SAYED NASRALLAH FUSTIGE L’ARABIE

Sayed Nasrallah : « L’Arabie Saoudite doit revoir ses positions régionales sinon elle sera la grande perdante »

 

Sayed Nasrallah : « L’Arabie Saoudite doit revoir ses positions régionales sinon elle sera la grande perdante »

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasallah a prononcé le discours suivant à l’occasion d’une cérémonie en l’honneur du dirigeant martyr, Ismaïl Zehri, alis Abou Khalil:

 

“Que la paix de Dieu soit sur vous. Au début, je vous salue chers frères et sœurs, réunis dans ce village pour rendre hommage à un dirigeant éminent de la résistance. Je présente à la famille et à la population de Nabatiyeh toutes mes condoléances. Ce village qui a une longue histoire avec les savants et les hommes de religion, ce village prodigue qui a offert des sacrifices énormes dans les guerres sionistes. Les combattants de ce village sont toujours présents sur les champs de bataille.

Je parlerai avant tout de notre dirigeant martyr. Abou Khalil incarne la génération première de la résistance. Il a associé le savoir et l’action, il a passé sa  vie dans cette résistance avec certains compagnons. Abou Khalil tout comme hajj Mostapha Chehadé sont morts du fait de la maladie, et d’autres de leurs frères sont tombés sur les champs de combat. Hajj Khalil était dévoué pour la résistance. Dès leur jeune âge, ils ont porté les armes face à l’armée la plus puissante. Abou Khalil était un commandant de l’artillerie, il a pris part personnellement à de nombreuses opérations. Il n’a pas quitté les champs de la bataille même lorsqu’il a été nommé dans un poste sensible. Il a poursuivi son apprentissage universitaire, et était parmi les plus importants commandants de la résistance lors de la guerre de juillet 2006. Il était passionné dabu u Coran et de l’imam Hussein, et il suivait son chemin.

Grâce aux semblables d’Abou khalil, nous réalisons les victoires. Grâce à ces commandants patients, sincères, prêts à se sacrifier, ces victoires se réalisent. Leur expertise, ajoutée à leur pureté, leur modestie, et leur sincérité, sont parmi les facteurs primordiaux qui font de la victoire une réalité.

La résistance demeure la garantie pour notre maintien dans nos terres, et pour une vie digne. Jour après jour, ce chemin démontre sa véracité et son exactitude.

La situation officielle arabe est pire que jamais. Nous sommes devant une situation arabe déchirée. Plus de destinée arabe commune, pas de Ligue arabe efficace. Même la cause primordiale est menacée. En Palestine, les sionistes commettent toute sorte d’exactions, mais ne sont plus d’ennemis pour les gouvernements arabes. Bien au contraire, la cause de la Palestine est un fardeau pour ces arabes.

Le pire de tout ce qui se passe est l’annonce au grand jour des relations israélo-saoudiennes. Lorsqu’un prince saoudien connu, Turki fayçal et un colonel à la retraite rencontrent des dirigeants sionistes, ceci ne peut avoir lieu sans le feu vert du gouvernement saoudien.

En Arabie Saoudite, on condamne celui qui fait un tweet offensant pour un millier de coups de fouet.

Cette coordination avec Israël n’est pas nouvelle. On ne fait qu’annoncer publiquement cette relation datant depuis des années.

Dans les dernières décennies, certains pays ont tissé des liens avec Israël. D’autres pays ont gardé une position neutre.

Ce qui est malheureux, c’est que l’Arabie Saoudite décide de normaliser ses liens avec Israël sans aucun prix en échange. Ceci ouvrira la voie à d’autres pays pour lui emboiter le pas. L’Arabie qui se présente au monde musulman d’être la terre de l’Islam a normalisé les liens avec Israël. Maintenant, les oulémas des Saoud décrètent des fatwas qui assurent que la coexistence est possible avec Israël. Nous ferons face à une catastrophe religieuse et dogmatique pour justifier les liens avec Israël.

Dorénavant, n’importe quel pays se permettra de faire de même, citant l’exemple des Saoud.

Je parle de ce sujet puisqu’on ne peut passer sous silence un sujet pareil. Quand il s’agit de la Palestine, d’al-Qods, de son peuple, pas question de flatterie. Nous sommes tous appelés à condamner et à rejeter cette mesure saoudienne.

Nous devons hausser la voix, non parce que les dirigeants arabes nous entendent, mais avant tout, pour que notre refus soit inscrit dans le livre de nos actes pour le jour du Jugement, et pour que ces dirigeants sachent qu’il y aura toujours des opposants dans le monde arabe à une politique qui sert les intérêts d’Israël.

Chaque jour, les sionistes assiègent les villages palestiniens. 750 officiers et soldats israéliens ont encerclé le village al- Khalil pour rechercher le jeune palestinien Mohammad al-Faqih qui les a attaqués. Ils n’ont pu le tuer qu’en démolissant la maison sur sa tête.

Malheureusement, l’Arabie Saoudite poursuit sa politique contre tout appel au dialogue au Yemen, à Bahrein, en Iran, en Syrie. Elle ouvre la porte à Israël, sans aucune condition à l’avance, sans aucun prix.

Par contre, l’Iran appelle tous les jours au dialogue et assure qu’elle est disposée à l’ouverture mais Riyad rejette cette initiative.

L’Arabie ne veut que le meurtre du peuple au Yemen, et soutient al-Qaïda et Daech pour commettre des crimes immondes.

A Bahrein, ils ont décidé de déchoir cheikh Issa Qassem de sa nationalité. Les gens se sont réunis sous un soleil d’aplomb pour le défendre, mais les autorités ont cherché une accusation injuste pour justifier leur mesue : on l’a accusé de blanchiment d’argent.

Nous affichons notre solidarité avec cheikh Issa Qassem en cette journée de solidarité avec lui.

En Syrie, l’Arabie refuse tout processus politique et impose une option unique : le départ du président Assad.

Pourtant, l’Arabie n’est pas dans une position qui lui permet de poser des conditions.

Aux Saoud nous disons : vous n’allez pas sortir victorieux au Yemen, ni en Irak où les victoires se multiplient, ni en Syrie où les ambitions impérialistes ont été vaincues à Alep.

Celui qui égorge un prêtre de 80 ans en France, qui tue des gens à Nice, qui se fait exploser en Afghanistan contre une manifestation civile, qui tue le jeune palestinien, qui commet une explosion d’ampleur à Karrada… ont tous la culture wahhabite provenant de l’Arabie Saoudite. Tout le monde réalise que ces crimes sont commis à cause de la culture religieuse des Saoud.

J’appelle la famille des Saoud à revoir sa politique pour contribuer à traiter les problèmes de la région. Sinon, soyez certains de la défaite totale.

 

Sur la scène libanaise, nous appelons le gouvernement à prendre une position claire face à ce qui se passe dans le village occupé de Ghajar. Les Israéliens prennent des mesures pour renforcer leur mainmise sur cette terre libanaise. Israël et la communauté internationale affirment que cette terre est libanaise.

Par ailleurs, en marge du sommet de la Mauritanie, nous rappelons que le peuple mauritanien est un peuple cher et quiconque au Liban a porté atteinte à ce pays doit corriger son erreur.

Le gouvernement libanais doit trancher un nombre de dossiers pressants qui ne peuvent être reportés. Je cite l’affaire de la pollution du fleuve de Litani. C’est une responsabilité nationale parce qu’elle affecte la vie des gens. Nous sommes face à une catastrophe nationale. Le gouvernement doit suivre cette affaire jusqu’au bout. S’il faut fermer des carrières, il faut les fermer. Aucun parti politique n’a le droit de couvrir qui que ce soit, sinon on sera complice de meurtre de la population. C’est une affaire urgente qui doit être réglé le plus vite possible.

 

Un autre dossier urgent : celui des ressources aquatiques. De nombreux villages et villes souffrent de la pénurie d’eau. Le gouvernement doit faire preuve de responsabilité et prendre des précautions pour alléger les souffrances du peuple.

Le dossier de l’internet illégal. Pourquoi toutes ces tergiversations ? alors que certains responsables appellent à ajouter des taxes aux impôts. Venez traiter le dossier d’internet illégal pour récupérer l’argent volé de ce dossier de corruption.

Le gouvernement libanais est appelé aujourd’hui à régler toutes les affaires de corruption.

 

En rendant hommage au frère Abou Khalil, nous rendons hommage à tous nos martyrs et à tous nos combattants qui persévèrent sur cette voie.

Nous allons protéger la victoire de juillet 2006, cher frère Abou Khalil, et réaliser de nouvelles victoires importantes.

Que l’âme de notre martyr repose en paix. Et que la paix de Dieu soit sur vous !

29-07-2016 | 19:11

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=19463&cid=331


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau