SAYED NASRALLAH : LE HEZBOLLAH DETERMINE A ELIMINER DAESH

mercredi, 10 juin 2015 18:55

le Hezbollah déterminé à éliminer Daesh(Nasrallah)

 
 
IRIB-Le secrétaire général du Hezbollah
, Sayed Hassan Nasrallah, a annoncé le début de la guerre contre Daesh au Liban. "Nous sommes déterminés à éliminer la présence des takfiristes à la frontière libanaise", a-t-il assuré.Sayed Nasrallah a fait ces déclarations en marge d’un discours prononcé ce mercredi à l’occasion d’une conférence axée sur la rénovation et la jurisprudence intellectuelle chez l’Ayatollah Sayed Ali Khamenei, le guide suprême de la révolution islamique en Iran.Pour Sayed Nasrallah, la nation a besoin d’un leader intellectuel comme l’Ayatollah Sayed Ali Khamenei, connu pour son savoir dans tous les domaines, pour faire face aux défis culturels auxquelle elle fait face.Voici les principaux points de son discours :Tout d’abord, je voudrais saluer les frères et sœurs participant à cette conférence. Lors de ce discours je voudrais parler des différents aspects de la personnalité du grand ayatollah Sayed Ali Khamenei, et évoquer en quelques minutes les derniers développements dans le Qalamoun (frontière libano-syrienne).Durant les derniers jours, on a assisté à de grands exploits dans le Qalamoun. Je peux dire que les sommets des montagnes dans cette région sont entre les mains de l’armée syrienne et des combattants de la résistance islamique (Hezbollah).La guerre a commencéLa guerre contre Daesh dans le Qalamoun et dans la série montagneuse orientale (du Liban) a commencé.  C’est eux qui ont commencé (en attaquant mardi plusieurs positions du Hezbollah au Liban), mais nous sommes déterminés à poursuivre le combat jusqu’à l’anéantissement de la présence takfiriste cancérigène le long de nos frontières, quelques soient les sacrifices. Hier, des centaines de Daeshistes ont attaqué plusieurs positions des moujahidines du Hezbollah dans le jurd de Ras Baalbek. Ils ont supposé que ce front là allait être calme et voulu profiter de cette attaque brusque pour occuper nos bases et s’emparer de positions cruciales à la frontière, aidant à leur expansion dans la région.Les Moujahidines ont combattu avec courage et bravoure et repoussé cette attaque en tuant des dizaines de Daeshistes, alors que d’autres ont fui sans parvenir à prendre avec eux les cadavres de leurs amis abandonnés sur le champ de la bataille. La résistance a quant à elle offert avec fierté plusieurs martyrs lors de cette bataille. Et puis, à Aarsale, le Front al-Nosra a subi une grande défaite face aux combattants du Hezbollah. Certains médias cherchent en vain à hausser le moral des miliciens du Front al-Nosra qui ont été vaincus.Nous annonçons notre engament et volonté ferme de repousser tous les takfiris de nos frontières et des environs de nos villages. Et j’assure que leur sort sera voué à la défaite.La question est une question de temps, et nous ne sommes pas pressés, nous travaillons avec sérénité afin de  réaliser cet objectif et cette fin.Celui qui détient la volonté et la confiance et traite avec de tels moujahidines, il n’aspire qu’à la victoire définitif incha’allah.Les caractéristiques de l'Ayatollah KhameneiS’agissant du thème de la conférence, je voudrais aborder les caractéristiques de la personnalité du grand Ayatollah Sayed Ali Khamenei qui occupe plusieurs postes relatifs à la nation.Référence religieusePremièrement, il est une référence religieuse suivi par des millions de musulmans qui reviennent à lui dans les fatwas religieux. Ce poste requiert une grande importance vu que la personne assumant ce rôle a besoin de jouir d’un grand savoir dans la jurisprudence (Fokoh), les Hadiths, et les sciences religieuses, tel est le cas de Sayed Khamenei.On peut remarquer cela à travers de ses écrits et des cours de Fokoh qu’il donne depuis des dizaines d’années.Leader de la nationDeuxièmement, il occupe le poste du leader de la République islamique ou du Wali al-Fakih, qui en plus de la jurisprudence religieuse, de la piété et du savoir, il a besoin d’être compétent et courageux. Il doit également avoir une grande expérience dans tous les domaines pour faire face aux différents défis. Une telle personnalité est capable de transformer la majorité des menaces de la nation à des opportunités. L’iman Khamenei assume ce rôle depuis le décès de l’imam Khomeiny.Cette partie de sa personnalité est connu à travers ses discours, ses positions, tout en notant que la majorité de ses discours sur diverses questions font l’objet d’un embargo médiatique. La plupart des médias se contentent de publier des extraits limités ou déformés de ses positions.Grand intellectuel islamiqueTroisièmement, l’Ayatollah Khamenei est un grand intellectuel islamique dont on a besoin ces jours-ci.Depuis le début de ses études islamiques, Sayed Khamenei s’intéressait à divers domaines de la culture et du savoir.Bien qu’il soit un homme de religion chiite, sa connaissance dans la religion ne se limite pas à l’Islam chiite. Il s’intéresse aux autres confessions de l’Islam, et aux différentes cultures orientales et occidentales, philosophie, poèmes, arts….Il est rare de trouver ces hauts degrés de la culture parmi les hommes de religion.Sayed Khamenei passe des heures à la foire annuelle du Livre à Téhéran. A ma connaissance, il n’y a pas un leader ou un dirigeant dans ce monde qui le fait.Il s’entretient avec des oulémas, des artistes, des étudiants, des professeurs …Il entend directement leurs problèmes, leurs propositions…A ma connaissance, il n’y a pas un leader ou un dirigeant dans ce monde qui donne son temps pour de telles raisons.Il y a plusieurs facteurs qui ont aidé Sayed Khamenei à être un grand intellectuel, dont entre autres :1-  Son poste de leader lui a assuré de vivre dans la réalité et de ne pas se retrancher dans les grottes comme certains ou de limiter sa collaboration avec les élites.2-  Ses capacités scientifiques dans divers domaines.3-  il s’exprime d’une façon simple, il utilise un lexique contemporain et des termes connus à la fois par les gens ordinaires et les élites.Parfois, il y a des intellectuels qui ont un problème à s’exprimer. Ils ont recours à une terminologie compliquée, ou plus ou moins comprise par certaines élites.Vu qu’il est un grand fakih, Sayed Khamenei détient la méthodologie qui le rend capable d’interpréter tous les récits religieux.  Ceux qui suivent ses discours culturels et ses écrits constatent qu’il s’agit d’un intellectuel contemporain caractérisé par son originalité et son indépendance personnelle. Certains oulémas ont peur de s’opposer à leurs maitres ou changent face à certains développements.Par exemple, durant les décennies passées et sous l’influence de l’expansion marxiste, certains oulémas ont parlé du « socialisme islamique ».  Dans l’Islam, le droit des femmes, des enfants, tous les sujets liés à la paix et à la guerre …sont claires.   La nation a besoin d'un leader intellectuelNous avons besoin de plus en plus de connaitre cette personnalité et de la faire connaitre aux gens. A chaque époque, les gens ont besoin de suivre une référence religieuse, la nation a besoin d’un leader qui la dirige face aux axes internationaux, aux menaces, aux complots. De plus, les gens ont besoin de grands intellectuels islamiques qui s’attaquent aux défis contemporains.Il ne suffit pas de s’opposer politiquement et militairement au takfirisme mais aussi au niveau culturel. Ils (les takfiristes) veulent imposer par la force leur pensée sur les musulmans et les non-musulmans.Nous avons besoin de grands efforts pour défendre l’Islam qui a été déformé par les pratiques barbares commises au nom du faux Islam.Les messages divins ont toujours été offensifs au niveau culturel face aux mécréants qui défendaient leurs pensées erronées.Mais, malheureusement aujourd’hui au lieu de présenter l’Islam au monde, on se trouve dans la phase défensive en raison des actes barbares (takfiristes).Il faut présenter un grand intellectuel aux musulmans et un grand intellectuel humain pour tous les gens. (…) on a besoin d’une telle mentalité créative.Quand Sayed Baqer sader (homme de religion et philosophe) a écrit « Notre Philosophie » et « Notre Economie » et « les banques de prêts sans intérêt », il ne s’adressait pas seulement aux musulmans chiites mais à tous les musulmans toute confession confondue. Tous les musulmans ont profité de ces écrits.A nos jours aussi, il faut profiter de ce grand intellectuel qu’est Sayed Khamenei...Source: al manar
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau