SOUTIEN ABSOLU DU HEZBOLLAH A LA RESISTANCE DU PEUPLE PALESTINIEN

 
 
S.Nasrallah: Soutien absolu du Hezbollah à la résistance du peuple palestinien
L’équipe du site
 

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a réitéré le soutien absolu du Hezbollah à la résistance du peuple palestinien opprimé et à son soulèvement et ses droits.

Dans un discours lors de la première nuit du deuil d’Achoura (martyre du petit fils du prophète Mohammad ‘S’), Sayed Nasrallah a appelé au soutien du peuple palestinien par tous les moyens disponibles, à se comporter d’une façon réaliste et à ne pas trop demander des Palestiniens, qui restent les maitres de la décision finale sur la nature du combat à mener.

Sayed Nasrallah a indiqué que la Palestine connait actuellement un mouvement populaire fort, notamment à Jérusalem occupé, en Cisjordanie, et à Gaza. Ce mouvement est semblable à une troisième Intifada.

Alors que l’inquiétude sévit dans certains pays concernés par le dossier palestinien.

Et d’ajouter: "les Américains et les Israéliens croyaient qu’en raison des conflits frappant les pays arabes, les Palestiniens des territoires occupés en 1948 vivaient dans le désespoir, au point qu’ils sont incapables de réagir sur le terrain aux provocations israéliennes. L'ennemi a exploité comme d'habitude la situation lamentable de la nation pour entamer des mesures de provocation, le comble de ces mesures serait la destruction de la mosquée d'al-Aqsa.

Seul le peuple palestinien est capable de repousser les agissements sionistes contre la mosquée al-Aqsa, et de chasser les groupes des colons venus profaner la sainte mosquée".

Sayed Nasrallah a expliqué que c'est "la politique israélienne qui a déclenché des affrontements violents et meurtriers".

Et de poursuivre: "L'ennemi et les Etats-Unis ont été perplexes devant la réaction du peuple palestinien, ce peuple qui surprend toujours le monde par sa disposition à riposter et à avorter les projets belliqueux de l'ennemi. Dans le cadre de la bataille de l'Achoura, de sa morale principale, celle de la "victoire du sang sur l'épée", la guerre en Palestine incarne la bataille entre le Vrai et le Faux.

Partant de là, je réitère le soutien absolu du Hezbollah au peuple palestinien et à sa bataille.

J'appelle tout le monde à fournir toute aide nécessaire aux Palestiniens, et à se mobiliser pour soutenir médiatiquement et politiquement la cause des Palestiniens.

Certainement, nous assisterons à la campagne de certains médias arabes visant à semer la déception dans les cœurs des Palestiniens, alors que certains d'autres exagèrent dans leurs revendications faites aux Palestiniens.

Nous voulons dire que les Palestiniens sont les maitres de la décision finale sur la nature du combat à mener. Sachant que le choix de la résistance, du soulèvement et de l'intifada est le seul efficace face à l'usurpation de leurs terres et la confiscation de leurs droits.

Chaque peuple doit assumer ses responsabilités et créer son propre sort. N'attendez l'aide de personne".

Le drame de Mina

S’agissant du drame de Mina, qui a couté la vie à des milliers de pèlerins, pour le numéro un du Hezbollah il y a deux volets à évoquer:

Les raisons de l'incident: "il faut ouvrir une enquête. Certes, l'échec de la direction du pèlerinage est une raison essentielle.Mais l'Arabie refuse catégoriquement toute participation de pays islamiques dans l'enquête".


"L'après-incident: tous les pèlerins rapportent qu'ils sont restés plusieurs heures sous le soleil brulant sans que les autorités ne fournissent aucune aide. Des centaines de morts auraient été sauvés si les autorités étaient intervenues plus tôt.

Pour Sayed Nasrallah, "le silence des pays islamiques est regrettable".

Et d'ajouter: "Le seul à avoir osé hausser la voix est l’ayatollah Khamenei. Malheureusement, certains dirigeants sont montés à la tribune pour remercier les autorités saoudiennes pour leur direction de la saison du pèlerinage.De même, les autorités saoudiennes se sont félicitées du succès du pèlerinage.

Il est interdit de pleurer les morts, de réclamer justice, d'exiger une enquête. Sinon ce sera vu comme une politisation de l'incident de Mina.

De nombreux dirigeants arabes sont d'accord avec nous sur la nécessité de mener une enquête, mais ils n'osent pas le réclamer publiquement. Ils craignent la riposte et la propagande saoudienne qui va les discréditer et leur porter atteinte".

"La tragédie de Mina représente le summum de l'insouciance, du laxisme, de l'arrogance, du mépris des autorités saoudiennes, et de leur irrespect envers les esprits des arabes et des musulmans.Je suis parmi ceux qui  croient fortement que les âmes innocentes des martyrs marqueront l'imminence de la fin de cette oppression historique contre les peuples arabo-islamiques", a conclu sayed Nasrallah.

 

AlManar + AlAhed

 

Source: Divers

14-10-2015 - 22:44 Dernière mise à jour 14-10-2015 - 22:44 | 559 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau