SAYED NASRALLAH, CHEF DU HEZBOLLAH : NOUS NE RESTERONS PLUS SILENCIEUX

samedi, 23 mai 2015 11:06

"Nous ne resterons plus silencieux" (Nasrallah)

 
 
 
IRIB- Le secrétaire général du Hezbollah libanais a déclaré qu’il est possible d’annoncer une mobilisation générale contre les Takfiris.

Selon An-Nashra, le secrétaire général du Hezbollah libanais, Seyyed Hassan Nasrallah, a déclaré, lors d’une rencontre avec les mutilés de guerre de la Résistance, que l’actuel danger menaçant le Liban était similaire à celui de 1982, et qu’il serait possible d’appeler à une mobilisation générale contre les Takfiris. «La situation actuelle mettant en péril notre existence est l’étape où nous déploierons toutes nos forces et nos équipements, en vue de confronter les Takfiris. Les yeux bien ouverts et totalement vigilants, nous combattrons les Takfiris, où que ce soit, et quiconque opposé à cette option, est libre de faire ce qu’il lui croit bénéfique», a-t-il dit. Plus loin, dans ses propos, le secrétaire général du Hezbollah a affirmé : «Nous n’accordons aucune importance aux offenses faites aux acquis de la Résistance islamique, et cela ne portera pas atteinte à notre détermination. La Résistance doit se doter d’un esprit fort, et, heureusement, nous sommes dans un état d’esprit favorable. Dès aujourd’hui, nous ne garderons plus le silence ; la guerre contre les Takfiris est celle de l’existence et de la religion, car en présence de tels Takfiris, la religion est en danger. Il est l’heure de la mobilisation générale, à laquelle tout le monde peut participer, même, oralement. Les oulémas doivent en parler, et tout un chacun, qui a sacrifié ses enfants martyrs, doit en parler». Seyyed Hassan Nasrallah a déclaré que si les combattants de la Résistance n’avaient pas lutté, à Alep, Homs et Damas, ils devraient combattre, aujourd’hui, les terroristes, à Baalbek, Hermel, Al-Qaziya et dans d’autres régions du Liban. «Nous avons trois alternatives devant nous : lutter davantage que les quatre années précédentes, ou admettre la prise en otage et l’égorgement de nos femmes et filles, ou bien encore, accepter l’humiliation, pour passer de l’occupation de la Palestine à une autre catastrophe. Si les trois quarts de nos forces trouvent le martyre, et s’il n’en reste plus qu’un tiers à vivre dignement, ce sera pour nous ce qu’il y a de mieux», a-t-il précisé, avant d’ajouter : «Insh’Allah, ces combattants ne tomberont pas en martyrs, mais la situation actuelle nécessite de grands sacrifices. Les divergences entre l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie ont été dissipées, et ils se sont unis contre nous», a indiqué le secrétaire général du Hezbollah libanais, qui a conclu son discours par cette phrase : «Les Chiites de l’ambassade des Etats-Unis sont des traîtres. Si nous faisons preuve de volonté et assumons notre responsabilité, nous serons en mesure de leur briser les os. Celui qui décourage les autres est un traître et un imbécile».

http://french.irib.ir/component/k2/item/370080-nous-ne-resterons-plus-silencieux-nasrallah


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau