MEXIQUE : BIDEN NE TIENT PAS SA PROMESSE A L'EGARD DE CUBA

tourtaux-jacques Par Le 18/12/2021 0

Dans Mexique

18 Décembre 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-12-17 16:35:13

 

Mexico, 17 déc (RHC) Des législateurs des États-Unis ont accusé le président Joe Biden de ne pas tenir sa promesse d’améliorer les relations avec Cuba, a récemment informé le quotidien mexicain La Jornada dans un artcile.

Le journal insère un rapport de son correspondant à New York, David Brooks, qui décrit que face à cette situation, un nombre croissant de législateurs démocrates ainsi que d’anciens fonctionnaires et d’experts, exhortent la Maison Blanche à renouveler la normalisation des relations avec la Havane.

Ils lui rappellent que cette promotion a été faite lorsqu’il était vice-président lors du mandat de Barack Obama.

Il souligne que 114 législateurs démocrates-plus d’un quart de la Chambre Basse- ont envoyé une lettre à l’intention de Biden dans laquelle ils déclarent : « Nous soutenons une politique d’engagement diplomatique avec Cuba qui permette avancer vers la normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba ».

« Nous vous exhortons à prendre des mesures humanitaires immédiates- tel que demandé par les Nations Unies à plusieurs reprises- pour suspendre les régulations états-uniennes  empêchant l’arrivée d’aliments, de médicaments et d’autre type d’aide humanitaire au peuple cubain » ont-ils-ajouté.

Brooks note que le groupe de législateurs dirigé par quatre présidents influents de commissions ou de sous-commissions – James McGovern de la commission des règles, Gregory Meeks de la commission des Affaires Ètrangères, Barbara Lee d’une sous-commission des crédits et Bobby Rush d’une sous-commission de l’Énergie et du Commerce, ont également demandé la suppression d’un large éventail de restrictions contre Cuba.

Parmi les restrictions ils citent celles liées à l’envoi d’assistance, de médicaments, au transfert de fonds, celles limitant les voyages à Cuba et d’autres imposées ou ajustées par l’ancien gouvernement de Donald Trump.

Ils ont également demandé que Cuba soit retirée de « la liste d’États, parrainant le terrorisme », comme l’avait fait Obama à l’époque. Brooks ajoute qu’ils ont insisté sur le fait qu’une politique d’engagement avec Cuba sert les intérêts des États-Unis et du peuple cubain. 

Il a précisé qu’elle devrait conduire à un effort plus large visant à la normalisation des relations entre les deux pays, y compris le rétablissement du dialogue diplomatique à un niveau plus élevé, ainsi que la réaffectation du personnel des deux ambassades.

Parmi les signataires de la lettre figurent les Mexicains-Américains Raúl Grijalva, Jesús Chuy García, Verónica Escobar et Joaquín Castro.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/280152-mexique-biden-ne-tient-pas-sa-promesse-a-legard-de-cuba

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire