UN PLAN US VISE A POUSSER LE LIBAN VERS LE CHAOS DANS LE BUT DE FRAPPER LE HEZBOLLAH

Ambassadeur russe : les USA veulent pousser le Liban vers le chaos pour frapper le Hezbollah

 Depuis 4 heures  9 novembre 2019

zaspikine

 Liban - Moyent-Orient - Spécial notre site

 

Rédaction du site

L’ambassadeur russe au Liban Alexandre Zaspikine a attribué la crise monétaire que traverse le Liban à un plan américain destiné à pousser le Liban au chaos, dans le but de frapper le Hezbollah et par derrière les adversaires des Etats-Unis dans la région.

La crise a commencé par une pénurie de dollars qui a influé sur le taux de change de la livre libanaise. Elle s’est poursuivie par des manifestations qui ont éclaté dans dans de nombreuses régions libanaises pour protester contre une classe politique corrompue et incompétente et s’est finalement clôturée par la démission du Premier ministre Saad Hariri.

Selon Zaspikine, Washington n’en a cure de la stabilité du Liban, première clause du Groupe international de soutien au Liban,  formée des ambassadeurs des cinq pays membres du Conseil de sécurité.
« Leur plan consiste à pousser le pays vers l’effondrement et une ébullition populaire. Ils (les Etats-Unis, ndlr)  menacent la stabilité du Liban dans leur guerre contre les adversaires des Etats-Unis », a-t-il ajouté lors d’un entretien avec le journal libanais al-Akhbar.

L’ambassadeur estime toutefois que les Américains craignent en revanche que le Hezbollah ne tire profit de l’effondrement économique et de l’Etat libanais.
« Je ne crois pas qu’ils s’aventurent à ce point. Ils s’emploieront pour que le pays reste sous pression et en crise et le fixeront au bord du gouffre », a-t-il expliqué.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a lui aussi évoqué une «ingérence étrangère dans les affaires libanaises » en s’exprimant sur les derniers évènements libanais, jugeant qu’elle « ne devrait pas être autorisée ».

Selon le site d’information libanais el-Nashra, Mikhaïl Bogdanov a tenu ces propos lors d’une rencontre le vendredi 8 novembre avec l’ambassadeur du Liban à Moscou, Chawki Bou Nassar.

Il a assuré que la position de la Russie vis-à-vis du Liban consistait à soutenir l’unité et la souveraineté du Liban en tant qu’État « ami » et que la crise libanaise devrait être résolue par son peuple et dans le cadre de la Constitution de ce pays.

Source: Divers

https://french.almanar.com.lb/1548978


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Bachra Smati
leur projet échouera, les Libanais sont on ne peut plus conscients des stratèges de ceux qui veulent les pousser vers le chaos!

Ajouter un commentaire