en vie et en pleine forme..

De même, certains réseaux sociaux ont douté de la limonade que je bois durant mes discours, insinuant que cela fait partie d’un traitement. Or, il est tout à fait normal pour une personne qui parle durant plus d’une heure de se désaltérer.

Venons-en aux titres de mon discours,  nous célébrons diverses commémorations, certains sont heureuses d’autres malheureuses : nous avons celle de la mission prophétique, mais aussi de la nakba,  des accords de Mai etc.

 Pour ma part, j'évoquerai la nakba, la bataille de Qalamoun, les élections présidentielles libanaises, le Bahrein et le Yémen..

 

La nakba :

 Nous commémorons la 67ème année de la nakba, c’est-a-dire  la défaite de la nation face au projet américano-sioniste, il s’agit de notre défaite, cela est une réalité,  c’est la commémoration de l’instauration de l’entité sioniste, de l’expansion du sionisme, de ses guerres..

Il faut en ce jour expliquer comment cette nakba a eu lieu et mettre en garde contre ses erreurs, ses mauvais calculs, c’est-à-dire parler de  la responsabilité des gens : qu’il s’agisse des peuples,  des responsables,  des rois, des dirigeants, des écrivains.

 Il faut dénoncer les calculs personnels,  les complots, les mauvais paris, les trahisons pour tirer les leçons de cette nakba et éviter une deuxième nakba.

Certes, il ne faut  pas omettre de saluer les positions courageuses de certains dirigeants, des militants patriotiques, des mouvements de résistance, de ne pas oublier les soldats qui sont tombés en martyr pour sauver la Palestine,  des intellectuels et des écrivains qui ont dénoncé  le projet américano-sioniste..

Bref, dans la nakba de 1949 il y a deux paysages mais une seule conséquence désastreuse pour la nation arabe et musulmane: celle de l’occupation de la Palestine, de la perte d’une terre arabe.

Aujourd’hui,  nous avons besoin de cette révision – que je n’évoquerai pas aujourd’hui dans mon discours faute de temps-  toutefois je tiens à souligner que nous affrontons aujourd’hui une nouvelle forme de nakba , avec ses mêmes mauvais calculs, ses mêmes paris, ses mêmes erreurs, l’histoire se répète, il s’agit de la nakba du  takfirisme que les Etats-Unis utilisent comme moyen pour déchirer la région , la diviser, voler ses ressources ..

La nouvelle nakba est plus dangereuse que la nakba de 1967 ou de 1949, car le peuple palestinien est resté, il a lutté pour exister toujours,  il existe toujours..
Mais la nouvelle  nakba menace non seulement l’existence et la présence du peuple palestinien mais tout autant  celle des peuples de la région, celle des Etats,  de la Syrie, de la Jordanie, de l’Egypte, de l’Irak, du Yémen, de l’Arabie-saoudite, en passant par le Pakistan, l’Afghanistan ..des pays en entier sont menacés de divisions, de guerres, de partitions, de disparition par le takfirisme.

Et donc il faut retenir les leçons de notre histoire contemporaine dont nous souffrons encore de ses conséquences, nous avons une  responsabilité à assumer aujourd’hui : celle de lutter contre cette nouvelle nakba qui menace de détruire notre histoire et notre avenir.. Et à diverses occasions, j’ai mis en garde à travers mes discours et mes interventions télévisées de la menace takfiriste qui n’épargnera aucun pays dans la région, aucun Etat, aucun peuple, aucune religion, aucune confession..
 

La Bataille de Qalamoun:

 

Les faits:

Depuis des jours, des affrontements permanents ont lieu dans la région de Qalamoun entre deux parties : la première composée de l’armée syrienne, des forces des comités des parents et des hommes de la résistance islamique,  et la deuxième composée d’hommes armés à leur tête Daesh et alNosra.

Ces affrontements s’étendent entre le Qalamoun et la chaine Est des montagnes du Liban : cette région a la particularité géographique d’être assez accidentée, car elle est essentiellement composée de monts et de montagnes d’une hauteur de plus de 2000 mètres de la mer, de vallées arides,de pentes rocheuses. Or, cette région abrite des  camps d’entrainement, des bases militaires,  des sites stratégiques qui surplombent de vastes territoires tant du côté libanais que syrien, notamment la région de la Beqaa, de Baalbeck-Hermel mais aussi des passages de trafic d'armes etc  ,   sans compter des usines de fabrication d’armes, de confection de voitures-piégées,  des bases d’opérations  ..

C’est donc sur ce vaste territoire que de violents affrontements ont eu lieu provoquant le retrait des hommes armés, certes je ne prétends point que la bataille est terminée, nous sommes encore en plein dedans.

Toutefois, il en résulte  de cette première victoire des conséquences : je n’évoquerai pas les conséquences indirectes dites stratégiques comme par exemple l’impact d’une telle victoire sur l’entité sioniste qui guette avec inquiétude les progrès militaires des hommes de  la résistance islamique.  

Je vais citer les conséquences directes ou tactiques de cette bataille:

-Défaite des hommes armés et leur  retrait de tous les points d’affrontements
-Récupération de plus de 100 km2 du territoire de Qalamoun , dont la majorité est située en Syrie
-Destruction de toute présence militaire des hommes armés : bases, sites, abris, usines etc
- Enormes pertes humaines dans les rangs des hommes armés
-Rétablissement  des réseaux de connexion routiers entre les provinces libanaises et syriennes,  comme par exemple Ersal et Jebbe ne sont plus coupés de  Britel et Baalbeck ..
-Couper la région de Zabadani de Qalamoun et donc isoler les hommes armés du reste de la région
-Couper les passages de transit  des hommes armés sachant que  tout  le transit des hommes armés, de leurs armes, leurs munitions, leurs provisions, est assuré du Liban vers la Syrie et ce malgré les efforts de l’armée libanaise pour  contrôler  et surveiller les passages  en direction de Zabadani
-Sécuriser une grande  partie des villages frontaliers syriens
-Sécuriser une grande partie des villages et des communes libanaises frontalières sachant que les hommes armés abritent toujours  à Ersal.  
-Gagner une position géographique plus importante grâce à la récupération des monts et des montagnes qui permettent de couvrir toute la région.

Pour ce qui est du nombre des martyrs qui sont tombés, et contrairement à nos habitudes, je vais parler de chiffres, sachant que pour nous un martyr n’a pas de prix,  mais  certains médias ont parlé de 40 martyrs d’autres ont évoqué 150 martyrs, et donc face à de tels mensonges il convient de clarifier.

A vrai dire, nous avons perdu  13 martyrs alors que du côté syrien, sept martyrs sont tombés..

Donc,  nous sommes devant un exploit militaire sans précédent-qui s’inscrit sur un territoire d’une longueur de 300 km et d’une largeur de 10 km- et dont  je laisse aux experts militaires d’évaluer et non moi qui n’est pas un expert mais qui apprend de mes hommes.  

C’est pourquoi il convient de saluer les martyrs qui  ont affronté la nouvelle nakba en sacrifiant leur vie, on ne peut que s’incliner devant leur courage, leur bravoure, et tout autant nous saluons leurs familles,  nous saluons notre peuple car avec des hommes pareils on ne peut que vaincre..

Les leçons de Qalamoun :

Depuis le début de notre implication dans le conflit syrien, certains Libanais se sont indignés:  ils ont menacé, ils ont crié, ils ont dénoncé, ils ont brandi le spectre de la guerre civile, mais cela ne nous a point affectés car notre décision, fondée sur des faits, des preuves que ces hommes armés menacent la sécurité et la stabilité de notre pays, était prise en ce qu’elle  préserve la sécurité du Liban.

Des tentatives mesquines ont essayé de provoquer la zizanie entre l’armée et le Hezbollah , en prétendant que nous cherchons à entrainer l’armée dans un conflit, cela n’est pas vrai car jamais nous n'avons voulu impliquer l’armée dans ce genre de combats ni lui affliger des pertes humaines..

Reste que le plus surprenant dans cette affaire, est l’attitude de certaines forces politiques, je ne parle pas du bloc du 14 mars, car certains de ce bloc sont restés silencieux, mais je parle de certaines  forces libanaises politiques et de certains médias arabes qui se sont disputés pour défendre avec enthousiasme  les hommes armés à Ersal et à Qalamoun,  comme s’il s’agissait de leur propre bataille médiatique.

 Ainsi, avant le déclenchement de la bataille,  ils ont prétendu que le Hezbollah n’oserait pas s’engager dans une telle bataille. Par la suite, quand ils ont été surpris  par l’entrée du Hezbollah dans la bataille, ils ont  promis à ce dernier une défaite  cuisante,  évoquant des nombreuses pertes humaines dans ses rangs depuis le premier jour des affrontements.  Enfin, quand les hommes du Hezbollah ont enregistré des exploits militaires, quand divers médias se sont rendus dans la région de Qalamoun pour rapporter les faits en images, quand nous avons diffusé les images des affrontements et l’occupation des bases des hommes armés, alors ils ont prétendu que la bataille de Qalamoun ne revêt aucune importance stratégique.. Mais alors, pourquoi ont-ils consommé tant d’énergie et d’efforts sur le Qalamoun ?!   

Et donc, ce qu’il faut retenir c’est cette étrange et incompréhensible compassion qu’ils éprouvent  envers ce qu’ils appellent les rebelles, car ils ne les qualifient point de terroristes encore moins d’hommes armés mais de révolutionnaires.

Et là, je m’adresse aux familles des soldats martyrs , aux familles des soldats enlevés, aux familles des enfants enlevés ou qui sont tombés en martyr suite à un attentat terroriste :  est-ce que ces hommes armés sont des rebelles quand ils ont enlevés des soldats de l’armée libanaise, quand ils ont attaqués leurs bases militaires ou leur barrages de contrôle,  est-ce que ces hommes armés sont des rebelles quand ils ont kidnappé des civils de Ersal , de la Beqaa, de Baalbeck et dont les familles ignorent encore leur  sort, est-ce que ces hommes armés sont des rebelles quand ils décapitent des innocents,  est-ce que ces hommes armés sont des rebelles ou des terroristes quand ils envoient des voitures piégées dans la banlieue-sud de Beyrouth et dans d’autres régions du Liban pour les faire exploser parmi des civils ou quand ils bombardent les villes libanaises dans la Beqaa ??

A ces forces politiques qui se vantent de  défendre la souveraineté du Liban, est-ce que ces hommes armés sont des rebelles alors qu’ils occupent 250 km de Ersal et qu’ils interdisent n’importe quel libanais de se rendre dans la région sans une autorisation de leur part ou un laissez-passer ?!

Et là je m’interroge,  quelle est leur référence politique ?   Car si ces forces politiques se référent à  l’Arabie-saoudite ou à ses dignitaires religieux, alors qu’elles sachent que l’Arabie-saoudite a qualifié ces hommes armés de terroristes. Et si ces forces politiques se référent aux Etats-Unis alors elles doivent savoir que ces hommes armés ont été qualifiés par la communauté internationale de terroristes !

 Cela dit,   il est du droit des gens de la Beqaa, de Baalbeck-Hermel , quelque soit leur confession, de vouloir vivre dans une région sans terroristes ou de n’avoir aucun terroriste dans leur voisinage,  ce jour viendra..  Pour ce qui est de la Syrie c’est aux Syriens de décider.  Mais au Liban, c’est notre droit de ne pas permettre à ces terroristes de s’installer sur notre territoire, je rappelle que  les gens de Baalbeck-Hermel se sont rendus sur le front du Liban-sud pour lutter contre les forces de l’occupation israélienne,  alors quid quand il s’agit de leur région à défendre de l’occupation terroriste ? Que l’Etat assume ses responsabilités face à son peuple de Baalbeck-Hermel, faute de quoi, les habitants de Baalbeck-Hermel feront le nécessaire pour se défendre et toutes les lignes rouges s’effaceront.

Soyons clair,  depuis le début nous avons affirmé que nous allons nous engager dans  cette bataille : nous n’avons défini ni la date ni le lieu et je vous préviens nous sommes face à une bataille ouverte et notre droit légitime est de ne laisser aucun terroriste sur notre terre.. C’est le droit des Libanais à Baalbeck-Hermel.


Les élections présidentielles au Liban:


Le général Aoun a proposé des solutions pour sortir de cette crise, dans ce sens  j’invite à étudier toutes les possibilités de solutions car la crise a atteint un seuil sensible que le pays ne peut plus tolérer. Surtout que  l’élection d’un président résoudra la question du parlement qui pourra reprendre ses fonctions normalement, notamment celle de pouvoir légiférer,  tout comme elle résoudra la question du gouvernement  et donc il faut cesser cette politique « de jeter  la responsabilité sur l’autre afin de marquer des points sur son dos », cela est  irresponsable.

Quand à miser sur une solution venant de l’extérieur, cela ne réglera point la question au contraire : aucun président sera élu.


Certains ont misé sur une discussion entre les FL et le CPL, puis entre le courant du Futur et le CPL, puis  entre les forces politiques chrétiennes et le patriarcat maronite,  aucune de ces entrevues n’a abouti à la nomination d’un président.
 
Donc toutes les options ont été essayé … c'est pourquoi il  faut prendre au sérieux les dires du général Aoun et discuter les propositions de solutions..  il faut des initiatives .


Bahreïn:

Pour la 5 année consécutive, le peuple du Bahreïn lutte contre la tyrannie et le despotisme pacifiquement,  qu’il sache que ce régime  mise sur le temps,  il cherche à vous démoraliser, il veut que vous abandonniez votre lutte,  il veut vous lasser en vous jetant dans ses prisons, il veut vous pousser à arrêter vos manifestations, sans compter ce qui se passe dans les geôles bahreïnies comme violations des droits de l'Homme .


Votre seule choix est de poursuivre votre lutte pacifique, comme vous le faites avec succès car vous jouissez d’un  long souffle,  vous devez avoir confiance en vous-mêmes car que vous êtes forts : ce régime s’est rendu à camp David pour demande de l’aide du Grand Satan.

Vous êtes les gens de la loyauté,  du sacrifice et vous allez réaliser vos ambitions..


Yémen :

Au 52ème jour  de l’agression saoudienne, qu’il faut sans cesse dénoncer  face au silence morbide de la communauté internationale, le peuple yéménite fait  subir à l’Arabie une défaite cuisante. Je l’ai dit  au 40ème jour et au 30ème jour, citez-moi un seul objectif que la Tempête décisive a réalisé.  

En réalité,  ce qui se passe sur le terrain ce sont des défaites après des défaites qui s’inscrivent,   en fait c’est tout l’opposé qui se réalise.. Ca,r si l’objectif de l’Arabie était de faire plier le peuple yéménite,  il est au contraire resté fort et déterminé,  et si son objectif  était de disloquer l’armée,  cette dernière est restée toujours unie , et si l’objectif était de stopper la progression de l’hégémonie iranienne comme elle le prétend, c’est tout le contraire que vous avez récoltez car non seulement vous avez poussé le peuple yéménite dans les bras de l’Iran qui a offert à ce peuple son soutien moral et humanitaire, mais en plus , par votre Tempête vous avez montré un visage criminel, vous avez provoquez la haine envers vous.

Reste que le plus hallucinant dans cette Tempête saoudienne, est le bombardement des lieux saints ou des hôpitaux..  D’habitude, les raids aériens sont censés viser des bases militaires, des armées, des rassemblements militaires, des infrastructures pour couper des routes,  des sites stratégiques, parfois des hôpitaux, mais ce que je ne comprends pas c’est pourquoi l’aviation saoudienne a bombardé 14 fois un mausolée..  Pourquoi a-t-elle bombardé une mosquée historique  qui date de plus de 1000 ans ? Pourquoi bombarder des sites antiques ?  La réponse est toute simple : telle est la  mentalité du régime saoudien, nous avons donné des exemples dans leur histoire contemporaine, ce régime  est la référence intellectuelle de Daesh .. Quel est votre problème  avec les mausolées, avec les morts, avec les lieux saints ??

Mais le plus dangereux dans l’agression saoudienne, c’est qu’elle a violé toutes les lignes rouges, par comparaison avec le pire des ennemis du Liban, l’ennemi israélien qui est réputé pour ses crimes sauvages, qui détruit les maisons et les hommes et les plantes,  qui a éventré des femmes enceintes,  cet ennemi que le Coran décrit comme le plus vorace des ennemis, cet ennemi n’a jamais bombardé des lieux saints ni des mausolées , sauf en des rares occasions des hôpitaux,  alors que l’aviation saoudienne a bombardé des hôpitaux de manière sauvage..  Autrement dit,  l’agression saoudienne n’a  pas laissé a l’armée américaine ni a tout autre armée des lignes rouges à respecter, tout est maintenant permis..

J’implore le Tout Puissant de protéger les peuples de la Palestine, du Yémen, du Liban, de la Syrie, de toute la nation des guerres et du terrorisme..

Et je réitère de ne répéter le scenario de la nakba , je lance un appel à tout le monde d’assumer leur responsabilité pour empêcher une nouvelle nakba même si cela exige de grands sacrifices..




FIN

 

Source: Spécial notre site

16-05-2015 - 22:20 Dernière mise à jour 17-05-2015 - 02:52 | 1642 vus
 


 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau