SAYED NASRALLAH AUX RESISTANTS : UN ŒIL SUR LE SUD ET L’AUTRE SUR ALEP

S. Nasrallah aux résistants : un œil sur le sud et l’autre sur Alep
L’équipe du site

Un œil sur le sud, et l’autre sur Alep, c’est ainsi que le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a résumé la nouvelle stratégie de la Résistance islamique pour la phase prochaine, lors d’une rencontre avec ses cadres.

Selon le quotidien libanais assafir, cette équation signifie que d’une part la bataille d’Alep est une priorité pour le Hezbollah, et de l’autre ce dernier n’exclut pas une confrontation avec Israël. Il est donc prêt à batailler sur deux fronts en même temps. «  La résistance est disposée a faire face à tous les scénarios et toutes les évolutions qui pourraient survenir », a affirmé sayed Nasrallah.

Selon assafir, dans ses rencontres internes, Sayed Nasrallah veille à ce que son discours soit national et unitaire de point de vue islamique, de sorte de ne pas souffler le chaud dans la zizanie entre sunnites et chiites.

Se prononçant sur la crise syrienne, il a mis l’accent sur les rôles internationaux et régionaux. Concernant la Turquie en particulier, il a rappelé les propos du président turc Recep Tayyip Erdogan dans lesquels il avait exprimé « son rêve » de prier dans la mosquée des Omeyyades à Damas. «Même la prière à Alep relèvera de l’impossible pour Erdogan », a riposté le numéro un du Hezbollah.

Il s’est arrêté sur les efforts vicieux incessants déployés pour déformer l’image de la Resistance dans les chambres noires occidentales et arabes, conseillant aux combattants de s’en tenir à respecter le comportement du prophète et des imams dans les guerres. A cet égard, il a salué l’éthique et la discipline des combattants du Hezbollah en Syrie, lesquels veillaient à ne pas porter atteinte aux bien publics et privés , surtout les bâtiments résidentiels, les institutions commerciales et les champs agricoles.

Sayed Nasrallah a également fustigé ceux qui s’en prennent aux compagnons du prophète, en appelant les résistants à contrer quiconque prononcent de tels anathèmes. Il a fait remarquer que la milice wahhabite Daesh et les autres groupuscules takfiristes profitent de ce genre de discours pour inciter les gens contre la Résistance et son public.
«  Lorsqu’ils veulent mobiliser un millier de combattants il leur suffit de poster une vidéo dans laquelle quelqu’un insulte les compagnons pour en obtenir 5.000 », a-t-il signifié.

Le chef du Hezbollah a réitère une fois de plus que la bataille n’est pas entre sunnites et chiites comme certains se plaisent à la présenter, mais une bataille existentielle contre des forces takfiristes qui ne reconnaissent ni frontière des Etats, ni peuples.

Evoquant la politique saoudienne dans la région, il a affirmé que l’Arabie constitue désormais un obstacle à la libération de la Palestine.

Sayed Nasrallah n’a pas manqué de parler des tirs de feu sporadiques qui ont parfois lieu lors de festivités au Liban et qui peuvent être  meurtriers. « Toutes les références religieuses sont unanimes pour interdire les tirs de feux sporadiques», a-t-il expliqué, même ceux effectués lors des obsèques des martyrs. Exprimant sa profonde tristesse pour ceux qui ont succombé dans ces tirs, il a mis l’accent sur le circulaire  qui a été distribués par le Hezbollah à ses partisans et qui met en garde quiconque qui tire en l’air  de subir des sanctions sévères, voire d’être expulsé des rangs du Hezbollah.
 

 

Source: Médias

13-06-2016 - 15:22 Dernière mise à jour 13-06-2016 - 15:22 | 674 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=308504&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau